Les manipulateurs sont parmi nous ! Ce n’est pas une nouvelle, nous le sommes tous un peu me direz-vous. Oui, mais là je vous propose d’analyser les comportements de ceux qui sont vraiment toxiques au quotidien pour leur entourage. Je partage avec vous quelques uns des signes que j’ai pu moi-même observer chez les manipulateurs et manipulatrices que j’ai rencontrés. 10 habitudes qui ne trompent pas et qui devraient vous mettre la puce à l’oreille si vous en croisez…

Le manipulateur est un très bon menteur

C’est pourquoi sa victime ne s’en aperçoit pas immédiatement ou elle doute ne sachant sur quel pied danser… Oui, il a raté sa vocation et aurait fait un excellent comédien, n’hésitant pas à employer les larmes (de crocodile) pour plus de crédibilité. Il paraît sincère mais il est capable de changer totalement de version en fonction des personnes ou des situations.

Le manipulateur ne se remet jamais en cause

C’est peine perdue de discuter avec lui. Il nie les évidences, ce n’est jamais de sa faute. Il vous fera même culpabiliser en retournant les choses contre vous ! C’est lui la victime et vous le faites souffrir avec vos remarques injustifiées. C’est quoi votre problème ? Bref, le monde à l’envers. Pour peu que vous soyez quelqu’un de sensible, bingo, ça marche à tous les coups !



Le manipulateur divise pour mieux régner

Ah oui, il aime mettre le doute dans votre esprit. Pour cela, il pourra faire courir des rumeurs farfelues sur certaines personnes. Une autre manière d’asseoir un peu plus son emprise sur ses victimes en les coupant peu à peu des autres. C’est le roi de la mauvaise ambiance ! L’air de rien, il sèmera la zizanie en un rien de temps dans une entreprise.

Le manipulateur se moque des besoins des autres

Envahissant, égoïste, il ne respecte ni vos limites, ni votre territoire. Avant cela il se montrera gentil et généreux, flattera votre ego et fera tout pour que vous vous sentiez… redevables, créant ainsi une relation de dépendance. Ne vous y trompez pas, ce sont ses besoins qu’il veut satisfaire et il cherchera tôt ou tard à vous priver de votre liberté.

Le manipulateur n’éprouve pas d’empathie

Il ne tente pas de comprendre les autres ou de se mettre à leur place. Pour quoi faire ? Au contraire, il trouvera de bonnes excuses pour justifier le fait de ne pas avoir été là pour vous… Vous n’avez pas honte d’avoir pu douter de lui ? Sa froideur et sa capacité à minimiser les sentiments de l’autre peuvent franchement glacer le sang.

Le manipulateur est égocentrique

Comme nous l’avons vu, il est insensible à vos besoins et vos sentiments. Il a en plus cette habitude insupportable de tout ramener à lui. Je crois que certains vivent en plein délire, persuadés d’être enviés et adulés tant ils se croient parfaits. C’est pourquoi ils ne supportent pas de voir leur image écornée et font preuve d’une extrême mauvaise foi.

Le manipulateur est lâche

Lâche, immature, il n’assume pas ses responsabilités et se comporte comme un enfant. Si vous lui montrez que vous voyez clair dans son jeu et que vous vous affirmez fermement, il y a fort à parier que celui-ci ne demandera pas son reste et disparaîtra dans la nature, non sans oublier d’essayer de vous culpabiliser une dernière fois pour la route…

Le manipulateur rabaisse

Encore un de ses jeux pervers… Une fois le grappin mis sur sa victime, il n’aura de cesse de la juger et de la dévaloriser. Les plus vicieux pourront même vous faire douter de votre santé mentale. Encore une fois, sans en avoir l’air, en ponctuant leurs petites phrases assassines d’un « Je plaisante ! » ou « Oh, tu prends toujours tout mal… ».

Le manipulateur n’écoute pas

Du moins, il ne vous écoute pas, vous, mais s’écoute parler, lui. Quand il prêtera une oreille attentive à sa victime, ça ne sera pas par compassion. Non, il sera plutôt attentif par intérêt, pour identifier vos failles, comprendre ce qui vous touche, mettre le doigt sur ce qui vous blesse… Pour mieux l’utiliser plus tard contre vous.

Bref, admettez-le, le manipulateur vous rend malade…

Vous dépérissez ! Stress, angoisse, insomnies… Votre corps tout entier vous alerte et avouez que vous êtes de plus en plus mal à l’aise en sa présence. Vous vous sentez oppressés, vidés de votre énergie et de votre joie de vivre. Au fond, vous savez mais il manque LE déclic. Il viendra suite à un acte sur lequel vous ne pourrez plus fermer les yeux…

Pour aller plus loin

Les manipulateurs sont parmi nous de Isabelle Nazare-aga
Déjouer les pièges des manipulateurs et pervers narcissiques de Antoine Spath
Échapper aux manipulateurs : Les solutions existent ! de Christel Petitcollin
Revivre après une relation toxique: sociopathe, narcissique, manipulateur  de Cyril Malka
Mettre les pervers échec et mat de Hélène Vecchiali

Pour conclure

J’espère que vous y voyez plus clair maintenant… Mais attention, tout n’est pas l’entière responsabilité du manipulateur. Qui dit manipulateur, dit manipulé et pour être manipulé encore faut-il être manipulable. C’est bien souvent un trop grand besoin d’être reconnus et/ou d’être aimés qui nous rend vulnérables. Sans vouloir faire de généralités, les victimes sont la plupart du temps des personnes gentilles, sensibles et dotées d’une bonne dose d’empathie. La solution : poser et faire respecter nos limites. Personne ne nous oblige à faire des choses que nous ne voulons pas faire. Apprenons à dire stop et surtout NON, à nous affirmer quoi…

N.B : Certains liens contenus dans cet article sont des liens affiliés. Je participe  au Programme Partenaires d’Amazon, un programme d’affiliation qui permet aux sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr. Je touche donc une commission, si vous achetez un produit sur Amazon.fr en cliquant sur mes liens. Cela ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

GRATUIT : votre guide + 5 vidéos pour apprendre à positiver !
Placeholder

40 Commentaires

  1. Le manipulateur ou la manipulatrice, profite aussi souvent des moments de faiblesses de gens. Si on est manipulé et manipulable, c’est peut être dans notre caractère trop gentil et compatissant, mais ça peut être dans un moment de faiblesse.
    Par exemple, j’étais enceinte et franchement pas dans mon assiette physiquement et psychologiquement… et là un commercial débarque chez moi, en m’inventant une histoire de facture mal calculée et je n’ai rien vu venir… Heureusement, délai de rétractation tout ça, mais j’étais pas fière de m’être laissée avoir comme une débutante !
    En tout cas, tu as bien cernée les manipulateurs… ça sent le vécu !!!

  2. Lol, j’ai croisé quelques spécimens, oui. Tu as raison de l’ajouter, c’est tout à fait vrai. Ces personnes peuvent aussi profiter d’un moment de faiblesse, que la personne soit vulnérable (grossesse, deuil, dépression, rupture ou autre). Je crois qu’il ne faut pas se sentir coupables et savoir se pardonner aussi quand on se fait berner, même si ça fait mal. Certains sont très doués !

  3. Oui le manipulateur sais bien comment trouver le point faible de sa victime. J’ai toujours dit que s’ils utilisaient ces « dons » pour faire du bien, ce serait un super-psy. Ce sont des personnes très intelligentes.
    Pour ma part, je crois qu’ils me poursuivent. Après avoir partagé la vie avec l’un deux, je les croissent au bureau… Ils ont de moins en moins d’impact sur moi. Ouf ! Et quelque part, je les remercie car ils m’ont fait réfléchir sur moi, et j’ai beaucoup évolué.

  4. Moi aussi, je me suis beaucoup remise en question grâce à eux et je sais que si j’en ai attiré plusieurs, j’ai aussi ma part de responsabilité. Maintenant, je ne culpabilise plus à l’idée de poser mes limites sinon ce genre de personnes ont vite fait de nous bouffer malheureusement.

  5. Très bonne article Julie, explicite et qui résume parfaitement ce genre de personnage. Comme tu le dis lorsque l’on arrive a sortir de cette emprise, on en ressort grandit , on apprend sur soi et à se respecter

  6. Oui, ça fait très mal de se rendre compte que l’on s’est fait manipuler ! Surtout quand il s’agit de personnes en qui nous avions toute confiance, mais c’est aussi ce genre d’expériences qui nous fait grandir/mûrir/évoluer 🙂

  7. BROCHIER GROSSE Pauline

    Le film de Maïwenn « Mon roi » est un super beau film sur la manipulation dans le couple 🙂

  8. Bravo pour cet article qui résume très bien les manipulateurs

  9. Merci Tom ! Cet article est toujours parmi les plus populaires du blog. Je ne dois pas être la seule à avoir croisé le chemin de quelques manipulateurs 😉

  10. Bagha Zahra.

    Merci pour la richesse de votre blog,que je découvre,et cet article sur les manipulateurs,je me sépare douloureusement et très difficilement d’un homme manipulateur.J’en sors déprimée et très malade !!
    Encore merci et je pense que vos articles m’aideront beaucoup.

  11. Bonjour et merci pour ce commentaire qui me touche beaucoup <3 on ne sort jamais indemne de ce type de relations et souvent avec une faible estime de soi, je le sais bien... Je vous souhaite beaucoup de courage pour surmonter cette période difficile, mais ne perdez pas de vue que c'est sûrement un mal pour un bien. Les expériences douloureuses font grandir et évoluer. N'hésitez pas à aller faire un tour dans la rubrique "Inspirations", il y a des témoignages qui peuvent vous aider également. Je vous envoie toutes mes ondes les plus positives ! Bon WE à vous.

  12. Bonsoir,
    J’ai eu le déclic aujourd’hui ! Et je me suis rendu compte grâce à un ami qui m’a ouvert les yeux. Et oui c’etait claire, c’etait devant moi et je pouvais pas y croire en me disant mais il aime toute façon… mais depuis quelques mois et à force de coup bas. Je me suis préparé petit à petit à payer les dettes qui été à mon nom, j’ai pris de la distance, mon amour envers lui aussi. Le dernier coup bas m’a achevé. Car en voulait me mettre dans une situation extrême c’est plus moi qui comptais mais ma fille de 4 ans. Aujourd’hui, je me suis réveillée et en lisant l’article je reconnais point par point cette personne qui m’a appris avec un goût amer à me méfier encore plus même si j’ai mon petit caractère et que je me laisse pas faire. Je correspond totalement à personne manipulable. Merci beaucoup pour m’avoir donné les dernière armes.

  13. Bonsoir, je suis heureuse si ma propre expérience a pu vous aider/éclairer ! Je sais que ce n’est jamais facile d’ouvrir les yeux. Courage à vous.

  14. Il y a 5 ans lors d une formation ma femme a fait la connaissance d un homme qui ne la lache plus au point de lui monter la tete en lui disant
    Depuis il lui raconte les miseres de sa vie et la il viens de subir une rupture avec sa compagne et a jette a nouveau son devolu sur ma femme qui lui parle d amour de moment magique qu elle attend pour le rejoindre
    Elle est a ‘on avis sous l emprise de cet homme que puis je faire face a sa pour sauver mon couple et ma famille

  15. Bonjour Bruno, je ne pourrais me permettre de vous donner des conseils ne connaissant pas exactement la situation et n’étant pas psychologue non plus. Je vous invite à regarder le reportage « Dans les yeux d’Olivier : Relations toxiques, vivre après l’emprise ». Vous le trouverez sur Youtube. Quand il y a une véritable emprise, c’est très complexe et délicat de ramener la victime à la raison malheureusement. Je pense que ce reportage peut vous aider à comprendre le comportement de votre femme.

  16. Bruno,

    Il faut que votre femme rencontre celle du manipulateur. Cette femme va lui ouvrir les yeux.

  17. Bonjour,

    J’ai été en couple pendant 17 ans avec une manipulatrice. Mes besoins n’avaient aucune légitimités tant qu’ils n’étaient pas parfaitement alignés aux siens (ce qui était rare). Tout ce qui comptait était SES besoins.

    Pour obtenir ce qu’elle désirait (que je n’étais pas prêt à lui donner/accorder), elle était prête à toutes les formes de manipulations: fausses promesses, flatteries, dévalorisation, chantage affectif/émotif, culpabilisation, victimisation, etc..

    C’est pas compliqué, elle m’a intoxiqué la vie mais m’accusait d’être LE toxique du couple (oui j’étais devenu toxique moi aussi, mais c’était un jeu à deux).
    Son excuse: elle avait eu une enfance parfaite (lire enfance-roi) et moi j’avais eu un parcours familiale houleux. Donc les problèmes ne pouvaient venir que de moi.

    À un moment donné, j’ai mis mon pied à terre et n’acceptait plus la manipulation (elle reussissait quand même parfois).

    À la fin j’étais rendu intransigeant, elle ne pouvait plus tirer grand chose de moi, elle est donc partie avec un ami de la famille.. Un homme qui a été ignoble avec son ex-femme.

    Et elle a reussit à me faire porter l’odieux de son départ. Bien sûr si elle est partie, c’est à cause de moi…

  18. Bonsoir Sam et merci pour votre témoignage. 17 ans, ça n’a pas du être facile tous les jours… Si on essaye de regarder le bon côté des choses, vous devez vous sentir libre aujourd’hui ! Je vous souhaite de rencontrer quelqu’un avec qui vous pourrez avoir une relation saine et épanouissante. Très belle soirée à vous.

  19. Bonjour,
    Moi je trouve que ce type d’article est du déjà lu et trop re re re relu, j’aurais préféré un article qui passe à l’étape suivante direct ou apporte une valeur ajoutée, ça a été tellement fait et refait ce type d’articles, tous ces critères ont déjà été sur médiatisés avec le livre Les 30 caractéristiques du manipulateur de Marie-France Hirigoyen. On a déjà entendu tout ça mille fois en long en large et en travers à la télé, à la radio. J’aurais préféré un article sur l’étape suivante « mettre des limites » oui mais comment quand on est dans une situation de dépendance ou de survie ? Moi qui change d’entreprise en permanence, autant je sais mettre des limites dans ma vie privée et envoyer les gens sur les roses quand il le faut, mais dans certaines situations de dépendance financière je m’aperçois que c’est pas simple.

    Exemple de situation qui m’arrive souvent, je travaille pour payer mes factures comme tout le monde, en plus je ne peux compter que sur moi (choix d’être célibataire et sans enfant) et là votre pdg à la pause-café essaient de savoir en vous manipulant si vous êtes célibataire, si vous avez des enfants, il ne pose pas la question forcément directement, il amène le sujet indirectement et si vous ne répondez pas à la question il vous dit « tu as changé de sujet », il attend sa réponse, il vous coince. Et là, alors que dans un contexte privé, vous auriez remis la personne dans ses cordes et vous lui auriez dit que vous l’a trouviez trop intrusive, pas simple de dire à votre collègue ou à son pdg quand il vous dit « pourquoi vous ne voulez pas d’enfant ? » pas simple de lui répondre »qu’est ce que ça peut vous foutre gros bip ! ». Et pour avoir tester le simple « je suis assez timide ou discrète sur ma vie privée quand je ne connais pas » et bien ça s’est retourné contre moi, on a fait courir le bruit que j’étais pas net, que j’avais des choses à cacher si je ne me confiais pas sur ma vie privée. Bref, je préférais lire des articles sur des situations concrètes comme celle-là « comment réagir quand on doit mettre des limites mais qu’on est dans une situation de dépendance (si on envoie le pdg sur les roses, risque d’être viré et besoin de survivre financièrement). Ce type de situation peut-être aussi dans un cadre familial, le tonton manipulateur qui vous posera plein de questions pour faire chier vos parents « et tu ne veux pas d’enfant, que c’est triste », moi je m’en fous, mais mes parents en pleurront après le repas et ça le tonton manipulateur le sait », et « tu changes toujours de travail sans avoir un CDI depuis 20 ans, que c’est triste », vous ne pouvez pas l’envoyer promener car votre mère vous a dit « ma chérie, il va te chercher mais ne répond pas, je ne veux pas de conflit dans la famille ». On nous écrit le type d’article que vous nous écrivez très gentiment comme s’il suffisait de connaître quelques critères pour gérer, non, moi je connais tous ces critères, mais je ne gère pas bien les situations que je décris. Ces gens vous embrouille tellement, vous disent des choses tout en vous disant qu’ils ne les ont jamais dites, si je n’étais pas sûre de moi, je serais déjà internée, tellement mes parents sont des manipulateurs, ce sont des gens qui vous feraient passer pour des fous, d’ailleurs parfois ce sont les témoins de la conversation qui vous rassure, non vous n’êtes pas fou, eux aussi l’ont entendu, mais vos manipulateurs de parents vous diront que ça n’a jamais existé. Et puis il y a autre chose qui me gêne dans le terme manipulateur, c’est qu’il est souvent utilisé pour désigner « pervers narcissique » et là est le très gros danger, un mot est un mot et chaque mot a sa définition. Le problème, c’est que tout d’un coup, mon facteur qui essaie de me manipuler pour vendre ces calendriers de châton pour payer un noël à ses gosses est au même niveau que le pervers narcissique qui peut se débarrasser de quelqu’un (le tuer) sans même se salir les mains (le conduire au suicide), pourtant, on utilise souvent le même mot pour ces deux types de personnes : manipulateur. D’ailleurs, ici, on se dit « parle t’elle du pervers narcissique ? Si oui, pourquoi utilise t’elle un terme qui décrit mon facteur, ça sous-estime la dangerosité du pervers narcissique. Souvent les conseils ne sont pas réalisable, par exemple on nous dit souvent manipulateur ? fuyez, moi ce sont mes deux parents, je suis jeune, j’ai besoin de mes parents, je ne suis pas certaine que faire comme si ils étaient morts m’aideraient, je pense que ça me ferait couler. Enfin, ce que je veux vous dire c’est que c’est pas simple mdr. LOUISE

  20. Bonjour Louise et merci pour votre commentaire.
    Je vais reprendre les points principaux dans l’ordre ci-dessous pour vous répondre :
    > « type d’article déjà lu et trop re re re relu, j’aurais préféré un article qui passe à l’étape suivante direct ou apporte une valeur ajoutée » : cet article a été rédigé il y a plus de 3 ans déjà. Comme son titre l’indique, il permet de repérer certains comportements des manipulateurs car il arrive fréquemment qu’on ne se rende même pas compte de la présence de manipulateurs autour de nous. Vous ne vous en souvenez pas car vous avez déjà travaillé sur la question, mais ce n’est pas le cas de tout le monde. On évolue tous à notre rythme et en fonction de notre propre vécu… Il est parfois extrêmement difficile d’ouvrir les yeux sur certaines personnes et on vit souvent des années dans le déni.
    > « J’aurais préféré un article sur l’étape suivante « mettre des limites » : j’en prends bonne note pour un futur article, merci de votre suggestion. Les commentaires servent aussi à cela 🙂
    > « Votre pdg à la pause-café essaient de savoir en vous manipulant si vous êtes célibataire, si vous avez des enfants » : vous n’êtes absolument pas tenue de divulguer des informations privées à votre patron ou vos collègues… Vous n’avez rien à craindre pour votre emploi si vous refusez de lui répondre du moment que vous lui répondez poliment et sans agressivité. Il n’aura rien à vous reprocher.
    > « ça s’est retourné contre moi, on a fait courir le bruit que j’étais pas net, que j’avais des choses à cacher si je ne me confiais pas sur ma vie privée » : je sais pour l’avoir vécu que les situations où l’on fait courir des ragots sur nous peuvent être très blessantes, mais là, ce qu’il faut travailler c’est le regard des autres car malheureusement, vous ne pourrez jamais empêcher les gens de parler, mais vous pouvez agir sur la façon dont vous réagissez à la situation. Je suis d’ailleurs en train de lire un livre sur le sujet, ça sera sûrement l’objet d’un prochain article également.
    > Le tonton manipulateur : idem = se détacher du regard des autres (vous et votre maman)
    > « Ces gens vous embrouille tellement, vous disent des choses tout en vous disant qu’ils ne les ont jamais dites, si je n’étais pas sûre de moi, je serais déjà internée, tellement mes parents sont des manipulateurs, ce sont des gens qui vous feraient passer pour des fous » : oui, je suis tout à fait d’accord avec vous. J’ai vécu ça avec mes propres parents qui sont des manipulateurs et avec qui j’ai choisi de couper les ponts pour me préserver/me sauver et protéger mes enfants. Mais toutes les situations sont différentes… Moi, je l’ai fait après avoir essayé de discuter, plusieurs fois jusqu’à me rendre compte qu’ils n’avaient même pas conscience d’avoir un problème. Je les ai donc jugés potentiellement dangereux pour mes enfants. C’est mon choix et beaucoup de personnes m’ont blâmée pour cela sans connaître mon histoire. J’ai donc du apprendre à me détacher du regard des autres…
    > « il y a autre chose qui me gêne dans le terme manipulateur, c’est qu’il est souvent utilisé pour désigner « pervers narcissique » et là est le très gros danger, un mot est un mot et chaque mot a sa définition. » : je pense que c’est le terme de pervers narcissique qui est employé à tort et à travers parce qu’il a été vulgarisé. Le pervers narcissique est un type de manipulateur au comportement bien précis et dangereux. Il ne faut pas tout mélanger, en effet.
    > « Souvent les conseils ne sont pas réalisable, par exemple on nous dit souvent manipulateur ? fuyez, moi ce sont mes 2 parents, je suis jeune, j’ai besoin de mes parents, je ne suis pas certaine que faire comme si ils étaient morts m’aideraient, je pense que ça me ferait couler » : j’ai coupé les ponts avec mes 2 parents et je vis mieux sans eux qu’avec eux. Encore une fois, c’est mon histoire et mon choix… Non, ce n’est pas simple et les manipulateurs laissent souvent des séquelles… Bon dimanche.

  21. Bonjour
    Actuellement je suis victime de ce genre de personne …. cela dure depuis des années il m’avait juré qu’il detruirai ma vie mon couple ma famille , il est arrivé mais ca ne lui suffit pas il continu à me faire des menaces du chantage si je reste pas son ami …. je suis fraichement séparé par sa faute, ma santé à basculé …. il croit pouvoir me récuperer m acheter parce que mr est un bourge mais je suis a bout j en peut plus … tout cque je fait ou entreprend il me le detruit , il passe son temps a surveiller mes activité fb , a juger , dire de la merde , accuser sans rien savoir …
    je ne sais plus quoi faire … mon ex-mari comprend mieux pourquoi j ai telleemnt changer ces dernieres années, j en ai jamais parlé pour proteger ma famille mes enfants . mais aujourd hui c plus vivable
    on me conseil de faire une main courante …
    donnez moi vos conseils vos avis
    je suis déseperée

  22. Bonjour Isabo, déjà ce qui me semble très important à souligner, c’est que vous avez ouvert les yeux sur cette personne. C’est le début de la liberté… Bien souvent, on est dans le déni total, on ne s’en rend pas compte. Avez-vous la possibilité de couper les ponts avec cette personne ou est-ce que c’est quelqu’un que vous côtoyez régulièrement ? Si vous pensez que cette personne peut être dangereuse pour vous, vos enfants ou d’autres personnes de votre entourage, je ne peux que vous inviter à déposer une main courante à la gendarmerie, en effet. Protégez-vous !

