Avez-vous déjà entendu parler de la psychogénéalogie ? C’est une discipline que j’ai découverte en lisant l’ouvrage Ces enfants malades de leurs parents d’Anne Ancelin Schützenberger, il y a déjà plusieurs années. C’est tout simplement passionnant ! Cela fait d’ailleurs un bout de temps que je voulais vous en parler sur le blog. Comme elle ressurgit actuellement dans ma vie de façon tout à fait inattendue, j’ai décidé que c’était le moment parfait pour rédiger cet article. Parfois, les souffrances de vos ancêtres traversent les générations. Alors qu’elles ne vous appartiennent pas, elles peuvent gâcher votre vie et celles de vos descendants en vous emprisonnant dans des schémas de répétition… Découvrez comment  vous libérer de votre histoire familiale grâce à la psychogénéalogie.

Qu’est-ce que la psychogénéalogie ?

C’est Anne Ancelin Schützenberger, psychothérapeute, professeur à l’université de Nice-Sophia Antipolis et chercheuse mondialement connue qui est à l’origine du terme psychogénéalogie. Elle l’a créé dans les années 80 pour faire comprendre à ses étudiants en psychologie ce qu’étaient les liens familiaux, la transmission et le transgénérationnel. Vous savez que vous héritez du bagage génétique, des biens matériels, quand il y en a, et parfois même de dons artistiques de vos parents, grands-parents et autres ascendants. Mais, saviez-vous qu’ils vous transmettaient aussi leurs vieilles casseroles ? Eh oui, pas de bol, hein ?! Ainsi les secrets de famille, les non-dits, les conflits familiaux non résolus, les deuils non faits, les injustices, les traumatismes, les déracinements… Tout ce qui est resté inachevé, n’a pas été digéré, correctement exprimé ou verbalisé par vos aïeux peut refaire irruption et vous impacter, vous et les générations suivantes. Cet héritage invisible peut prendre la forme de mal-être inexpliqué, de blocages, de morts tragiques ou prématurées, d’accidents ou bien encore de maladies (le mal-a-dit).

Psychogénéalogie - Comment guérir de sa famille
Crédit photo : Unsplash (par Debby Hudson)

Il arrive en effet, quand les choses n’ont pas été dites, que ce soit le corps d’un enfant, d’un petit-enfant ou même d’un arrière petit-enfant qui les exprime. C’est ce qu’on appelle la somatisation. Une fidélité inconsciente peut ainsi exister et lier des personnes dans l’arbre généalogique. Si vous êtes liés à l’un de vos ancêtres, sans vous en rendre compte, vous pouvez être amenés à répéter inconsciemment des événements, situations ou comportements de génération en génération. Quand la répétition inconsciente intervient autour de la date anniversaire de l’événement auquel il se rattache, on parle de syndrome anniversaire ou syndrome de répétition. Comme le souligne Anne Ancelin Schützenberger dans son best-seller Aïe, mes aïeux ! : « Nous continuons la chaîne des générations et payons les dettes du passé; tant qu’on n’a pas effacé l’ardoise, une loyauté invisible nous pousse à répéter, que nous le voulions ou non, que nous le sachions ou non, la situation agréable ou l’événement traumatique, ou la mort injuste, voire tragique, ou son écho. »

Pourquoi la psychogénéalogie peut vous aider ?

L’objectif de la psychogénéalogie est donc de vous éviter de tomber dans le piège de ces répétitions transgénérationnelles inconscientes ou de vous permettre d’en sortir. C’est un outil de développement personnel qui vous aide à prendre conscience de ces schémas de répétition pour vous en détacher, vous libérer de ses problèmes qui ne sont pas les vôtres et vous réapproprier votre juste place dans la lignée familiale. Or pour se libérer du passé, encore faut-il faire la paix avec lui… C’est pourquoi l’analyse transgénérationnelle vous permettra aussi de porter un nouveau regard sur votre histoire familiale. Vous ne connaissez sans doute certaines personnes qu’à travers ce que les autres ont bien voulu vous raconter, avec leur lot de jugements de valeur. Le but du travail en psychogénéalogie est de vous permettre de ne plus subir et de vivre enfin votre propre vie. Bref, d’être pleinement vous-mêmes ! Et ce n’est pas tout puisqu’en faisant ce travail, vous libérez aussi vos descendants par la même occasion.

