Catégorie

Développement personnel

Catégorie

Dans un mois tout pile c’est déjà Noël. Comme beaucoup de Français, j’imagine, j’étais pendue aux lèvres d’Emmanuel Macron hier soir pour savoir si nous pourrions ou non fêter Noël avec nos proches. Je vous avoue qu’avant de rédiger cet article, je n’avais pas encore osé penser à ces fêtes de fin d’année. A part une commande de chocolats et de sapin de Noël pour soutenir les associations de parents d’élèves (et parce qu’il y avait une date limite !), rien… En même temps, je ne sais pas vous, mais depuis le 1er confinement, je me projette rarement à plus de 15 jours. Malgré tout le 25 décembre approche, alors comme chaque année, je vous partage mes 10 idées de cadeaux positifs. Ça m’a fait un bien fou de préparer cette liste de cadeaux. J’espère qu’ils vous plairont. Bonne découverte !

La lune fascine les hommes depuis des millénaires. Les Mayas tenaient déjà des registres détaillés sur les phases lunaires. Nos ancêtres eux aussi jardinaient en fonction des mouvements de la lune. Plusieurs civilisations lui prêtaient même volontiers des pouvoirs magiques… Aujourd’hui, je pense que vous l’avez compris, je vous parle de la lune, et plus particulièrement, de la nouvelle lune. Oui, car la prochaine nouvelle lune approche à grands pas. Ça sera très exactement le 15 novembre 2020. Avec elle débute un nouveau cycle lunaire. C’est donc le moment parfait pour vous fixer de nouveaux objectifs et formuler vos vœux et intentions pour le futur. C’est pourquoi, je vous propose de découvrir dans cet article 5 rituels tout simples à effectuer à chaque nouvelle lune pour manifester plus de positif dans votre vie.

Vous le savez, le développement personnel est l’un de mes sujets de prédilection, mais c’est loin d’être le seul. J’en ai d’autres, dont je parle moins ouvertement, mais qui me passionnent tout autant et parfois même depuis bien plus longtemps… C’est le cas notamment de la réincarnation. Dans cet article, j’ai donc eu envie de vous parler de karma, de vies antérieures, de liens karmiques et de karmathérapie. Quel rapport avec le bien-être et le développement personnel ? Me direz-vous. Si vous me suivez, vous avez peut-être lu mon précédent article relatif à la psychogénéalogie. Eh bien, tout comme les traumatismes de nos ancêtres, les mémoires de nos vies passées pourraient elles aussi nous emprisonner dans des schémas de répétition. Alors que vous soyez sceptiques ou déjà convaincus, si les sujets du karma et de la réincarnation attise votre curiosité, poursuivez votre lecture.

A chaque problème, il y a une solution, n’est-ce pas ? Les personnes créatives, tout comme les optimistes ne me contrediront pas. Ils ont cette fabuleuse capacité à transformer les problèmes, les difficultés et autres adversités de la vie quotidienne en défis, en opportunités de se surpasser ou d’innover. Loin d’être découragé, il y a fort à parier qu’un esprit créatif sera même stimulé ! Alors, la créativité pourrait-elle être une arme face au pessimisme ? C’est en tout cas le point de vue de Killian Talin, le créateur d’Inspiration Créative. Cette semaine, je lui laisse la parole sur le blog. Dans cet article, il vous propose ses 3 conseils pour utiliser la créativité pour être plus optimiste.