  23. Bon post !
    Juste et clair. Faut accepter qu’un pn ça existe qu’il ou elle est incapable d’aimer et qu’il ou qu’elle ne sait que mentir casser et être hypocrite sans personnalité le pn pompe l’énergie les idées les personnalités des autreux eux ils en ont pas sans empathie sans affect ils miment copient les autres mettent des coups de couteaux dans le dos et pris dans leurs mensonges reportent les responsabilités sur les autres c’est toujours vous le problème vous pouvez être la plus belle intelligente parfaite réussir le pn vous écrasera toujours il est jaloux frustré insatisfait chronique sadique parano et myrho c’est incurable narcissique ya que lui dans son monde.
    Son plaisir vous démolir et vous voir en colère triste pleurer douter vous demennez pour faire fonctionner cette speudo relation.
    On est pas en relation avec un pn on est manipulés tout ce que dit faut un pn il joue des rôles il est presque mort c’est une ciquille vide à l’extérieur mec sympa ouvert rigolo aimable à huit clos ou dans votre dos cruel moqueur égoïste radin lâche boudeur vicieux tordu pleurnicheur vantard…ne respecte pas sa parole ne vous respectera jamais comment peut on respecter l’autre quand on a ne respecte pas sa propre parole comment peut on aimer un autre quand on s’aime pas soi même ??
    C’est impossible !
    Le seule plaisir du pn c’est mettre sous emprise une ou plusieurs proies la soumettre l’utiliser l’exploiter comme un outil un objet joue avec elle comme on joue avec une poupée barbie la sexualité et souvent pareil.
    Faire l’amour au debut très vite ça part dans le hard sm…
    Faire l’amour sans amour le pn se lasse très vite.
    Les gestes vont êtres deplaces de plus en plus…
    OK sent cette rage en eux cette violence sous jacente un pn tape si nécessaire j’en suis sûre j’ai pas attendu.
    Je me sentais de plus en plus stressée harcelée critiquee dévalorisee méprisée.
    Le pn s’excuse et recommence où ne s’excuse même pas reporte la faute sur sa proie.
    N’arrête pas d’essayer de vous culpabilisez vous faire douter de vous de lui…
    Un pn rend confuse au départ ensuite malade ensuite fou.
    Un pn ne comblera jamais sa proie sauf pour maintenir l’emprise d’un coup gentil au petits soins puis reprend son travail de démolition.
    Vous vous sentirez de plus en plus moche nulle et idiote et lui il se sentira de plus en plus beau et fort.
    Rien que cela est anormal prendre son pied et être bien quand l’autre est mal ya que les sadiques qui aiment voir l’autre mal voir l’autre souffrir !
    Le pn aime une seule chose poyrrir la vie de sa proie et qu’ensuite elle se jette par la fenêtre après voys avoir tout pris.
    Cerrains on tout perdu santé honneur argent objet bien.
    Elles se retrouvent sur le trottoir.
    Le pn aime personne même pas ses propres enfants Cerrains abusent même de leurs enfants beaux enfants sexuellement !
    Aimez voys respectez voys et fréquentez des personnes qui vous aime comme voys êtes.
    Je changez pas jetter ce poison toxique la seule chose qu’aime le pn saut voys faire du mal le reste il s’en fiche complètement !
    Accepter la réalité et accepter que des siciopathes psychopathes existent ya assez eu de témoignages de victimes de meurtres…
    Une femme meurt tous les 3 jours sous les coups de leurs compagnons en France se sont des pn qui sont passés à la violence physique !
    Après si vous aimez souffrir et vous mourir éclatez vous
    On change pas une personne si l’autre ne vous convient pas allez voir ailleurs ya pas que des pn !
    Oui c’est dure de couper car on est en manque des bons moments pensez au mauvais moment quand il se moquait de vous vous humiliez vous trompez et vous regardez triste où souffrir sans lève le petit doigt mais plutôt vous regardez avec son petit sourire dans le coin ça vous aidera à passer à autre chose !
    Soyez belle heureuse et vous même se sera votre plus belle vengeance que vous êtes bien sans lui le pn deteste voir sa proie réussir la voir souffrir.
    Ya des hommes et femmes sympas qui aiment échanger partager construire rire !
    Courage et bonheur !

  24. Bonjour Vicky et merci pour ce témoignage on ne peut plus juste. Je précise simplement pour ceux qui ne sont pas familiers : PN = pervers narcissique. Le pervers narcissique est un profil de manipulateur, à mes yeux le plus dangereux. Vous avez extrêmement bien décrit son comportement donc je ne vais pas revenir dessus pour vous expliquer pourquoi ! Je n’en parle pas souvent, mais j’ai grandi avec un père pervers narcissique et ce type de personnalité vous détruit complètement !!! Un pervers narcissique ne changera jamais, ne faites pas l’erreur de croire que vous pourrez le changer (d’ailleurs on ne change jamais les autres). A fuir absolument et perso, c’est ce que j’ai fait dès que j’ai pu.

  25. Bonjour Julie,
    Je vous comprends mon père était aussi un pn est j’ai coupe les ponts à 13 ans je l’ai revu ensuite que très rarement lors de naissance mariage bapteme il était même allé jusqu’à accusé mon ex mari de draguer sa compagne je l’ai pas cru biensur pour vous dire la paranoïa de ces malades !
    Je tiens à dire aux proies qui si elles restent alors qu’elles savent qu’ils est méchants malsains toxiques elles sont complices.
    Pour qu’il y est moins de pn il faut coupez et fuir et ne pas laisser un pn vous maltraitez maltraitez vos amis en les critiquant ou vos enfants….
    Respectez vous si l’autre ne vous respecte pas c’est lui le malade pas lui si l’autre vous dénigre vous insultes voir vous tappe c’est lui le malade il a aucun es excuses n’en doutez pas !
    On s’en sort mais il faut le vouloir faire le deuil de son père qui vous aimera jamais et de certaines relations ou j’ai identifier que se sont des pn des personnes toxiques c’est dure car au début les pn sont sympas…. Mais le début était faux là vrai nature de ces pn c’est d’être méchant et sadique et de vouloir votre mal pas votre bien ceci il faut l’accepter et comme vous dites Julie accepter qu’on change pas les autres.
    Ne soyez pas gentil mais vrai et posez vos limites vous avez le droit de dire non d’avoir des limites si les autres vous culpabilises ou vous boudes parce que vous leur dites non c’est leur problème pas le votre et ceux qui se comporte mal ne s’excusent jamais ne se rattrapent pas mais au contraire recommence c’est qu’il y a pas de sentiment d’empathie chez eux.
    Culpabilisez sans fin est anormal on peut pas toujours avoir tort !

