Pages Menu
Categories Menu
C’est quoi un optimiste ?

C’est quoi un optimiste ?

Publié par le 6 août 2014 dans Développement personnel | 4 Commentaires

Oui, commençons par le commencement… C’est quoi un optimiste ? Quand je discute avec certaines personnes, j’ai parfois les poils qui s’hérissent alors une petite mise au point gentille s’impose 😉

C’est quoi pour vous un optimiste ?

Avant de rédiger cet article, j’ai sondé mon entourage professionnel qui s’est gentiment prêté au jeu. La consigne était simple : me définir en quelques mots une personne optimiste (sans s’en référer à Google!). Voici donc le profil type de l’optimiste que l’on obtient en recroisant leurs différentes définitions : un optimiste sait voir le positif dans toutes les situations même les pires. Il se reconnaît à son sourire, sa rage de vivre, il a la niaque, aime rire, il croit en lui mais aussi en l’humanité. Il a la capacité de communiquer son optimisme autour de lui et trouvera toujours le petit mot qui rend plus heureux ou qui fait sourire. Il voit la vie du bon côté, la vie en rose ! Wahou, si je m’arrête là, on pourrait presque croire qu’il s’agit d’un super héros et je ne me sens plus trop à la hauteur. Heureusement on n’attend pas forcément de lui qu’il soit optimiste 24 heures sur 24. Tant mieux, ça serait un peu flippant quelqu’un qui a toujours le sourire jusqu’aux oreilles, non ? Je vous ai gardé le meilleur pour la fin. Désolée les filles, je comprends votre déception mais >la palme de la plus belle définition revient à Thomas : « Se lever en pensant qu’aujourd’hui sera meilleur qu’hier et se coucher en souhaitant que demain soit meilleur qu’aujourd’hui! ». Je suis sûre qu’il sera très ému et ne manquera pas de remercier ses parents, sa petite amie et son lapin sans qui rien n’aurait été possible 🙂

En tout cas, je suis assez d’accord avec cette définition. Je la compléterais néanmoins par le point de vue du psychiatre et psychanalyste, Alain Braconnier. Dans son livre « Optimiste » que je suis en train de lire, il nous explique que « l’optimiste accepte la vie telle qu’elle nous est donnée ». Il y a deux principales formes d’optimisme : l’une est momentanée (par rapport à une situation qui nous procure du bonheur) et l’autre fait référence à un véritable trait de caractère de la personne. Celle-ci aura ainsi tendance à envisager plus facilement une issue favorable aux événements et à les voir sous un angle plus positif que négatif.

En ce qui concerne ma propre expérience, je crois que l’essentiel est d’essayer de garder l’équilibre et de rester sur le chemin de l’optimisme sans s’en vouloir si certains jours nous n’arrivons pas à avoir le sourire. Nous ne sommes qu’humains après tout et il faut plus ou moins de temps pour accepter les obstacles et trouver la solution pour les surmonter. Il y a certaines périodes où c’est aussi plus simple que d’autres, on peut donc tout à fait passer par un moment de découragement sans que cela fasse de nous des pessimistes. Il suffit de savoir se ressaisir…

banniere inscription newsletter

Pour conclure

Vous l’aurez compris un optimiste n’est pas une espèce d’imbécile heureux qui vit 24h/24 dans le monde de Winnie l’ourson ou des petits poneys… Il s’agit de quelqu’un qui a choisi de contrôler sa vie en ne s’attardant pas (trop) sur le négatif. Pas question de nier l’existence des difficultés mais plutôt de ne pas se laisser submerger par les pensées négatives et d’avoir foi en une issue favorable des situations. Et ce n’est pas si facile que ça ! Alors oui parfois je râle, je jure, je pleure, je doute, mais au fond de moi je continue d’y croire 🙂

Sources :

« Optimiste », Alain braconnier, Editions Odile Jacob
Le Monde

Crédit photo : Freepik

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, je partage depuis 2014 sur mon blog Etre optimiste toutes mes petites astuces pour apporter plus de positif dans nos vies.

4 Commentaires

  1. Je me reconnais tout à fait dans cette description de l’optimisme.
    Et ta conclusion me fait penser à mon ex-copine quand elle a rompu avec moi.
    Elle m’a dit qu’il était nécessaire de se poser des questions dans la vie mais que moi je ne m’en posais jamais et que je pensais que tout allait toujours bien dans le meilleur des mondes

    Je refléchis également à apporter mon témoignage en tant qu’optimiste sur mon longue traversée du chômage sur mon entreprise que j’ai crée

  2. Avec plaisir Tom, toute expérience est enrichissante et le chômage ou les emplois précaires malheureusement, je sais ce que c’est ! Ton témoignage me ferait sûrement du bien 🙂 « Mieux vaut être optimiste et se tromper que pessimiste et avoir raison. » Jack Penn

  3. Je me permets de réagir sur une phrase…! »Il s’agit de quelqu’un qui a choisi de contrôler sa vie  »
    Je préfère plutôt le savant mélange entre les décisions que l’on prend et les événements heureux ou malheureux qui vont venir les titiller…!

  4. Oui, c’est vrai, quand je dis « contrôler sa vie », c’est dans le sens de ne pas subir les événements, mais au contraire d’être actifs en faisant des choix en fonction en effet des événements heureux ou malheureux qui se présentent 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :