Plus de 250 millions de pratiquants de yoga dans le monde dont 2,8 millions de Français… Depuis quelques années, le yoga est une discipline qui a le vent en poupe chez les Occidentaux. Gisele Bündchen, Eva Longoria, Miranda Kerr, Madonna, Kate Moss, Jennifer Aniston, Gwyneth Paltrow ou même notre Vanessa Paradis nationale… Toutes ces stars sont déjà accros au yoga depuis longtemps ! Saviez-vous qu’en décembre 2014 l’ONU avait également proclamé le 21 juin, Journée internationale du yoga ? Pas moins de 177 nations se sont associées à cette initiative du 1er ministre indien Narendra Modi afin de faire connaître les bienfaits du yoga de par le monde. Vous aussi, cet engouement général vous a donné envie de débuter le yoga, mais vous n’y connaissez rien ? Rassurez-vous. Vous êtes au bon endroit. Dans cet article, je vous donne les principales informations à connaître avant votre 1er cours de yoga.

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder

Vous arrive-t-il de réagir de façon démesurée ? Un événement anodin pour un œil extérieur vient titiller une blessure du passé et vous ne vous reconnaissez plus. Laissez-moi vous rafraîchir la mémoire. Je suis sûre que vous avez déjà connu l’une de ces situations. Quelqu’un vous manque de respect et vous sentez une colère incontrôlable monter en vous. C’est plus fort que vous, vous explosez… Personne ne vous écoute à la maison. Vous rabâchez sans cesse les mêmes choses. Cela vous donne l’impression d’être transparente voire carrément inexistante et vous plonge dans une profonde tristesse… Ou bien encore vous avez fait une petite boulette au travail et vous rentrez chez vous en mode panique totale : angoisse, crise de larmes et rate au court-bouillon. Bref, vous êtes aussi stressés que si vous aviez détourné un million d’euros… Mais non, vous n’êtes pas fous ! Par contre, c’est peut-être votre enfant intérieur qui essaye d’attirer votre attention. Je vous explique dans cet article pourquoi et comment guérir votre enfant intérieur.

“Maman, je voudrais devenir végétarienne.” C’est ce que m’a dit Emma, ma fille de 10 ans, il y a quelques semaines. Mine de rien, cette petite phrase a fait écho au plus profond de moi et m’a replongée plus de 30 ans en arrière. Tout comme elle, je n’ai jamais été une grosse carnivore. Ce n’est rien de le dire… Et ça ne date pas d’hier ! J’ai retrouvé mon carnet de santé qui mentionne déjà une anorexie aux viandes à l’âge de 4 ans. Quand j’étais enfant, manger de la viande était une vraie torture. Mais voilà, je suis née dans les années 80. A cette époque-là, le végétarisme était encore assez peu répandu en France. Je me suis d’ailleurs très tôt sentie incomprise et différente des autres. On m’a tellement répété que je devais manger de la viande pour être en bonne santé que j’ai fini par me résigner. Je suis rentrée dans le moule. J’ai rallié la norme. Je suis devenue omnivore, par la force des choses et pour mon bien-être. Et puis, tout récemment, j’ai enfin eu le déclic pour arrêter de manger de la viande. Mieux vaut tard que jamais, me direz-vous… Je vous raconte aujourd’hui ce qui m’a convaincue d’opter pour une  alimentation végétarienne.

Si votre enfant manque de confiance en lui, en tant que parents, vous vous posez sûrement tout un tas de questions. D’autant plus si vous êtes dans une démarche de parentalité positive. Peut-être que vous ne comprenez pas pourquoi il est comme ça. Vous êtes des parents aimants. Vous l’encouragez et le félicitez régulièrement. Est-ce votre faute ? Avez-vous fait ou dit quelque chose qui l’a blessé ? Est-ce parce que vous manquez de confiance en vous et que vous donnez le “mauvais exemple” ? Comment aider votre enfant à développer sa confiance en lui et lui permettre d’accéder à son plein potentiel ? Toutes ces questions, je me les suis posées avec mon aînée (bientôt 11 ans). Voici pourquoi je vous propose aujourd’hui 5 petites astuces pour vous aider à booster la confiance en soi de vos enfants.