  26. Et je tenais à rajouter qu’avec un pn cela que mal se finir comme vous dites il vous fera culpabiliser encore une fois pour la route pour essayer de vous faire porter l’intégralité de l’échec.
    Le doute les regrets la peur est omniprésente avec un pn il ment comme il respire rien n’est de sa faute c’est vous le problème ou les circonstances extérieurs se cacher derrière ses amis son travail ses enfants… Tout est bon pour justifier sa cruauté son absence son égoïsme sa supériorité prendre la fuite mépriser narguer mentir est sa spécialité l’important pour lui c’est que vous sentiez coupable redevable impuissante c’est vous l’erreur.
    Faut se détacher de lui son regard ses avis….
    Un pn est en relation avec un autre pour l’affaiblir… lui faire du mal… et le détruire….
    C’était son seul but jamais il a souhaitait autre chose et c’est cela qui est hallucinant pour une personne équilibrée consacrer du temps de l’énergie à cela.
    Pour nous c’est perdre du temps que d’aller vers une personne qui nous intéresse pas voir qu’on déteste.
    Pour le pn non voir la destruction chez un autre est un chef d’œuvre est un plaisir.
    Faut lui montrer le contraire et être méprisante mettre ses émotions au placard sa compassion sa bonté ne pas lui donner le voir comme un objet un trou noir sans affect un enfant dans un corps d’adulte une personne figé pour toujours dans sa toute puissance infantile qui ne progressera jamais ne se remettra jamais en questions.
    Et en vieillissant ça devient de plus en plus dure pour un pn il devient de plus en plus décalé à côté de la plaque beaucoup on progresses appris de leurs expériences leurs échecs pas le pn.
    Un pn qui admire que les jeunes femmes avec des blagues lourdes déplacés des comportements puérils vulgaires ça passe de moins en moins.
    Ils se font plus vite repérés puis maintenir une emprise ça demande temps énergie le pn en a de moins en moins il vieillis aussi sauf dans sa tête…
    Le corps arrive de moins en moins à le suivre son physique vieillis aussi ça devient ridicule pathétique de courir après des jeunes femmes il passe pour un malade…
    Puis comme il est radin méchant superficiel hypocrite on se rend vite compte que ça va que dans un sens dans la durée beaucoup le fuit ils se disputent quasiment avec tout le monde ne respectant jamais sa parole et changer d’avis comme de chemises il passe pour un instable une personne sur qui on peu pas compter.
    Qui a envie d’un ami ou d’un compagnon comme ça coureur de jupon mytho pervers parano radin de cœur de cadeaux d’attention qui pète un câble pour rien.
    Puis un pn pleurniche beaucoup sur lui il dévalorise sa proie mais se dévalorise aussi tout devient laid triste compliqué impossible tordu on patauge dans la souffrance avec lui si on l’aide il nous met la tête sous l’eau si on l’aide pas il va chercher une autre proie ne supportant pas d’être seule.
    Faut jamais oublier quoi que l’on fasse que l’on dise on sera toujours le mauvais objet le pn sait une victime un perdant un lâche un peureux et il ne changera jamais on est tous des idiots

  27. Anonyme93

    Je laisse un commentaire parce que je pense être un manipulateur, plusieurs de mes amis que j’ai perdu me l’ont fait remarqué. Je ne sais pas comment j’en suis arrivé là mais cela me bouffe et je ne comprends même pas pourquoi je fais ce genre de chose. Je ne suis pas sur tous les critères mais sur 8 d’entre eux.

    Je ne sais pas non plus comment évolué dans ma vie et je suis un dépressif à tendance suicidaire à cause de la perte si soudain de plusieurs de mes amis.

  28. Bonjour Anonyme93, si ce n’est déjà fait, je vous invite à vous rapprocher rapidement d’un professionnel de santé (psychiatre ou psychologue) qui pourra vous aider dans cette période difficile de votre vie et à mieux comprendre la cause de vos comportements. En tout cas, c’est courageux de votre part d’avoir posté votre commentaire ici.

  29. Barbara Aline bouchenoire babelio

    moi j’ai choisis de vivre seule plus confiance en personne

  30. Bonsoir Barbara, je sais que parfois nous pouvons être très déçus par le comportement des autres et d’autant plus si vous êtes une personne authentique, loyale et entière et qu’il peut donc être très difficile d’accorder à nouveau sa confiance lorsque l’on a été profondément blessés… Mais fort heureusement, il existe aussi des gens très bien ! Et parfois aussi, certaines personnes ont pu nous blesser sans le vouloir, tout comme ça a dû certainement vous arriver également de blesser d’autres personnes par le passé. Parce que nous ne sommes qu’humains… Nous faisons tous des erreurs… Bref, ce que je veux dire c’est qu’il n’y a pas que des manipulateurs et nous avons malgré tout besoin d’être en contact avec les autres pour être épanouis. Je vous souhaite une très belle soirée.

  31. Bonjour je suis d accord BARBARA ALINE BOUCHENOIRE BABELIO vaut mieux être seule que mal accompagné mais attention à pas trop s isolé ce n est pas bon non plus ,étant victime d un manipulateur pn pendant 20 ans cela me soulage de le quitter,enfin une libération .

