“Maman, je voudrais devenir végétarienne.” C’est ce que m’a dit Emma, ma fille de 10 ans, il y a quelques semaines. Mine de rien, cette petite phrase a fait écho au plus profond de moi et m’a replongée plus de 30 ans en arrière. Tout comme elle, je n’ai jamais été une grosse carnivore. Ce n’est rien de le dire… Et ça ne date pas d’hier ! J’ai retrouvé mon carnet de santé qui mentionne déjà une anorexie aux viandes à l’âge de 4 ans. Quand j’étais enfant, manger de la viande était une vraie torture. Mais voilà, je suis née dans les années 80. A cette époque-là, le végétarisme était encore assez peu répandu en France. Je me suis d’ailleurs très tôt sentie incomprise et différente des autres. On m’a tellement répété que je devais manger de la viande pour être en bonne santé que j’ai fini par me résigner. Je suis rentrée dans le moule. J’ai rallié la norme. Je suis devenue omnivore, par la force des choses et pour mon bien-être. Et puis, tout récemment, j’ai enfin eu le déclic pour arrêter de manger de la viande. Mieux vaut tard que jamais, me direz-vous… Je vous raconte aujourd’hui ce qui m’a convaincue d’opter pour une  alimentation végétarienne.

Si votre enfant manque de confiance en lui, en tant que parents, vous vous posez sûrement tout un tas de questions. D’autant plus si vous êtes dans une démarche de parentalité positive. Peut-être que vous ne comprenez pas pourquoi il est comme ça. Vous êtes des parents aimants. Vous l’encouragez et le félicitez régulièrement. Est-ce votre faute ? Avez-vous fait ou dit quelque chose qui l’a blessé ? Est-ce parce que vous manquez de confiance en vous et que vous donnez le “mauvais exemple” ? Comment aider votre enfant à développer sa confiance en lui et lui permettre d’accéder à son plein potentiel ? Toutes ces questions, je me les suis posées avec mon aînée (bientôt 11 ans). Voici pourquoi je vous propose aujourd’hui 5 petites astuces pour vous aider à booster la confiance en soi de vos enfants.

Vous êtes plutôt du genre discret ou solitaire. Vous ressentez régulièrement le besoin de vous retrouver au calme pour recharger vos batteries. Les autres vous trouvent timides, sauvages, réservés, renfermés, effacés, associables voire déprimés… A force, vous pensez que quelque chose cloche chez vous. Vous vous sentez différents et un mal-être inexplicable vous habite ? Si vous vous reconnaissez dans ces quelques lignes, rassurez-vous. Pas besoin de courir chez le psy ! Comme 30 à 50% de la population mondiale, vous êtes peut-être simplement une personne introvertie. Énormément de gens ont un tempérament introverti, mais peu savent vraiment ce que cela implique. Alors, comment être introvertis et heureux dans un monde d’extravertis ? C’est ce que nous allons voir dans cet article.

Access Bars… Tout le monde m’en parle depuis des lustres ! Pourtant, pour être honnête avec vous, il y a encore 2 semaines, je n’avais aucune idée de ce que c’était… Comme le “hasard” fait plutôt bien les choses, Géraldine Laur, l’une de mes amies est devenue praticienne d’Access Bars Consciousness tout récemment. Vous pensez bien que lorsqu’elle m’a proposé de tester cette fameuse méthode des Bars, j’ai sauté sur l’occasion ! C’est donc avec elle que je me suis initiée à cette pratique bien-être tout droit venue des Etats-Unis. Alors que la 6ème journée mondiale des Bars se tiendra un peu partout dans le monde le 7 janvier 2019, je vous raconte ma 1ère expérience dans cet article.