Pages Menu
Categories Menu
Trouvez la paix intérieure grâce à Ho’oponopono

Trouvez la paix intérieure grâce à Ho’oponopono

Publié par le 8 octobre 2016 dans Développement personnel | 8 Commentaires

Ho’oponopono… Bien sûr, j’en avais entendu parler mais il y a encore 2 semaines, j’étais complètement novice ! Je me suis donc rendue à la conférence qui se tenait à la Maison du Bien-être de Montpellier le 29 septembre dernier. Pour l’occasion, j’ai même enfin lu le livre du Dr Luc Bodin que j’avais acheté depuis des lustres. Venu tout droit de Belgique, c’est Ronald Letayf qui pratique le massage Lomilomi Nui (massage traditionnel des sages Hawaïens), qui nous a présenté la philosophie ancestrale Hawaïenne Ho’oponopono. Une soirée riche en émotions…

Ho’oponopono, ça consiste en quoi ?

Derrière ce terme rigolo de Ho’oponopono se cache une très ancienne pratique. Sagesse ancestrale Hawaïenne transmise depuis des siècles et des siècles, Ho’oponopono est à la fois une philosophie de vie et un merveilleux outil de développement personnel. Vivre “Pono” pour les Hawaïens, cela signifie vivre en équilibre, en accord avec soi-même, mais aussi dans la bienveillance, le respect, le pardon, l’amour et la gratitude.

Ho’oponopono permet de nettoyer les mémoires stockées dans notre subconscient pour retrouver un état de liberté et de paix. Ces mémoires sont des programmes inconscients créés à partir d’expériences du passé (vie intra-utérine, enfance, adolescence, vie de nos parents et ancêtres, vies antérieures….). Les nettoyer, c’est se libérer des croyances et peurs qui nous empêchent d’être nous-mêmes en les transmutant en amour. Pour les Hawaïens, nous sommes créateurs à 100% de tout ce qui nous arrive et tout provient des mémoires.

Comment pratiquer Ho’oponopono ?

Pour déclencher le processus de nettoyage de nos mémoires, il existe plusieurs possibilités.

La plus courante consiste à répéter, telle une prière, les 4 phrases du mantra de purification :
« Désolé » (je ne savais pas que j’avais cette mémoire en moi)
« Pardon » (à la vie, à moi-même, pour ce qui, en moi, a attiré cela)
« Merci » (à la mémoire qui m’a montré le problème que j’avais en moi sans le savoir)
« Je t’aime » (la vie, moi, mon environnement, mon entourage, les mémoires… )

Vous pouvez aussi juste dire “je t’aime” et “merci” ou encore réciter la phrase suivante : « Je suis désolé car je ne savais pas que j’avais ces mémoires en moi, je prends l’entière responsabilité de cela et je décide maintenant de les nettoyer, je te demande pardon pour ce que j’ai en moi qui a créé cela, je te remercie d’avoir fait cela pour moi, je t’aime ».

L’important en disant ces mots est de lâcher prise en vous adressant à votre enfant intérieur ou à votre partie divine, votre âme, votre moi supérieur, appelez-le comme vous voulez… Tout en étant vraiment conscient(e) que vous prenez l’entière responsabilité de tout ce qui se passe. C’est un des principes de base de Ho’oponopono ! Nous sommes les créateurs de notre réalité : notre environnement, les personnes que nous rencontrons, tous les événements qui arrivent dans nos vies…

Les principaux bienfaits de Ho’oponopono

– Il permet de mieux surmonter les obstacles, conflits et tracas de la vie. L’attention n’étant pas posée sur le problème mais sur le nettoyage des mémoires, il perd de son importance.
– Il permet de se libérer de vieux schémas et blocages limitants sans aide extérieure. Les problèmes sont transformés en des opportunités de libération, de transformation.
– Grâce à cet outil, nous cessons de donner le pouvoir aux autres et aux circonstances extérieures pour prendre l’entière responsabilité de tout ce qui nous arrive.
– Ho’oponopono apprend l’amour des autres et aussi à s’aimer soi-même, à prendre soin de soi, à être patient envers soi-même.
– Il donne les moyens de trouver la solution qui est à l’intérieur de nous.
– Il apprend à créer la paix intérieure en toute circonstance : plus de souffrance, conflit ou de problème de dualité.
– Grâce à Ho’oponopono, on cesse de juger les autres.
– Toutes les parties de notre identité retrouvent une parfaite harmonie.
– Une fois libérés des mémoires et croyances limitantes, Ho’oponopono nous permet de retrouver notre véritable identité, de découvrir qui nous sommes.