Vous préférez envisager le pire pour ne pas être déçus ? Même quand tout va bien, vous focalisez sur le négatif ou ça vous paraît trop beau pour être vrai et vous vous demandez quelle tuile va vous tomber dessus ? Hum, vous êtes plutôt du genre pessimiste, non ? Si c’est le cas, votre défaitisme vous rend probablement tristes, vous empêche d’atteindre vos objectifs ou de profiter pleinement de la vie. Je le sais, j’ai été pessimiste pendant 30 ans. Le pessimisme vous fait douter de vous, de l’avenir et sape votre potentiel en vous dissuadant de passer à l’action. Bel exemple d’auto-sabotage ! On peut passer à côté de sa vie comme ça… Mais, bonne nouvelle : l’optimisme s’apprend. Martin Seligman, père de la psychologie positive, affirme dans La force de l’optimisme qu’on peut convertir en optimiste quelqu’un qui vit depuis 30 ou même 50 ans dans un pessimisme profond. J’en suis la preuve vivante et les découvertes en neurosciences le prouvent aussi. Rien n’est figé et sûrement pas votre cerveau ! Vous pouvez le reprogrammer pour penser positif. Et si vous voulez sortir du pessimisme, voici quelques pistes.

C’est déjà les vacances pour certains d’entre vous… Du coup, cette semaine, j’avais envie d’écrire un article un peu plus léger. J’ai donc ressorti de ma bibliothèque Agir et penser comme un chat, un livre qui m’a été offert par ma très chère amie Dominique. Ce manuel de développement personnel pas comme les autres s’inspire de la philosophie de vie du chat. Franchement, quel maître n’a pas rêvé un jour d’être dans la peau de son chat en le regardant dormir paisiblement ? Qui ne troquerait pas de temps en temps sa journée stressante contre une journée peinarde, sans soucis ni responsabilités ? Dans cet ouvrage, Stéphane Garnier partage plus de 40 conseils issus de l’observation de son chat, Ziggy (avouez que vous avez fredonné la chanson de Céline Dion ahaha). Pour cet article, j’en ai sélectionné 10. Voici donc les 10 idées pour être plus heureux à piquer aux chats, pour apprécier la vie autant qu’eux !

Début 2020, j’ai pris la bonne résolution d’assumer enfin pleinement et ouvertement qui je suis vraiment. Cela implique notamment de laisser s’exprimer de plus en plus librement mon petit côté “perché” sur le blog. Avant ce mot avait franchement le don de m’énerver, maintenant je le prends presque comme un compliment. Aujourd’hui, nous allons donc parler un peu chamanisme en nous intéressant plus particulièrement au concept d’animal totem. Si la notion d’animal totem s’est largement répandue depuis quelques années dans le domaine du développement personnel, il ne s’agit pourtant pas d’un nouveau phénomène de mode. Bien au contraire, les animaux totem sont issus de traditions chamaniques ancestrales. Et si vous ne vous êtes encore jamais penchés sur le sujet, il n’est jamais trop tard ! Dans cet article, je vous donne 5 pistes pour trouver votre animal totem. Allez, plus aucune excuse…

Vous avez été nombreux à apprécier mon article relatif au célèbre test MBTI (Myers Briggs Type Indicator). Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’ennéagramme, un autre test de personnalité tout aussi connu et pertinent. L’existence de cet outil de connaissance de soi et des autres pourrait remonter à plus de 4 500 ans. En même temps, la connaissance de soi, c’est un peu la base en développement personnel. Pourquoi c’est si important de se connaître soi-même ? Tout simplement parce qu’en connaissant vos valeurs, vos besoins, votre mode de fonctionnement, vos forces et faiblesses, vous êtes plus à même de savoir ce qui est bon pour vous et donc de faire les bons choix. Et se connaître soi-même permet aussi de vivre plus en harmonie avec soi, mais aussi avec les autres. Vous me donnerez votre avis, mais personnellement j’ai été assez bluffée par le résultat de mon questionnaire.

