LA grosse tendance de 2018, c’est l’Ikigai ! Y a qu’à voir le nombre de livres publiés sur le sujet depuis le début de l’année… Et les magazines féminins ou de développement personnel ne sont pas en reste non plus. Alors, quelle est la promesse de ce concept japonais qui fait fureur ? Vous aider à identifier votre raison d’être. Oui, cette fameuse mission de vie dont tout le monde vous rebat les oreilles (moi y compris). Imaginez-vous vous lever chaque matin avec enthousiasme parce que vous exercez enfin une profession qui vous rend heureux, vous passionne, qui a du sens pour vous… Vivre de sa passion, avouez que ça fait rêver, non ? Peut-être que, comme moi, vous avez cherché pendant des années ou cherchez même encore ce pour quoi vous êtes faits dans la vie. Si c’est le cas, la méthode Ikigai va vous permettre d’y voir plus clair ! Je vous explique tout dans cet article.

L’Ikigai, c’est quoi au juste ?

L’art de vivre Ikigai

Vous connaissiez déjà le hygge, la recette du bonheur à la danoise. Je vous propose de découvrir aujourd’hui le secret des japonais pour une vie longue et heureuse. Et pour cela, direction Okinawa ! Cette île japonaise fait partie des fameuses zones bleues. Vous savez, ces quelques régions du monde où les gens vivent le plus longtemps et en meilleure santé. Pour les habitants de cette île japonaise, cela s’expliquerait en partie grâce à l’Ikigai, une philosophie de vie datant du 14ème siècle. Le terme Ikigai vient des mots japonais ikiru (vivre) et kai (la réalisation de ce que l’on espère/ de ce que l’on attend). Nous n’avons pas vraiment d’expression équivalente en français. On le traduit donc souvent par joie de vivre, raison de vivre, sel de la vie, raison de se lever le matin ou encore ce pour quoi la vie mérite d’être vécue. Il inclut l’idée d’avoir un idéal de vie, mais aussi quelque chose qui sert de moteur, une réelle source de motivation. D’après les Japonais, nous avons tous un Ikigai et celui-ci peut évoluer à chaque étape de notre vie.

Ikigai, le secret des japonais pour une vie longue et heureuse

Pourquoi chercher son Ikigai ?

L’Ikigai est une autre piste pour donner du sens à sa vie. Adapté au domaine professionnel, la méthode Ikigai est un super outil pour identifier le travail de vos rêves. En effet, pour trouver votre Ikigai, vous aurez à renseigner dans un schéma certaines informations comme vos goûts (ce que vous aimez), vos aptitudes (ce que vous savez faire), sans oublier les notions de nécessité (notamment gagner de l’argent) et de sens (ce que vous pouvez apporter au monde). Ce travail d’introspection vous permettra de découvrir votre passion, votre mission, votre métier et votre vocation. Votre Ikigai, c’est l’équilibre parfait entre tous ces éléments car chacun d’entre eux contribue à votre bonheur. En ayant un but dans la vie, vous savez où vous allez. C’est comme une boussole ou un GPS. C’est plus facile de prendre les bonnes décisions. L’Ikigai est aussi une façon ludique d’apprendre à mieux se connaître et d’identifier ses talents. Vous avez sûrement plein de talents cachés que vous ne soupçonnez même pas. De quoi révéler  votre plein potentiel !

Comment trouver son Ikigai ?

Ikigai, mode d’emploi

Tout comme pour rédiger une liste de gratitude, faire votre Ikigai ne vous demandera pas d’investir dans du matériel très sophistiqué. Vous avez déjà tout ce dont vous avez besoin : une feuille blanche, un stylo et évidemment, du temps et un peu de matière grise. Eh oui, va falloir donner un petit peu de sa personne… Ce n’est pas une baguette magique ! Bon, je suis quand même sympa. Je vous ai créé un modèle d’Ikigai à imprimer. Téléchargez votre Ikigai à compléter en cliquant sur le lien ci-dessous et imprimez-le. Mettez-vous dans un endroit calme et allez, hop, hop, hop, c’est parti pour l’introspection. A part si vous vous connaissez déjà super bien, ne vous attendez pas à trouver votre Ikigai en 5 minutes. Cette méthode demande de faire une vraie réflexion sur soi. Prévoyez donc du temps pour faire cet exercice. Ne soyez pas pressés… Cela peut prendre plusieurs jours, semaines ou même mois. Nous ne sommes pas tous au même niveau en terme de connaissance de soi. Notez ce qui vous vient à l’esprit. Réfléchissez, laissez décanter. Les réponses viendront parfois quand vous ne vous y attendez pas. Evidemment, c’est une démarche personnelle. Inutile d’espérer gagner du temps en pompant sur votre voisin…

> Télécharger le modèle d’Ikigai à imprimer

Trouver son Ikigai - modèle à imprimer

4 questions à se poser pour trouver son Ikigai

Pour compléter plus facilement votre schéma, je vais reprendre les principales questions à se poser pour trouver son Ikigai. Elles vous aideront à remplir les 4 grands cercles extérieurs. Il n’est pas nécessaire de faire des phrases complexes. Je vous recommande au contraire d’indiquer plutôt des mots clés dans les parties correspondantes.

Qu’aimez-vous dans la vie ?

Bon bah, c’est pas trop compliqué comme question pour commencer. No limit ! Tant que vous avez de la place, notez tout ce que vous aimez. Vous pouvez ajouter ce qui vous inspire au quotidien, ce qui est important pour vous dans la vie, les activités qui vous rendent heureux, vos valeurs… Allez-y gaiement.

Pour quoi êtes-vous doués ?

Interdit de répondre RIEN… Tout le monde a des facilités ou des spécialités : couture, dessin, cuisine, photographie, chant, sport… Des fois, on fait les choses tellement naturellement ou ça nous paraît si simple qu’on croit que tout le monde sait le faire. C’est faux ! Sur quoi les autres vous complimentent le plus souvent ?

Qu’est-ce qui vous permet de gagner de l’argent ?

Quelles sont vos compétences professionnelles ? Quelles tâches effectuez-vous chaque jour au travail ? Si vous envisagez de vous lancer à votre compte, quels services pourriez-vous proposer ? Quelles sont les choses que vous savez faire et pour lesquelles vous pourriez prétendre à une rémunération ?

De quoi le monde a-t-il besoin aujourd’hui ?

En quoi pouvez-vous être utiles ? Quel impact souhaitez-vous avoir dans la vie de vos proches et, à plus grande échelle, pour le monde ? Quelle trace voulez-vous laisser de votre passage sur Terre ? Est-ce qu’il y a des causes que vous voulez défendre ? Est-ce qu’il y a des choses qui vous rendent tristes et que vous voudriez voir changer dans le monde actuel ?

Ensuite, remplissez les parties qui se situent aux différentes intersections des cercles jusqu’à arriver à l’Ikigai. Allez, c’est à vous de jouer maintenant ! N’hésitez pas à partager votre expérience en laissant un commentaire sous cet article. C’est enrichissant pour tout le monde.

Ikigai, les livres de référence

Trouver son Ikigaï de Christie Vanbremeersch
La méthode Ikigai de Héctor Garcia et Francesc Miralles
Mon programme ikigaï de Caroline de Surany
Le petit livre de l’Ikigaï: La méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie de Ken Mogi
Le livre de l’Ikigai de Bettina Lemke

[BON PLAN] : l’ouvrage Le livre de l’Ikigai est disponible en livre audio gratuit avec l’offre d’essai Audible.

Conclusion

En fin d’année dernière, j’ai fait un repas avec quelques uns des mes camarades de terminale. Des personnes que je n’avais pas vues pour la plupart depuis 15 à 20 ans. Ca ne nous rajeunit pas ! Quand ce fut mon tour d’expliquer ce que je faisais dans la vie, la 1ère chose qui m’est venue, c’est : “Je me suis beaucoup cherchée et cette fois, je crois que je me suis enfin trouvée…”. Pendant des années, je me suis sentie comme incomplète. Soit je trouvais un boulot qui me plaisait, mais je n’arrivais pas à me rémunérer avec, soit j’avais un travail pas trop mal payé, mais vide de sens… Pas étonnant d’ailleurs puisque j’avais des fausses croyances bien ancrées du style “si on pouvait faire un boulot qui nous plaît et bien payé, ça se saurait.” Bref, trouver sa place, je sais que ça peut s’avérer très complexe. C’est une recherche qui s’est comptée en années pour moi. Je m’intéresse à plein de choses différentes. Du coup, pendant longtemps c’était le flou artistique dans ma tête ! Pourtant, trouver sa raison d’être est une condition sine qua non pour s’épanouir pleinement. Si vous envisagez de vous reconvertir parce que votre métier ne vous convient plus, je pense sincèrement que l’Ikigai peut vous aider à faire un point efficace sur votre situation. Personnellement, je suis assez visuelle et j’aime beaucoup l’idée du schéma qui permet d’avoir une vue d’ensemble des informations essentielles sur une même page. Je suis vraiment convaincue par cet outil et je n’ai qu’une hâte, attaquer le mien au plus vite !!!

Sources

Crédit photo : Pexels et Rawpixel.

N.B : Cet article contient des liens affiliés. Je participe au Programme Partenaires d’Amazon, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr. Je touche une (petite) commission si vous achetez un produit sur Amazon.fr en cliquant sur l’un de mes liens. Ça ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder
Auteur

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, j’ai décidé de devenir optimiste en 2011. Je me suis alors passionnée pour le développement personnel et la psychologie positive. J’ai créé LE blog lifestyle positif Etre optimiste en 2014 pour partager mon expérience, mes découvertes, mes lectures positives, mes astuces bien-être, mes trucs anti-déprime… Bref, tout ce qui me permet d’apporter plus de positif dans ma vie quotidienne et de maman !

2 Commentaires

  1. Vanessa REMIGNON

    Merci Julie pour cet article complet !

    Effectivement, l’IKIGAI a le vent en poupe ces derniers mois. Pas étonnant lorsque l’on se rend compte que plus de la moitié des français rêve de changer de métier pour s’épanouir dans un métier qui a du sens et qui est en accord avec ses valeurs.

    Trouver son IKIGAI revient à trouver ce qui nous donne une bonne raison de nous lever le matin avec énergie, enthousiasme et motivation, c’est-à-dire sa raison d’être (ceux pour quoi nous sommes ici !)

    Mais c’est plus que cela ! Comme tu le dis très justement, c’est une véritable philosophie de vie : entraide au sein d’une communauté, une alimentation saine et équilibrée (on ne remplit son estomac qu’à 80%), sortir régulièrement de la fameuse zone de confort et faire de l’activité physique.

    Tout un programme

    Belle soirée,

    Vanessa

  2. Bonjour Vanessa et merci pour ton message. Oui, nous sommes de plus en plus nombreux à vouloir exercer un métier qui a du sens et je trouve que c’est une très bonne chose ! Personnellement, tout a changé à ce niveau-là quand je suis devenue maman et j’imagine que je ne suis pas la seule dans ce cas. Par contre, c’est vrai que parfois, on peut être un peu perdus. On a envie de changer, mais on ne sait pas trop par quoi commencer, comment trouver ce pour quoi nous sommes faits… C’est pourquoi, je trouve que l’Ikigai est un joli outil pour trouver des pistes 🙂 belle journée à toi.

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.