Pas facile de rester optimiste avec des problèmes de santé… C’est pourtant ce qu’a réussi à faire Danielle, une mamie gâteau de bientôt 64 ans. Depuis fin 2012, elle a subi plusieurs opérations qui auraient pu lui coûter la vie. Elle vous raconte son expérience.

Rester optimiste avec des problèmes de santé : le témoignage de Danielle

« Tout a commencé en octobre 2012 quand j’ai été hospitalisée pour un ulcère nécrotique majeur. J’avais une perforation de 12 cm à l’estomac, du jamais vu selon les médecins de Lyon ! J’avais trop attendu… Je suis sortie de l’hôpital après un séjour en soins de réanimation de 8 semaines. Fin janvier 2013, j’étais dans la salle d’attente du généraliste quand j’ai fait un infarctus. Mon cœur n’était plus qu’à 25% de ses capacités. Une insuffisance cardiaque et une myocardiopathie ont été diagnostiquées nécessitant la pose urgente d’un pacemaker. Une opération a donc été programmée le 7 février 2013.

Rester optimiste avec des problèmes cardiaques -Témoignage de Danielle

Crédit photo : Freepik

banniere inscription newsletter

Un mois après et un 2ème infarctus plus tard, j’ai eu anormalement mal au bras. Nouvelle intervention chirurgicale pour m’enlever d’urgence le stimulateur cardiaque. Tout s’était infecté à cause d’un staphylocoque doré contracté durant la précédente opération. La semaine suivante, 3ème opération, pour rien… Les chirurgiens n’ont pas pu intervenir suite à une malformation de naissance que j’ignorais jusque-là. On m’a alors proposé un pacemaker avec un boitier extérieur, mais je voulais pouvoir serrer mes petites filles dans mes bras sans ce boitier et tous ces fils entre nous. Je leur ai dit que je préférais mourir. Après concertations avec d’autres spécialistes, ils ont finalement trouvé une alternative. 4ème et dernière opération au mois d’avril 2013 et retour chez moi au mois de mai.

Citation Danielle - Témoignage rester optimiste avec des problèmes de santé

Au départ, suite à cette succession de problèmes de santé, j’ai été envahie par la tristesse et la panique. J’avais vraiment peur. Les médecins n’étaient pas optimistes et ne pouvaient pas me garantir que les interventions réussiraient. Heureusement, j’ai su rester positive ! La vie est belle et mérite qu’on se batte pour elle, le désir de vivre et de voir mes petites filles grandir a été plus fort. D’ailleurs, j’ai retiré du positif de cette expérience. Je me suis rapprochée de ma sœur avec qui j’étais brouillée depuis la mort de mon père et j’apprécie chaque jour le simple fait de mieux respirer, je ne m’en rendais pas compte avant… Aujourd’hui, j’ai des cachets à prendre à vie, un cadre médical strict à respecter et quelques contraintes dans ma vie quotidienne, mais ça n’est rien en comparaison de la joie d’être avec mes proches ! Je vis cela comme une nouvelle naissance. Si j’ai un message à transmettre c’est que rien n’est jamais perdu d’avance. Il faut s’armer de courage et de patience, faire confiance aux médecins, garder l’espoir et la foi. J’ai eu raison d’y croire.»

Danielle et ses petites-filles – Témoignage Rester optimiste avec des problèmes de santé

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder
Auteur

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, je partage depuis 2014 sur mon blog Etre optimiste toutes mes petites astuces pour apporter plus de positif dans nos vies.

10 Commentaires

  1. Quel courage et quelle force de caractère!! Merci d’avoir partagé cette expérience c’est une belle leçon d’optimisme!! 🙂

  2. Géraldine

    Magnifique message emprunt d’optimisme. Merci pour ce moment.

  3. Alain Giraud

    Bonjours a toutes et a tous
    Je viens de prendre connaissance du témoignage de mon épouse…quel punch quelle joie de vivre depuis ses graves déboire de santé.
    Ma femme n’a pas 63 ans, mais 20 ans de moins…j’ai du mal a suivre « lol »
    Petite précision utile
    Durant sa longue hospitalisation a Lyon, les médecins n’ont pas détecté d’anomalie cardiaque .
    Ayant a deux reprises moi même poser la question, il m’avaient garantie qu’il ni avait aucun problème au niveau cardiaque.
    il et vrais qu’aucun des deux toubib n’étaient cardiologue, mais selon leurs affirmations rien d’anormal n’avait été détecté…
    Preuve par deux que même les grands chirurgiens peuvent se planté

  4. Bonjour Alain, merci pour ces précisions. Ce n’est pas ce que j’avais compris quand j’ai lu le témoignage de votre épouse. Souhaitez-vous que je fasse la modification ?

  5. Alain Giraud

    OUI SVP, tout au plus au niveau des examens cardiaque qui selon les deux médecins interrogé non rien décelé suite a un électro cardiogramme banal ? Sans avoir approfondis l’examen
    Merci a vous
    Ma femme et FORMIDABLE !!!Que du bonheur avec elle

  6. Voilà, c’est fait 🙂 Elle est visiblement bien entourée en tout cas, c’est beau tout cet amour !

  7. Elisabeth

    Oh ma Dany. Je te reconnais bien là dans ta joie de vivre et ton optimisme. Bises

  8. coucou ma copinette , c’est avec grande émotion que je lis ton témoignage , j’ai l’impression de revivre ses moments , d’angoisse…,de l’inconnu .., vrai à un moment j’ai senti que tu n’en pouvez plus …. avec ton courage ta force , et de vouloir encore serrer dans tes bras tes petits enfants ta fille et tout ceux que tu aimes..tu as bien gérer cette situation et des médecins haut la main !!tu es FORMIDABLE !!! , je t’ai suivi ( de prêt et de loin) chaque fois que je pouvais j’allais te faire une petite visite , une amie depuis l’age de nos 18 ans bisous ma belle que notre amitiés dure encore et encore <3

  9. J’ai été, ainsi que ma compagne, témoin du début des problèmes et de la souffrance endurée par Dany. C’était toujours avec angoisse que nous prenions de ses nouvelles par l’intermédiaire de son compagnon de l’époque, son mari depuis, qui partageait son périlleux combat pour sa survie. Car c’est bien d’une survie qu’il s’agissait et il en était conscient(au téléphone sa voix ne pouvait masquer son désarroi), et savait que le chemin serait long et périlleux. Pourtant au fil des semaines l’espoir est revenu et aussi le bonheur que notre chère Dany pourrait bientôt retrouver les siens, son futur mari, sa fille, et bien-sûr ses précieuses petites têtes blondes si chères à son cœur, ce cœur qui désormais lui permettrait à nouveau de vivre intensément ces moments de partage en famille qui sont pour elle, l’essence même de la vie, le sang qui coule dans ses veines … Depuis le bonheur est revenu, décuplé, et c’est une fringante Dany qui m’est apparu il y a à peine 2 semaines, rayonnante et motivée comme jamais. L’avenir lui appartient, oui la vie est belle !!!! Gros bisous de nous deux !!!

  10. Tous vos commentaires sont magnifiques et sont presque des témoignages à part entière. C’est éprouvant aussi pour les proches et je suis certaine que tout cet amour a contribué indirectement à sa guérison également. Bon WE à tous !

Rédiger un commentaire