Trahisons, déceptions, tromperies, chagrins d’amour… A l’échelle d’une vie, vous avez sûrement accumulé plusieurs déboires avec les membres de votre famille, vos ex, vos collègues de travail ou vos amis. Avez-vous vraiment tout exprimé ? Tout pardonné ? Vous sentez-vous complètement libres et le coeur léger aujourd’hui ? Pardonner aux autres, mais aussi se pardonner à soi, ce n’est pas si facile… Pourtant, ça me semble être une étape indispensable pour guérir ses blessures, aller de l’avant et être heureux dans la vie. Très, très peu de personnes étaient au courant, mais normalement, le 28 avril dernier je devais participer à ma toute 1ère émission TV. Et ouais… Le thème que j’avais choisi était “Apprendre à pardonner”. Alors, en entendant que la vie reprenne son cours et qu’une nouvelle date soit programmée après le déconfinement, je vous parle de pardon sur le blog cette semaine.

Si vous lisez mes articles régulièrement, vous devez vous dire qu’elle commence à radoter un peu la p’tite Julie. Oui, c’est vrai, je n’arrête pas de vous le répéter, mais l’hypnose a vraiment été ma révélation de l’année 2019. Je trouve l’inconscient et son fonctionnement tellement fascinants. C’est un peu la face immergée de l’iceberg. Il regorge de tant de ressources et d’informations, mais encore faut-il pouvoir y accéder… Evidemment, depuis le début du confinement, c’est un peu plus compliqué pour moi. Je ne peux plus me rendre chez mon hypnothérapeute préféré (spéciale dédicace à Andy). Alors depuis quelques semaines, je teste la plateforme pédagogique d’auto-hypnose en ligne Psychonaute. Je vous donne mon avis dans cet article et j’ai aussi une petite surprise pour vous…

Alors là, j’avoue… Je ne comprends pas pourquoi je n’ai pas consacré d’article aux valeurs plus tôt. La connaissance de soi, le B.A. BA quand on est dans une démarche de développement personnel ! Définir ses valeurs est une étape tellement incontournable pour être épanouis. Par valeurs, j’entends vos valeurs personnelles. Celles qui sont importantes pour vous. Je ne parle pas de celles que la société, votre famille, votre éducation ou autres tentent de vous imposer. Je suis sûre que ça vous est déjà arrivé de rentrer dans une colère noire ou de ressentir un mal-être profond “sans savoir pourquoi”. Quand l’une de nos valeurs fondamentales est bafouée, quand le décalage entre ce que l’on est et ce que l’on fait est trop grand… On finit tôt ou tard par péter un plomb ! Et si ça dure dans le temps, on dépérit. Je le sais, je l’ai vécu il y a 10 ans. Si vous ne vous êtes jamais interrogés sur vos valeurs profondes, c’est le moment…

On a parfois tendance à l’oublier, mais pour être bien dans ses baskets, c’est super important de bien se connaître. Qu’il s’agisse de vos valeurs, votre façon de fonctionner, de penser, d’interagir avec les autres ou même de recharger vos batteries… Tout cela peut potentiellement impacter votre niveau de bien-être. Aujourd’hui, j’ai donc décidé de vous parler du célèbre test MBTI (Myers Briggs Type Indicator). Outil précieux pour apprendre à mieux vous connaître et révéler le meilleur de vous-même, il s’agit de l’indicateur de personnalité le plus connu et le plus utilisé au monde. Pas moins de 2 millions de personnes l’utilisent chaque année. C’est aussi une idée d’article que je tiens bien au chaud dans mes brouillons depuis novembre 2017. Mieux vaut tard que jamais ! Vous m’en direz des nouvelles, mais personnellement j’ai été complètement bluffée par la pertinence des résultats me concernant.

J-14 avant Noël et, comme moi, vous êtes en train de vous triturer le cerveau pour trouver des idées de cadeaux sympa à mettre sous le sapin ? Je ne sais pas vous, mais de mon côté, c’est la cata ! Je suis complètement à la ramasse. Force est de constater que tout le travail que j’ai fait sur le lâcher-prise en cette fin d’année doit porter ses fruits car je n’ai quasiment rien préparé. Ce qui, chez moi, est très clairement inhabituel hein. En temps normal, je suis quelqu’un d’extrêmement organisé, peut-être même trop. Oui, OK, limite relou lol. Bon là, il devenait urgent que je m’y colle quand même. Le 25 décembre approche à grands pas… Du coup, cette semaine je vous donne un petit coup de pouce en vous partageant mes 10 idées de cadeaux positifs. J’espère que ça vous aidera. Bonne découverte !