Photo de famille - Psychogénéalogie
Crédit photo : Unsplash (par Roman Kraft)

Les bonnes raisons de consulter :
– Toute situation de souffrance dont la psychothérapie classique n’a pas permis de sortir
– Les problématiques et questions autour de la place (au travail, dans le couple…)
– Les angoisses, phobies, compulsions les plus diverses, et notamment alimentaires
– Les situations d’échec récurrentes
– Le sentiment de dépression, d’errance, de confusion, d’isolement
– Les problématiques d’infertilité
– Les difficultés à vivre une vie sexuelle satisfaisante, à s’accepter dans son corps et son identité sexuelle
– Les problèmes de dévalorisation, de manque d’estime de soi, d’image de soi négative
– La culpabilité, la honte
– La dépendance vis-à-vis de l’autre, de sa famille

Cette liste est issue de l’ouvrage La psychogénéalogie : Comment guérir de sa famille de Juliette Allais. D’après mes autres lectures sur le sujet, j’y ajoute les blocages liés aux relations amoureuses ou encore au manque d’argent, en particulier si vous constatez que vous avez tendance à reproduire toujours le même schéma…

La psychogénéalogie, comment ça marche ?

Parmi les outils utilisés en psychogénéalogie, on trouve le génogramme ou génosociogramme. A l’aide de codes spécifiques (carrés pour les hommes, cercles pour les femmes, liens doubles pour les mariage, liens simples pour les unions libres etc). Il schématise l’arbre généalogique et l’histoire familiale sur 3 à 7 générations. Il n’est pas nécessaire d’avoir beaucoup d’informations généalogiques pour une 1ère séance de psychogénéalogie. Le consultant travaille à partir de sa propre mémoire familiale. Il inscrit d’abord ce qu’il a retenu de son histoire et ce qu’il a perçu des liens entre les membres de sa famille. Les oublis ou l’absence d’informations parlent autant que les souvenirs ! Ensuite, il pourra le compléter en recherchant des témoignages et documents. Le génosociogramme n’est pas qu’une représentation de l’arbre familial. Il ne se limite pas aux prénoms, noms et dates (naissance, mariage, décès).

Citation Georges Santayana - PsychogénéalogieIl intègre aussi les professions et si possible, des faits de la vie de la famille comme des accidents, suicides, maladies graves, séparations, remariages, enfants adultérins ou morts en bas âge, fausses couches, événements difficiles et traumatismes (guerre, immigration, faillite, inceste, abus sexuels…). Cet outil de psychogénéalogie permet de repérer plus facilement les syndromes anniversaire, les loyautés familiales, mais aussi les prénoms qui se répètent. Ne croyez pas qu’ils sont le fruit du hasard. Étudiez la signification de ces prénoms… Un génosociogramme se réalise, de préférence, avec un psychothérapeute psychogénéalogiste. Celui-ci pourra aussi avoir recours à la méthode du psychodrame de Jacob Levy Moreno, technique qui consiste à mettre en scène et jouer des scènes de vie passée, présente ou future. Anne Ancelin Schützenberger a mis en garde sur le fait que certaines personnes pratiquaient la psychogénéalogie sans réelle formation. Choisissez bien la personne qui vous accompagnera dans cette démarche…

Psychogénéalogie, quelques livres de référence

Psychogénéalogie : Guérir les blessures familiales et se retrouver soi de Anne Ancelin Schützenberger
Aïe, mes aïeux ! de Anne Ancelin Schützenberger
Ces enfants malades de leurs parents de Anne Ancelin Schützenberger
La psychogénéalogie : Comment guérir de sa famille de Juliette Allais
Pratique de la psychogénéalogie : Construire son génosociogramme de Marie-Geneviève Thomas

Conclusion

Oui, je sais qu’encore une fois, la psychogénéalogie a son lot de détracteurs. Certains n’y verront rien de plus qu’une série de coïncidences et une théorie un tantinet farfelue. Personnellement, j’y crois dur comme fer parce que j’en ai fait moi-même l’expérience. Je ne vais pas rentrer dans le détail car il s’agit d’une histoire beaucoup trop personnelle, mais je vous garantis que lorsqu’il y a un ou des secrets de famille, les descendants le savent, le sentent et détiennent même certaines clés inconsciemment au plus profond d’eux-mêmes. C’est inexplicable… Ça peut paraître complètement tiré par les cheveux. Je vous l’accorde et pourtant… Comme le disait Françoise Dolto : “L’enfant a toujours l’intuition de son histoire.” J’espère vous avoir donné envie de vous pencher sur votre propre histoire familiale. N’hésitez pas à donner votre avis ou vos retours si vous avez déjà expérimenté en me laissant un petit commentaire !

Sources

Crédit photo image principale : Pexels.

N.B : Cet article contient des liens affiliés. Je participe au Programme Partenaires d’Amazon, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr. Je touche une (petite) commission si vous achetez un produit sur Amazon.fr en cliquant sur l’un de mes liens. Ça ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

Vous voulez devenir optimiste ? Inscrivez-vous à la newsletter 100% positive et recevez votre ebook Comment devenir optimiste – Le guide complet pour avoir une vie plus positive !
GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder
Auteur

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, j’ai décidé de devenir optimiste en 2011. Je me suis alors passionnée pour le développement personnel et la psychologie positive. J’ai créé LE blog lifestyle positif Etre optimiste en 2014 pour partager mon expérience, mes découvertes, mes lectures positives, mes astuces bien-être, mes trucs anti-déprime… Bref, tout ce qui me permet d’apporter plus de positif dans ma vie quotidienne et de maman !

