Classique parmi les classiques quand on parle d’optimisme, je ne pouvais décemment pas oublier l’incontournable « Don’t worry be happy » dans ma Playlist de l’optimiste ! L’occasion de rendre hommage à Robin Williams qui nous a quitté cette semaine. Vous ne le saviez peut-être pas mais l’acteur apparaît dans le clip de cette chanson. RIP Robin…

Une philosophie de vie qui tient en 4 mots

Après avoir siffloté les premières notes, Bobby Mc Ferrin annonce la couleur : voilà une chanson qu’il a écrite et il espère, ni plus ni moins, que nous l’apprendrons par cœur, comme le ferait un petit enfant modèle : “Now there is this song I wrote, I hope you learned it note for note like good little children”. Alors, ça va, Bobby est sympa et nous mâche le travail. Le message principal est répété tout au long de la chanson (à commencer par le titre) et sur un air plutôt entrainant.

“Don’t worry, be happy, be happy now”… En réalité, le message qu’il délivre est d’une simplicité déconcertante :“Ne t’inquiète pas, sois heureux, sois heureux maintenant”. C’est tout me direz-vous? Oui, absolument, qui a dit que c’était difficile de voir la vie du bon côté ? Le chanteur explique que chacun de nous connaît des difficultés, mais qu’en nous faisant du souci, nous ne faisons que les amplifier : “In every life we have some trouble but when you worry you make it double”. La meilleure attitude à adopter est encore de ne pas s’inquiéter car quel que soit le problème, il sera bientôt de l’histoire ancienne : >“Don’t worry, it will soon past whatever it is”.

Pour conclure

Voici une des règles de base appliquée par les optimistes du monde entier : ne pas s’inquiéter car tout problème a une solution. Alors, attention, personne ne vous dit qu’elle vous tombera du ciel ! Pour la trouver, la recette est la suivante : rester calme face aux obstacles qui se présentent, ne pas céder au stress et aux pensées négatives (qui vont clairement tenter par tous les moyens d’envahir votre cerveau, ne soyez pas dupes), mais garder confiance en vous et en vos ressources intérieures. Tout est question d’entraînement… La sophrologie peut d’ailleurs grandement vous aider !

banniere inscription newsletter

Pour la petite histoire

Plus de 25 ans après sa sortie, « Don’t worry, be happy » reste la chanson la plus connue de Bobby Mc Ferrin. En 1988, elle figure sur la bande originale du film Cocktail, avec Tom Cruise en tête d’affiche(*) et devient rapidement un tube international. C’est la 1ère chanson a cappella à connaître un tel succès. L’artiste remportera d’ailleurs grâce à elle le Grammy Award de la chanson de l’année.

(*) Petite précision pour les plus jeunes d’entre nous qui l’aurait oublié, à cette époque, l’image de Tom Cruise n’avait pas encore été ternie par son appartenance à la scientologie. Il faut savoir qu’il jouissait au contraire d’une belle côte de popularité, grâce à son rôle, tenu 2 ans plus tôt, dans le film désormais culte, Top Gun.

Sources

Le site de Bobby Mc Ferrin
Le site Songfacts
Le site Rolling Stone

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder
Auteur

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, je partage depuis 2014 sur mon blog Etre optimiste toutes mes petites astuces pour apporter plus de positif dans nos vies.

4 Commentaires

  1. J’aime beaucoup cette chanson. Et alors je ne savais pas que Robin Williams y figuré, il est génial et j’adore sa façon de bouger 🙂 #RIP

  2. Julie

    J’avais rédigé et décidé de publier cet article ce jeudi avant d’apprendre la nouvelle. Je suis tristement dans l’actualité !

  3. Merci beaucoup, j’avais une fiche d’histoire des arts à faire dessus et ça m’a bien aidé !

Rédiger un commentaire