J’ai testé l’hypnose Ericksonienne pour la 1ère fois en juin 2019. Je venais de me lancer dans un nouveau défi professionnel et j’ai eu un moment de passage à vide. Alors que je travaillais depuis des mois sur mon projet, j’étais tout à coup paralysée par la peur et prête à tout laisser tomber. Sur les conseils de mon amie Corinne, j’ai pris rendez-vous avec Andy Kirkby, hypnothérapeute à Montpellier. Pour être honnête, je ne savais pas trop ce qui m’attendait au cours de cette 1ère séance d’hypnothérapie… J’avais juste une confiance absolue en Corinne ! Vous non plus vous ne savez pas exactement en quoi consiste l’hypnose thérapeutique ? Dans quels cas utiliser l’hypnose ? Ou comment trouver un praticien en hypnose Ericksonienne sérieux près de chez vous ? Rassurez-vous, dans cet article, je vous dis tout ce que vous devez savoir avant votre 1ère consultation. Je vous fais part également de ma propre expérience.

En terme de développement personnel, vous le verrez, il y a certaines notions incontournables. Et les croyances limitantes en font partie. Vous pouvez les retrouver sous plusieurs appellations : croyances limitantes, croyances limitatives, croyances restrictives, fausses croyances ou encore croyances négatives… Peu importe le nom que vous leur donnez finalement. Ce qui est vraiment important, c’est d’en prendre conscience pour pouvoir les dépasser et atteindre votre plein potentiel. Des croyances restrictives, vous pouvez en avoir dans tous les domaines de votre vie : amour, travail, argent, réussite, santé, amitié… Mais rassurez-vous, des fausses idées de ce type, nous en avons tous. Et nous pouvons aussi tous les changer ! Si, si, vous allez voir… C’est exactement ce que je vous propose de faire dans cet article. Alors, prenez une feuille et un stylo et c’est parti pour l’introspection.

Le Feng shui vous en avez forcément déjà entendu parler. Depuis quelques années, c’est un peu devenu une expression à la mode. Et pour cause, tous les magazines de décoration nous en parlent. Et ce ne sont pas les seuls. Si vous tapez le mot dans Google, celui-ci recense pas moins de 105 000 000 résultats ! Le monde de l’édition n’échappe pas non plus à la tendance. De très nombreux livres ont vu le jour pour nous permettre, à nous occidentaux, de pratiquer l’art du Feng Shui. Mais êtes-vous bien sûrs de savoir de quoi il s’agit ? Comme 99% des français (dont moi), vous l’assimilez sûrement à l’aménagement de votre intérieur. En réalité, ça ne se résume pas qu’à cela, mais les informations qu’on trouve sur le sujet sont parfois erronées, incomplètes. Certains promettent monts et merveilles grâce à l’utilisation du Feng Shui : attirer l’âme soeur, l’argent, la chance, la réussite, la santé… J’en passe et des meilleurs ! Alors, comment dissocier le Feng Shui authentique du simple marketing ? Je me suis entretenue avec Carole Chanlaut, experte et formatrice en Feng Shui et Ba Zi pour démêler le vrai du faux.