12 Commentaires

  1. Cet article est hyper interessant.
    Je suis convaincue de tout ça. Je me demande même si ce qu’on appelle le « caractère », cette attitude qui nous dépasse sur laquelle nous n’avons pas de controle n’est pas uniquement l’addition de tous les mecanismes issues de cet héritage invisible.

  2. Bonjour Julie et merci pour cet article très intéressant et riche ! Je suis également persuadée que notre corps (au plus profond de chacune de nos cellules) et notre esprit ont ancré des comportements, des attitudes qui ne nous appartiennent, nous dépassent et se perpétuent de génération en génération. Je trouve ce sujet passionnant !! Il est essentiel de faire ce travail de libération des mémoires pour nous et nos enfants…

  3. Y a plein de vidéos super intéressantes sur le sujet sur Youtube aussi. Je suis en train d’en regarder, c’est vraiment passionnant…

  4. Merci beaucoup pour cet enrichissant article 🙂
    C’est super intéressant et peut être un réel levier pour une quête vers le bien être !
    Comment trouver un professionnel compétent ?

  5. Bonjour Céline, alors c’est sûr que le mieux c’est encore le bouche à oreille. Sinon, vous pouvez chercher parmi les membres de la Fédération Française de Psychothérapie et Psychanalyse (FF2P). Vous trouverez une liste de praticiens formés au CFTTA, une structure spécialisée dans le domaine des thérapies transgénérationnelles (psychogénéalogie, analyse transgénérationnelle, constellations familiales…) ici également : https://psychogenealogie.com/annuaire/

  6. Cet article me parle beaucoup car je ressens certains poids familiaux, notamment ces derniers mois. Bref, comme toi, je ne vais pas entrer dans les détails car ce type d’histoire est en effet personnel. Par contre, je ne connaissais pas ce terme. Je te remercie pour cet article qui est très intéressant.

  7. Michel DEMOUVEAUX

    Bonjour Julie
    Je regarde et lis vos commentaires étant pour la nature ma mère ayant avalé des KILOS de médicaments et en est morte de l’ostéoporose, de la je n’ai jamais plus pris de médicaments et je me soigne que par la nature et huiles essentielles, ainsi que la nature les légumes et fruits, et infusion naturelle.
    Aussi cuisinier la nourriture m’a toujours passionné mais aussi les ingrédients,comme 3 dattes par jour favorise le transit intestinal et limite la constipation (potassium-magnésium-phosphore-calcium-cuivre-zinc -fer -manganèse. Vitamines C-E-B2-B3-A1-B1-B5-B6-K . Combat la fatigue et l’ostéoporose.Il y en a autant à dire sur les infusions de Laurier noble. Et je reviens sur les Huiles Essentielles que je me sers pour ma santé Gaulthérie pour mon arthrose, Romarin pour ma mémoire, Eucalyptus pour ma mémoire etc
    Aussi j’aime Montpellier pour aller voir mon frère et mes neveux et nièces.
    Au plaisir de se lire.
    Cordialement Michel

  8. Merci Michel pour tous ces bons conseils santé 🙂 au plaisir d’échanger. Très belle journée à vous !

  9. Marjorie Beell

    J’ai pratiqué 2 constellations familiales qui sont en fait similaires aux thérapies citées… Les séances sont vraiment impressionnantes… Il y a donc la personnes qui fait sa demande (  » observatrice » et d’autres personnes qui sont représentantes c’est à dire qu’elles ont été choisies par la personne qui fait la demande.
    La personne qui fait la demande à, auparavant, rempli sont genograme et… Le thème est expliqué succinctement à tous.
    Les représentants ressentent les sentiments de la personne qu’ils interprètent et le problème est travaillé ainsi…
    C’est très intense en émotion, cela m’a beaucoup fait avancer… Mais j’ai encore d’autres points à travailler car 1 seul problème-sujet est travaillé par séance.
    J’ai eu également le rôle de représentante c’est vraiment fort et je recommande pleinement ce travail.
    Je suis sur Troyes et nous avons une très bonne thérapeute dont je peux donner le nom si j’y suis autorisée par Julie…
    Bonne continuations à tous

  10. Bonjour Marjorie, merci pour ce retour. Je n’ai pas encore testé les constellations familiales, mais j’en ai beaucoup entendu parler aussi. Il semble en effet que la psychogénéalogie et les constellations familiales utilisent des outils en commun. Je ne vois pas d’inconvénient à ce que vous mentionniez le nom de votre thérapeute sur Troyes si cela peut aider d’autres lecteurs. Belle continuation également.

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.