banniere inscription newsletter

Pour conclure

La méthode Ho’oponopono que nous connaissons en Europe et notamment celle présentée dans le livre du Dr Bodin est assez différente du rituel traditionnel Hawaïen. La pratique de Ho’oponopono a été modernisée et adaptée au monde occidental. Le livre présente Ho’oponopono comme étant simple et facile à intégrer dans le quotidien, ce n’est pas l’avis des sages Hawaïens comme nous l’a rapporté Ronald Letayf. Un autre aspect que je n’ai pas retrouvé dans le livre et sur lequel Ronald Letayf à quant à lui beaucoup insisté est l’importance de la nature dans la pratique traditionnelle de Ho’oponopono. Cette sagesse parle d’amour inconditionnel : pour soi, pour les autres êtres humains, pour les animaux et de reconnexion à la nature d’une manière générale. Une belle philosophie de vie qui permet de retrouver l’harmonie, de se reconnecter à ses besoins et son intuition. Tout comme avec la Loi de l’attraction, n’en attendez pas de miracles, ce n’est pas une formule magique ! Pour ma part, j’ai quand même eu de jolis signes dès le lendemain de la conférence.

Pour aller plus loin

Zéro Limite de Joe Vitale et Ihaleakala Hew Len
Trouver la paix intérieure avec Ho’ponopono pour les nuls de Jean Graciet et Maria-Elisa Hurtado-Graciet
Les secrets de l’ho’oponopono : La méthode des sages hawaïens pour faire la paix avec soi et avec les autres de Carole Berger
Sagesse et puissance de Ho’oponopono (jeu de cartes et livret) de Jean Graciet et Maria-Elisa Hurtado-Graciet
Petit cahier d’exercices pour pratiquer Ho’oponopono de Maria-Elisa Hurtado-Graciet

Pour la petite histoire

Ho’oponopono était à l’origine un rituel de pardon et de réconciliation qui était utilisé pour rétablir la paix en soi mais aussi pour résoudre les conflits au sein des familles ou communautés. Cette pratique a été modernisée au 20ème siècle par la chamane Hawaïenne Morrnah Simeona. Le Dr Ihaleakala Hew Len l’a mise en application dans un asile psychiatrique de l’état d’Hawaï de 1984 à 1987 et a obtenu des résultats spectaculaires. C’est un article de Joe Vitale relatif à ces travaux qui a ensuite contribué à faire connaître Ho’oponopono de par le monde.

Sources

Le site Eveil et santé
Ho’oponopono de Luc Bodin et Maria-Elisa Hurtado-Graciet, Editions Jouvence

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, je partage depuis 2014 sur mon blog Etre optimiste toutes mes petites astuces pour apporter plus de positif dans nos vies.

8 Commentaires

  1. Sympa, je ne connaissais pas cette pratique même si j avais déjà entendu ce nom barbare. Mais tu m as donné l envie de me pencher sur la question. Merci

  2. Merci pour ton commentaire. Je suis très heureuse d’avoir contribué à cette découverte dans ce cas 🙂 J’espère que cette pratique te plaira et t’aidera à t’épanouir ! A bientôt.

  3. J’ai découvert l’Ho’oponono il y a quelques temps, après en avoir discuté avec un ami. J’avais déjà été souvent intriguée par ces livres à la FNAC mais sans jamais m’y risquer. Je l’ai fait et je dois dire que j’ai été séduite par cette approche. J’en retire beaucoup de choses au quotidien. Avec les 4 accords toltèques, ce sont mes références.

  4. Il faut définitivement que je lise les 4 accords toltèques !!! Grand classique qui revient très, très souvent et qu’on ne cesse de me recommander également. Je l’ai acheté en version ebook depuis plusieurs années en plus, aucune excuse, si ce n’est le manque de temps… Je le lis avant 2017 !

  5. Article très explicite.

  6. j’ai pratiqué la méthode durant ce temps des fêtes et ai été bluffée par le résultat ! Je trouve le petit livre du Dr Bodin à ce sujet très bien fait. Merci de nous avoir rappelé l’existence de cette méthode, Julie 🙂

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :