C’est les vacances, alors je vous propose de rester encore un peu au Japon cette semaine. Après l’Ikigai, voici le shinrin yoku, une autre philosophie de vie japonaise très en vogue cette année également. Le shinrin yoku vous invite à tirer parti des bienfaits de la nature, et plus particulièrement de la balade en forêt. Aujourd’hui, plus de la moitié de la population mondiale vit en ville. Peut-être que vous-mêmes connaissez bien le fameux métro, boulot, dodo ? Quelques minutes tout au plus de marche pour vous rendre de votre domicile à la station de métro la plus proche, avec en prime pollution, bruit et stress urbain… Petit à petit, le manque de soleil, d’air pur, de verdure vous pèse, affecte votre moral et l’appel de la nature se fait sentir. Rien d’étonnant à cela ! Les statistiques montrent que les citadins ont 40% de risques en plus de souffrir de dépression que les personnes vivant dans un environnement naturel. Toujours pas convaincus ? Découvrez, dans cet article, 8 bienfaits du shinrin yoku prouvés par la science.

Qu’est-ce que le Shinrin yoku?

Le mot shinrin yoku composé de shirin (forêt) et yoku (bain) signifie littéralement bain de forêt. Cette pratique très répandue au Japon consiste à se reconnecter à la nature en faisant des promenades en forêt. Si les Japonais ont recours à la nature comme moyen thérapeutique depuis des milliers d’années, le terme shinrin yoku a été utilisé pour la 1ère fois en 1982 par le Directeur de l’Agence nationale des forêts du Japon. Les Japonais sont loin d’être les seuls à être convaincus des effets bénéfiques de Dame Nature. Dans les années 80, le biologiste Edward Osborne Wilson a lui aussi popularisé le concept de biophilie avec son ouvrage Biophilia, publié en 1984. La biophilie, qui pourrait se traduire par l’amour du vivant, désigne le besoin biologique des êtres humains de se connecter à la nature. En France, un autre rituel est également pratiqué depuis l’époque des druides. C’est la sylvothérapie (ou arbothérapie) qui consiste à enlacer les arbres. Rien de neuf sous le soleil, en fait ! Sans attendre les résultats des études scientifiques, les hommes ont toujours su intuitivement que la communion avec la nature leur procurait du bien-être.

Comment pratiquer le Shinrin yoku?

Pour pratiquer le shinrin yoku efficacement, il ne suffit pas de se rendre en forêt ou dans un parc. La pratique du shinrin yoku implique une mini-séance de detox digitale. Laissez à la maison les sources de distraction potentielles. Pas de téléphone portable, ni d’appareil photo ! Toute comme la méditation de pleine conscience ou mindfulness, l’un des objectifs est d’être pleinement dans l’instant présent, dans l’Ici et maintenant. Oubliez le temps et les soucis. Videz-vous l’esprit. Promenez-vous sans but en vous concentrant sur votre marche, votre respiration, le chant des oiseaux, le bruit des feuilles, les rayons du soleil, les jeux d’ombre et de lumière, les odeurs… Faites fonctionner vos 5 sens : vue, ouïe, odorat, toucher… Pourquoi pas faire une pause et déguster un goûter en pleine conscience également. Faites l’expérience de ce que les Japonais appellent le yugen, la magie de ne faire qu’un avec le monde qui vous entoure. Vous ressentirez les 1ers effets bénéfiques de votre séance de shinrin yoku dès 15 minutes de balade et ceux-ci pourront durer plusieurs semaines. Renouvelez idéalement l’expérience 1 fois par semaine.

La pratique du shinrin yoku ou bain de forêt

8 pouvoirs guérisseurs de la forêt prouvés par la science

De nombreuses études scientifiques attestent aujourd’hui des bienfaits de la nature sur notre santé physique et notre mental. Voici ci-dessous la liste des principaux pouvoirs thérapeutiques du bain de forêt :

1. Action anti-stress

Marcher dans une forêt ou même contempler un jardin ou un espace vert réduit la concentration de cortisol, une des hormones du stress, dans notre salive. Le shinrin yoku a également un effet bénéfique sur la variabilité de la fréquence cardiaque (VFC), un autre indicateur pour mesurer le niveau de stress.

2. Action sur le rythme cardiaque et la pression artérielle

Le rythme cardiaque et la tension artérielle diminuent aussi après une balade en forêt ou même simplement en restant assis à contempler la nature.

3. Action sur le système nerveux

La pratique du shinrin yoku booste le moral car elle aide à produire les hormones du bonheur tout en réduisant l’agressivité et les changements d’humeur brusques. Elle accroît la sensation de plénitude et favorise ainsi la sérénité. A noter au passage, qu’elle contribue à réduire les risques de démence et améliore aussi la qualité du sommeil.

4. Action sur le système immunitaire

Plusieurs études du département de santé publique de la Nippon Medical School ont été menées sur les niveaux de cellules Natural Killer (NK) qui possèdent la capacité de reconnaître et tuer les cellules tumorales. Un groupe de sujets a été envoyé pendant 2 jours et 3 nuits dans la forêt de Nagano. A leur retour, leur nombre de cellules NK avait augmenté et les effets positifs ont perduré 7 jours après leur séjour en pleine nature. Le shinrin yoku accélère également la récupération après des opérations chirurgicales et favorise la réparation des tissus abîmés.

5. Action sur la digestion

En plus de vous détendre et de vous aérer l’esprit, la marche est reconnue pour faciliter la digestion. Voilà une solution naturelle pour les personnes sujettes à la constipation !

6. Action sur l’espérance de vie

Le bain de forêt agirait également sur notre longévité selon les conclusions d’une étude terrain réalisée par Héctor Garcia et Francesc Miralles dans le hameau des centenaires, pour leur livre La méthode Ikigai.

7. Action sur la capacité de concentration

L’immersion en pleine nature renforce aussi notre capacité de concentration, y compris chez les enfants souffrant de TDAH (trouble de déficit de l’attention/ hyperactivité).

8. Action sur la libido

Qui l’eut cru ? Se balader en forêt augmenterait la libido et l’énergie sexuelle. Voilà une vertu étonnante à laquelle je ne m’attendais pas. Peut-être que cela réveille  chez certains quelques fantasmes 😉

Attention : le shinrin yoku est considéré comme une médecine préventive au Japon. Sa pratique, même régulière, ne remplace en aucun cas la médecine officielle. En cas de maladie, consultez un médecin, OK ?

Shinrin yoku, les livres de référence

Les pouvoirs guérisseurs de la forêt de Héctor Garcia et Francesc Miralles
Le guide des bains de forêt de M-Amos Clifford
Shinrin Yoku : Les bains de forêt, le secret de santé naturelle des japonais de Yoshifumi Miyazaki
Shinrin Yoku – L’art et la science du bain de forêt du Dr Qing Li
Sylvothérapie : Le pouvoir énergétique des arbres de Jean-Marie Defossez

Pour conclure

J’ai découvert le shinrin Yoku tout récemment grâce aux éditions Solar qui m’ont gentiment offert l’ouvrage de Héctor Garcia et Francesc Miralles, Les pouvoirs guérisseurs de la forêt. Je suis ravie d’avoir découvert ce livre car, sans pour autant habiter une grande ville, je me rends compte que je ne profite de la nature que le weekend et JAMAIS en pleine conscience ! Je travaille de chez moi et mes sorties de la semaine se résument à mes allers-retours à l’école et à la crèche… Mais avec le retour des beaux jours et les vacances, faute de balades en forêt dans l’immédiat, je vais sortir plus souvent de ma tanière et profiter de la verdure de mon jardin, et en pleine conscience cette fois-ci. J’en profite pour vous faire une confidence… Ça fait des années que j’entends des gens me dire qu’ils font des câlins aux arbres. J’ai essayé plein de trucs depuis que je tiens ce blog, mais je n’ai encore jamais réussi à câliner un arbre. Je bloque complètement ! Même si je suis convaincue des effets bénéfiques que cela peut avoir, je ne peux m’empêcher d’imaginer la scène et de me trouver par avance ridicule… Vous aussi ou c’est moi ??? J’aimerais bien avoir vos retours en commentaires. Dans tous les cas, je me sentirai moins seule lol. A très vite.

Sources

Les pouvoirs guérisseurs de la forêt de Héctor Garcia et Francesc Miralles
Shinrin Yoku – L’art et la science du bain de forêt du Dr Qing Li

N.B : Cet article contient des liens affiliés. Je participe au Programme Partenaires d’Amazon, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr. Je touche une (petite) commission si vous achetez un produit sur Amazon.fr en cliquant sur l’un de mes liens. Ça ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

Crédit photo : Pixabay et Freepik.

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder
Auteur

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, j’ai décidé de devenir optimiste en 2011. Je me suis alors passionnée pour le développement personnel et la psychologie positive. J’ai créé LE blog lifestyle positif Etre optimiste en 2014 pour partager mon expérience, mes découvertes, mes lectures positives, mes astuces bien-être, mes trucs anti-déprime… Bref, tout ce qui me permet d’apporter plus de positif dans ma vie quotidienne et de maman !

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.