Du soleil !!! J’ai repensé à cette chanson la semaine dernière alors qu’une bonne partie de la France était sous la pluie. Comme je vis dans le sud, j’en oublie parfois ce que c’est que d’avoir à subir les affres de la météo. Pourtant c’est vrai, il suffit que le soleil disparaisse quelques temps pour qu’avec lui s’envole notre moral…Heureusement, cette semaine le voici de retour et il est également dans ma playlist d’optimiste 😉

Il en faut peu pour être heureux…

J’aime bien cette chanson, pas que je sois vraiment fan de Yannick Noah, mais parce qu’elle nous ramène à ce qui est essentiel à la vie. Je l’ai énormément écoutée quand je suis devenue maman, ma fille lovée dans mes bras. “Comme ému au début au tout premier cri, je sais ce qui me suffit”. Quand on vient au monde, seule la satisfaction de nos besoins primaires est indispensable : lait, sommeil, amour, hygiène, sécurité… “Comme l´eau, comme l´air, comme tout ce qu´on espère, tout ce qui nous est nécessaire”.

Comme le disait le grand philosophe Baloo, “il en faut peu pour être heureux” ! Mais c’est sans compter sur la société de consommation, votre enfant n’est pas né que vous recevez déjà un milliard d’échantillons (couches, biberons, sucettes, lingettes, céréales et les bons de réduction qui vont avec). Oui, vous qui n’avez pas encore de progéniture, c’est comme ça que ça se passe. Bourrage de crâne garanti ! Quand on sait dans quel état nous mettent les hormones quand nous sommes enceintes, nous pourrions presque crier à l’abus de faiblesse !

En ce qui me concerne, à 27 ans, l’âge fatidique où certaines de mes idoles ont perdu la vie, la mienne a pris une autre dimension. Peu m’importe si ça paraît très cliché mais c’est la vérité, “Mon Eldorado”, je l’ai trouvé quand ma fille est née.“Je reprends, réapprends à être vivant, la chaleur, la douceur je recommence autrement…”. L’amour inconditionnel que j’avais ressenti pour ce petit être suffirait à jamais à me rendre heureuse.

J’ai compris ce jour-là qu’elles étaient les priorités de MA vie. Ce qui était important et ce qui ne l’était pas. Pas besoin d’une belle voiture, d’une grande maison ou d’argent à outrance, à bas le matérialisme ! “Je sais ce qui me suffit, du soleil comme s´il en pleuvait, le coeur en été et la vie avec toi. Du soleil mon Eldorado au creux de ta peau et la vie coulera…comme ça”.

Pour conclure

Si on y réfléchit bien, les choses ne sont pas si différentes une fois devenus adultes. Est-ce si dur d’apprécier pleinement ce que l’on a ? Beaucoup de gens dans ce monde ne mangent pas à leur faim, ne sont pas en sécurité ou en bonne santé, n’ont pas la chance d’accéder à l’éducation. Combien d’enfants sont maltraités ou orphelins ? Rappelons-nous de ce qui est vraiment vital et si nous l’avons, soyons heureux !

banniere inscription newsletter

Pour la petite histoire

Gros tube de 2004, “Mon Eldorado” apparaîtra d’ailleurs sur le huitième numéro de la collection “Paroles de clips” produite par le Ministère des Affaires étrangères. Ce DVD, à destination des enseignants souhaitant apprendre le français en chanson, répertorie les titres ayant connu un très grand succès en France et jugés comme représentatifs de la musique française de l’année 2004. On en oublierait presque que Yannick Noah n’a pas toujours été chanteur !

Source :

Le site de TV5Monde

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder
Auteur

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, je partage depuis 2014 sur mon blog Etre optimiste toutes mes petites astuces pour apporter plus de positif dans nos vies.

2 Commentaires

  1. C’est une de mes chansons préférées de Yannick Noah !!!! Très chouette article 🙂

Rédiger un commentaire