Hormis leur célébrité, savez-vous quel est le point commun entre Maya Angelou, Kate Winslet, Charlotte Gainsbourg, Emma Watson, Antoine de Caunes et Albert Einstein ? Si l’on en croit Kevin Chassangre et Stacey Callahan, auteurs du livre Cessez de vous déprécier ! Se libérer du syndrome de l’imposteur, ils auraient tous ressenti à un moment donné un sentiment d’imposture. Pas toujours reconnu, le syndrome de l’imposteur est pourtant assez répandu. 70% de la population tendrait à douter de sa légitimité un jour ou l’autre, ne serait-ce qu’une seule fois. Tout comme moi, vous avez souvent peur de ne pas être à la hauteur malgré vos précédentes réussites ? Vous avez parfois l’impression de tromper votre entourage ? Que celui-ci surestime vos capacités ? Vous ne vous sentez pas toujours dignes de recevoir leur amour ou leurs compliments ? Vous attribuez volontiers vos succès à la chance, à un heureux hasard ou à vos relations, plutôt qu’à vos compétences ? Poursuivez votre lecture, cet article est fait pour vous…

Aujourd’hui, je vous parle d’affirmation de soi ou plus exactement de manque d’affirmation de soi. Personnellement, j’ai mis un temps fou à m’affirmer. Et je sais que je suis loin d’être la seule dans ce cas. Je suis quasi sûre que vous vous êtes déjà retrouvés dans l’une de ces situations… Le patron qui décide de refaire le monde les vendredis soirs à l’heure où vous êtes censés quitter le bureau, mais vous n’osez rien dire de peur de vous faire mal voir. L’amie qui vous propose un ciné alors que vous rêvez de vous coucher tôt, mais vous acceptez pour ne pas la vexer. Le serveur qui vous apporte un morceau de viande sanguinolente alors que vous lui avez précisé bien cuit, mais vous ne dites rien par crainte de passer pour la casse-pieds de service. La mère ou la belle-mère envahissante à qui vous laissez faire sa loi sous prétexte de ne pas la blesser. Le collègue qui tente de vous refiler son boulot alors que vous croulez déjà sous les dossiers… Combien de fois avez-vous dit oui alors que vous mouriez d’envie de dire non ? La bonne nouvelle c’est que s’affirmer, ça s’apprend. Et je vais vous donner ici 6 astuces pour enfin oser dire non.

Vous arrive-t-il de réagir de façon démesurée ? Un événement anodin pour un œil extérieur vient titiller une blessure du passé et vous ne vous reconnaissez plus. Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire. Je suis sûre que vous avez déjà connu l’une de ces situations. Quelqu’un vous manque de respect et vous sentez une colère incontrôlable monter en vous. C’est plus fort que vous, vous explosez… Personne ne vous écoute à la maison. Vous rabâchez sans cesse les mêmes choses. Cela vous donne l’impression d’être transparente voire carrément inexistante et vous plonge dans une profonde tristesse… Ou bien encore vous avez fait une petite boulette au travail et vous rentrez chez vous en mode panique totale : angoisse, crise de larmes et rate au court-bouillon. Bref, vous êtes aussi stressés que si vous aviez détourné un million d’euros… Mais non, vous n’êtes pas fous ! Par contre, c’est peut-être votre enfant intérieur qui essaye d’attirer votre attention. Je vous explique dans cet article pourquoi et comment guérir votre enfant intérieur.

Si votre enfant manque de confiance en lui, en tant que parents, vous vous posez sûrement tout un tas de questions. D’autant plus si vous êtes dans une démarche de parentalité positive. Peut-être que vous ne comprenez pas pourquoi il est comme ça. Vous êtes des parents aimants. Vous l’encouragez et le félicitez régulièrement. Est-ce votre faute ? Avez-vous fait ou dit quelque chose qui l’a blessé ? Est-ce parce que vous manquez de confiance en vous et que vous donnez le “mauvais exemple” ? Comment aider votre enfant à développer sa confiance en lui et lui permettre d’accéder à son plein potentiel ? Toutes ces questions, je me les suis posées avec mon aînée (bientôt 11 ans). Voici pourquoi je vous propose aujourd’hui 5 petites astuces pour vous aider à booster la confiance en soi de vos enfants.

Pin it