Mathilde a 27 ans. Elle a toujours rêvé d’enseigner, et plus particulièrement, de devenir professeur de Sciences de la Vie et de la Terre. En 2015, elle obtient son CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré) et touche du bout des doigts son rêve d’enfant. Mais cette même année, elle tombe malade, plutôt gravement. Déjà diagnostiquée Syndrome de Gilbert en 2012 et cœliaque (intolérante au gluten) en 2014, Mathilde doit faire face à une nouvelle pathologie. Elle nous raconte aujourd’hui comment elle parvient à rester optimiste malgré la maladie.

2015, l’année où ma vie a basculé…

En juillet 2015, j’ai obtenu mon concours pour ma plus grande joie. Mais quelques semaines plus tard, le 22 octobre, ma vie a basculé. Je me suis retrouvée dans mon lit, épuisée et vidée de mon énergie, incapable de me lever. Un peu comme une mauvaise grippe. J’avais de la fièvre, des douleurs musculaires, des courbatures et une fatigue indescriptible. Après quelques jours de repos, je suis retournée à l’université, mais depuis ce jour, je fais régulièrement des malaises et ma fatigue s’accentue. Je n’ai jamais récupéré mon énergie… Quand je fais un effort trop important pour moi comme rester debout plus de 15 minutes ou prendre une simple douche, je me retrouve au mieux avec le cocktail des symptômes grippaux que l’on connaît tous et au pire, incapable de bouger car je n’en ai plus la force. Évidemment cette année-là, je n’ai pas obtenu mon agrégation, mais ce n’était pas ma priorité… Mon but était de récupérer au plus vite ma santé afin d’être à 100% pour ma 1ère rentrée en tant que professeur de SVT ! Plus le moment tant rêvé approchait, plus je réalisais que mon état de santé m’en éloignait.

Témoignage comment rester-optimiste malgré la maladieCette maladie inconnue a bouleversé mon quotidien

Fin août 2016, les élèves de ma promotion s’apprêtaient à réaliser mon rêve… Quant à moi, j’ai dû prendre la décision la plus importante de toute ma vie : démissionner de mon CAPES pour inaptitude physique à ma prise de poste. J’étais contrainte d’abandonner. Je me souviendrai toujours de cette période de ma vie. Chaque matin, j’imaginais mes amis de promo se lever, se préparer, se diriger vers leurs élèves avec cette petite boule au ventre et cette envie d’enseigner. Moi, pendant ce temps, je rampais pour aller jusqu’à ma salle de bain car mes jambes n’étaient plus capables de me porter. Je me torturais à me comparer aux autres de mon âge qui sortaient le soir, partaient découvrir le monde et profitaient de la vie. Mon problème à moi était de savoir comment j’allais faire pour prendre ma douche le lendemain matin. Vous voyez le fossé… Ne vous comparez à personne d’autre que vous-même. Les seuls points de comparaison valables c’est vous hier et vous demain. En vous comparant aux autres, vous vous trompez de cible. Vous oubliez complètement vos contraintes personnelles qui parfois pèsent très lourd dans la balance.

Citation MathildeMalgré mon état de santé, j’ai réalisé mon rêve d’enfant !

Le diagnostic a pris plus de temps que prévu. Aujourd’hui encore, on ne sait pas vraiment ce qu’il m’est arrivé, même si on a des pistes. J’ai cherché du travail mais impossible d’être embauchée avec mes problèmes de santé. Même mon conseiller CAP emploi m’a dit que ma place n’était pas au travail. Et sans diagnostic, ma place était nulle part. Puis j’ai rencontré des gens qui m’ont fait voir les choses différemment. Ils m’ont fait comprendre que je pouvais créer mon propre emploi et enseigner autrement. Ils m’ont accompagnée et j’ai remonté la pente. J’ai commencé à créer mon activité en septembre 2017. J’ai énormément travaillé. J’ai donné toute mon énergie pour monter mon projet et me suis lancée. Aujourd’hui, j’ai réalisé mon rêve. Je suis professeur de SVT. J’ai créé mon entreprise d’accompagnement et de coaching scolaire en SVT où je booste chaque semaine en ligne plus de 35 élèves aux problématiques variées (situation de handicap, déscolarisés, difficulté scolaire…). Cette année, je passe à la vitesse supérieure en lançant un concept unique d’accompagnement pour les futurs professeurs de SVT. Finalement, je n’ai jamais abandonné mon rêve. J’ai juste choisi de l’adapter à moi au lieu de m’adapter à lui. Je ne me suis jamais sentie aussi vivante !

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder

7 Commentaires

  1. Quel témoignage à la fois bouleversant et motivant. C’est un concentré de motivation pour nous tous !

    Ne cherchons plus d’excuses pour ne pas agir. Avec une motivation sans failles et un travail acharné nous pouvons TOUS atteindre des sommets.

    Merci à toutes les deux 🙂

  2. Sabrina ACAPANDIE

    Mathilde, ton témoignage m’émeut énormément.C’est une belle leçon de vie!
    Faire des « contraintes » une force, un tremplin même.
    Tu as fait le choix d’aller de l’avant
    C’est tout à ton honneur c’est merveilleux.
    Sois fière de toi moi je suis fière de ton courage ton assiduité et ta volonté de vivre et non de survivre.
    BRAVO

  3. Quelle magnifique chemin, s’adapter sans se perdre, s’ajuster pour finalement répondre d’une manière unique aux besoins d’autres qui sortent aussi des espaces habituels d’apprentissage. Mon fils est déscolarisé à cause de grandes difficultés. Alors merci pour ce format, que je vais aller consulter sur le champ! Bonne Énergie pour la suite de l’aventure!

  4. Bravo et merci d’avoir partagé avec nous votre histoire.
    Vous êtes un modèle de courage, de détermination et ça ne peut qu’aider d’autres personnes.
    Merci à vous, à Julie….

  5. Bonjour à tous ! Un petit mot pour vous dire un ÉNORME MERCI pour vos retours si bienveillants sur mon parcours ! Ça me touche énormément et ça me booste à fond pour la suite de l’aventure ! Un ÉNORME MERCI aussi à toi Julie de m’avoir aidée et convaincue de partager mon témoignage, ce n était pas facile mais tu avais raison, ça fait tellement de bien !
    Une fois de plus ça prouve que seule on avance mais à plusieurs on va beaucoup plus loin

  6. Avec grand plaisir Mathilde ! Je trouve ton parcours super inspirant. Tu as eu beaucoup de courage… Tu peux être fière de toi, vraiment 🙂

  7. Sandrine

    Magnifique!

    Je ne peux qu’applaudir devant tant de courage et de détermination!
    Mathilde a tellement raison dans ce qu’elle avance!
    A la lecture de cet article, un passage me reste particulièrement en tête et fait vraiment sens: ne pas abandonner son rêve mais de l’adapter à soi et non l’inverse.
    Bravo et merci pour ce si beau témoignage!

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it