  32. Bonjour Anna, merci pour votre commentaire et bravo pour votre courage car il en faut… Comme écrit plus haut, je suis tout à fait d’accord avec vous. Je ne pense pas que s’isoler soit la solution non plus… Heureusement, il y a aussi des gens très gentils, sincères et bienveillants 🙂

  33. Bonjour. A l’âge que j’ai (64 ans), on pense avoir vécu toutes les expériences de la vie, néanmoins on en apprend tous les jours, parfois a nos propres dépends.

    Inscrit sur un forum motard depuis 2 ans sans disposer du permis, un autre membre plus ancien et détenteur du permis s’est très vite rapproché de moi dans ses commentaires en identifiant des points de personnalité communs dans ma présentation. Très vite il en est arrivé à m’appeler mon ami, puis mon frère !

    Nos relations épistolaires ont évolué à tel point que j’ai fini par m’inscrire au permis et à le réussir, j’en ai ressenti une très grande fierté à mon âge d’avoir osé franchir le pas, également sur mes capacités intellectuelles et physiques intactes. Puis est arrivé le choix de la moto… ! Bien sûr, il n’y avait pas meilleur modèle que le sien (j’éviterai de citer des marques), et bien évidemment mon choix à fini par être orienté, comme manipulé… ! J’ai par conséquent acquis un modèle de la même marque que je n’ai pas gardé plus de 7 mois, il ne me convenait pas.
    Je me suis donc orienté vers une autre type marque en rapport avec mes goûts, même si l’investissement financier était plus conséquent. Là, le comportement de celui qui se disait mon frère a commencé a changé en invoquant des retards de connexion sur le forum, que je ne disais pas bonjour assez rapidement à son goût, que je devais avoir d’autres centres d’intérêts et de relations depuis l’acquisition de cette nouvelle moto, de critiquer chacune de mes publications en imposant ses vues personnelles, et enfin de finir par me provoquer ouvertement lorsque j’ai publier une réponse négative à un rassemblement.

    Ne disposant pas d’autant de compétences informatiques et de connaissances générales que lui, j’ai certainement dû lui paraître docile et peut-être intimidable. Au fil du temps, ce personnage a acquis des droits de modérateur dans ce forum. Il a fini par profiter outrageusement de son statut pour avoir la prédominance dans les discussions pour imposer ses opinions, avoir toujours le dernier mot pour emporter la raison, allant jusqu’à supprimer ses propres publications lorsqu’il il les jugeait en sa défaveur ou préjudiciable à son aura.

    C’était sans compter avec le fait que je n’étais pas d’une nature influençable, étant moi-même le soutien d’une épouse dépressive ayant subi la manipulation d’une collègue de boulot. J’ai très vite compris la déviance récente des propos provocateurs. Décidant de couper court à cette relation, d’autres membres du forum sont intervenus afin que l’intéressé me présente ses excuses… Excuses pour lesquelles l’intéressé proposait que je le contacte afin de je les obtienne !!! Mais c’est le monde à l’envers. A force d’insistance des autres membres, il a fini par reconnaître que c’était plus à lui de me contacter, reconnaissant que cette situation le préoccupait et le minait.
    Là aussi il pensait être le seul à avoir souffert de cette situation sans imaginer la douleur qu’il m’avait infligé. J’ai bien sûr compris qu’il n’était pas disposé à des excuses mais qu’au contraire il aurait fait valoir mon changement de comportement à son égard, trahissant à ses yeux des liens fraternels que je dénonçais.

    La situation en est que l’intéressé a perdu ses droits de modération. J’ai appris qu’il insistais à les retrouver… Il doit certainement m’en vouloir aujourd’hui, mais je suis sorti de son cercle d’influence, sachant qu’il finira par recommencer et trouver une autre victime.

  34. Bonsoir Eric et merci pour votre retour d’expérience ! Il n’y a malheureusement pas d’âge pour cela… Et ça fait souvent très mal, en effet, de se rendre compte qu’on s’est trompé sur quelqu’un, qu’on a accordé notre confiance à quelqu’un qui ne la méritait pas. Fort heureusement, ces expériences nous font également beaucoup grandir. Très belle soirée à vous.

  35. Bonjour
    Je vous remercie pour votre article.
    Ma question est: Est ce qu’on peut trouver certaines de ces caractéristiques chez une personne et pas d’autres.
    Quand peut on dire qu’il s’agit d’un manipulateur

  36. Bonsoir Nora, personnellement les manipulateurs et manipulatrices que j’ai rencontrés dans ma vie cumulaient les 10 caractéristiques. Une personne qui serait seulement lâche ou égocentrique n’est pas forcément un manipulateur, par exemple. Par contre, un des indices qui doit vraiment vous alerter c’est ce que vous ressentez. Si, à la longue, vous vous sentez mal avec cette personne, vidée de votre énergie ou de votre joie de vivre, ce n’est pas bon signe… Attention, si cette personne tente de faire le vide autour de vous… Attention à trop de flatteries dès le départ… C’est souvent sa 1ère arme. Attention, aux mensonges. Et puis, le manque d’empathie aussi, clairement.

