Bertrand a 43 ans. La vie de ce papa a basculé le 29 septembre 2014, lorsque son 2ème enfant âgé de 4 mois a fait un arrêt cardio-respiratoire chez sa nourrice. Quelques jours plus tard, son petit Tom est décédé à la suite de maltraitances infligés par sa nourrice, connues sous le nom de syndrome du bébé secoué. Bertrand est devenu ce que l’on appelle un papange. Comment rester positif après le décès d’un enfant ? Comment surmonter une telle épreuve ? C’est l’expérience que Bertrand a souhaité partager avec nous par le biais de ce témoignage.

NOUVEAU : découvrez le Challenge gratuit "7 jours pour positiver" !
Placeholder

Début 2020, j’ai pris la bonne résolution d’assumer enfin pleinement et ouvertement qui je suis vraiment. Cela implique notamment de laisser s’exprimer de plus en plus librement mon petit côté “perché” sur le blog. Avant ce mot avait franchement le don de m’énerver, maintenant je le prends presque comme un compliment. Aujourd’hui, nous allons donc parler un peu chamanisme en nous intéressant plus particulièrement au concept d’animal totem. Si la notion d’animal totem s’est largement répandue depuis quelques années dans le domaine du développement personnel, il ne s’agit pourtant pas d’un nouveau phénomène de mode. Bien au contraire, les animaux totem sont issus de traditions chamaniques ancestrales. Et si vous ne vous êtes encore jamais penchés sur le sujet, il n’est jamais trop tard ! Dans cet article, je vous donne 5 pistes pour trouver votre animal totem. Allez, plus aucune excuse…

Pierre a 40 ans. Entrepreneur depuis presque 15 ans, il a rencontré quelques embûches sur son parcours : le décès brutal de son meilleur ami au moment même où il s’apprêtait à créer son entreprise, une faillite évitée de justesse 5 ans plus tard, puis une blessure aux mains qui l’oblige à se mettre en arrêt le lendemain du déconfinement… Pourtant, malgré les épreuves, rien ne semble entacher son enthousiasme et son optimisme. Dans ce témoignage, il nous raconte comment son état d’esprit positif lui a permis de rester optimiste en toutes circonstances.

Vous avez été nombreux à apprécier mon article relatif au célèbre test MBTI (Myers Briggs Type Indicator). Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’ennéagramme, un autre test de personnalité tout aussi connu et pertinent. L’existence de cet outil de connaissance de soi et des autres pourrait remonter à plus de 4 500 ans. En même temps, la connaissance de soi, c’est un peu la base en développement personnel. Pourquoi c’est si important de se connaître soi-même ? Tout simplement parce qu’en connaissant vos valeurs, vos besoins, votre mode de fonctionnement, vos forces et faiblesses, vous êtes plus à même de savoir ce qui est bon pour vous et donc de faire les bons choix. Et se connaître soi-même permet aussi de vivre plus en harmonie avec soi, mais aussi avec les autres. Vous me donnerez votre avis, mais personnellement j’ai été assez bluffée par le résultat de mon questionnaire.

Pin it