  37. Bonjour Julie,

    Alors voilà, je suis en couple depuis bientôt 3 ans, au débout, comme pour la plupart des couples, tout était rose, bleu, violet 🙂 et puis j’ai appris qu’il m’avait caché des choses (rien de très grave, encore que, il est allé au resto plusieurs fois avec son ex – et d’autres copines – durant notre première année car nous ne vivions pas ensemble, c’était donc facile).
    Depuis, j’ai appris qu’il avait repris contact avec cette ex, il l’a vue une fois pour prendre un café, sont toujours en contact et il ne prétend pas supprimer ou du moins déplacer les photos d’elle qui sont sur son pc (je l’ai vu par hasard, un jour qu’il me montrait des photos, il y avait un dossier au nom de la dite ex). Mais il m’a juré qu’il ne m’avait jamais trompée, que quand il était en couple, il était en couple.
    Le problème est qu’il me dit qu’il me l’a caché pour ne pas « nourrir ma jalousie »…. OK, très bien, mais excuse toi alors lui ai-je demandé. Non, je n’ai rien entendu.
    Il m’a offert un très beau stylo de grande valeur et m’avait dit « si tu m’écris avec, je te répondrai de même », j’attends toujours, alors qu’il a envoyé une lettre à la fameuse ex, dont il me dit que ce n’est qu’une amie (une tendre amie précise-t-il, mais qu’il n’est plus amoureux d’elle), et quand je lui dis « j’attends toujours la lettre promise » (et entre temps, je lui ai écrit de nombreux petits mots, à un moment c’était presque quotidien), sa réponse est : mais on vit ensemble, ce n’est pas pareil… Oui, on vit ensemble et moi je t’écris… Je lui dis que ce qu’il fait n’est pas sain et honnête pour notre couple et vis-à-vis de moi, il fait le caliméro en disant que je le traite de malhonnête, ce qui n’a rien à voir. Enfin, donc parfois, je pète un câble comme on dit, je pleure et je vais « me mettre la tête à l’envers » dans mon coin pour oublier, tout en sachant que ce n’est absolument pas la solution.
    Pour le reste, je pense quand même qu’il a beaucoup de qualités, il est bienveillant, assez généreux, pas toujours à l’écoute si ce que je raconte ne l’intéresse pas, mais c’est humain je pense. Donc, en résumé, je dirais qu’il est plus ou moins dans les deux premiers points du descriptif. Peut-on dès lors le comparer à un manipulateur ou est-ce juste sa nature, son éducation, son enfance (pas très simple, son père mort assassiné par les khmers rouges alors qu’il avait 7 ans et sa mère dépressive depuis ce temps et décédée à 62 ans)… Et aussi son ex-femme qui l’a trompé et a fini par le quitter.
    Je ne sais pas (mais j’imagine que cet ensemble de « tragédies » peut avoir un impact… Parfois il me dit « je suis un enfant de l’amour, alors ça me rend heureux (mais pas empathique pour autant je trouve); ce à quoi je réponds « et moi, je ne suis pas un enfant de l’amour sans doute », même si je n’ai pas connu mon père). Pour le moment, je fais de la kinésio pour reprendre le contrôle de ma vie, lâcher prise et m’autoriser, moi aussi, à sortir voir des amis (hommes bien sûr) pour, de une, pouvoir parler à quelqu’un d’autre qu’à ma fille ou ma mère de mes problèmes de couple et de deux (et je sais que ce n’est pas sympa, voire un peu manipulateur 🙂 ), voir sa réaction par rapport à cela.
    Dans tous les cas, je ne veux pas le quitter et je ne pense que ce soit ce qu’il souhaite, sinon il m’aurait déjà mise hors de chez lui (ou bien alors, c’est un gros manipulateur, je suis aveugle, et comme il a une bonne victime sous la main, il me garde).
    Merci de m’avoir lue.
    Belle fin de semaine.

  38. Bonsoir KVSCC, alors ne tombons pas dans la parano non plus. 2 points sur toute la liste ne font pas forcément de lui un manipulateur, rassurez-vous. Avez-vous vraiment un tempérament jaloux ou pas ? Je veux dire, est-ce que vous pensez que sa crainte de vous parler de ses échanges avec son ex puisse être justifiée ? Ce serait alors très maladroit de sa part de ne pas vous en avoir parlé, mais peut-être pas foncièrement mauvais, non ? Peut-on être amis avec des ex ? Je suis encore en contact avec certains (très peu, j’avoue) sans pour autant avoir une quelconque envie de tromper mon compagnon. Le mieux serait encore que vous en discutiez tranquillement avec votre cher et tendre 🙂 Bonne fin de journée.

  39. Bonsoir Julie,

    Le problème ne vient pas du fait qu’il communique (virtuellement ou par téléphone) avec son ex, si ce n’était que cela ce ne serait pas encore grave. Le problème viendrait plutôt du fait qu’il l’a vue, plusieurs fois, dans mon dos et encore tout récemment et surtout qu’il justifie cela (me le cacher) par « ma jalousie maladive qu’il ne veut pas nourrir », il ne comprend pas que c’est pire, pour moi, d’apprendre les choses après coup… Je ne pense pas, en effet qu’il soit un manipulateur. Et oui, je peux être jalouse de cette relation car elle est cachée, et étant donné que je n’ai aucun problème avec son ex-femme avec qui je m’entends très bien (ce qui a, de fait, entraîné une meilleure entente entre eux deux pour le bien-être de leur fils), je ne pense pas pouvoir être traitée, comme il le dit, de jalouse maladive. Lui l’est tout autant, même si sa nature très taiseuse fait que ce n’est pas dit ou très peu, par contre, cela se voit sur son visage, il se ferme tout de suite si un homme me fait un grand sourire, si j’ai un bouton en trop ouvert sur mon chemisier alors que je suis avec lui, ou encore si un homme me parle (comme encore récemment avec le voisin qui s’est présenté à moi et avec qui j’ai papoté quelques minutes sur le pas de la porte), mon chéri a entendu une partie de la conversation depuis notre appartement et j’ai vu tout de suite en rentrant que ça l’avait contrarié. Il m’a fait une remarque pas sympa sur cette conversation (j’ai oublié ce que c’était et heureusement) 🙂
    Pour ma part, j’avais décidé de couper tous les ponts avec mes ex, mais pour faire la balance dans notre couple, j’ai repris contact avec l’un d’eux, dont je ne suis plus du tout amoureuse, mais qui est quelqu’un de très gentil et à l’écoute et j’ai un peu besoin de cela en ce moment. Ceci dit, je ne le cacherai pas à Chéri, car je suis une très mauvaise menteuse et ça se voit tout de suite quand je raconte des cracks 🙂
    Je vais retenter la communication, en essayant d’être sereine et de prendre du recul si cela part en cacahuète, marque une pause le temps de me calmer, mais ce ne sera pas pour tout de suite. Pour le moment, nous sommes plus ou moins revenus dans une phase plus sereine, alors, je vais mettre de l’eau de mon vin, attendre et voir venir et surtout, prendre soin de moi.
    Encore merci pour la réponse et pour le blog.
    Cordialement.

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it