Si vous lisez mes articles régulièrement, vous devez vous dire qu’elle commence à radoter un peu la p’tite Julie. Oui, c’est vrai, je n’arrête pas de vous le répéter, mais l’hypnose a vraiment été ma révélation de l’année 2019. Je trouve l’inconscient et son fonctionnement tellement fascinants. C’est un peu la face immergée de l’iceberg. Il regorge de tant de ressources et d’informations, mais encore faut-il pouvoir y accéder… Evidemment, depuis le début du confinement, c’est un peu plus compliqué pour moi. Je ne peux plus me rendre chez mon hypnothérapeute préféré (spéciale dédicace à Andy). Alors depuis quelques semaines, je teste la plateforme pédagogique d’auto-hypnose en ligne Psychonaute. Je vous donne mon avis dans cet article et j’ai aussi une petite surprise pour vous…

Qu’est ce que l’autohypnose ?

Comme son nom le laisse supposer, l’autohypnose consiste à pratiquer l’hypnose sur soi-même, sans l’aide d’une tierce personne. Cette technique permet d’entrer en contact avec notre part inconsciente. Plus précisément, Kévin Finel, fondateur de l’Académie de Recherche et de Connaissance en Hypnose Ericksonienne (A.R.C.H.E.), définit l’autohypnose comme “l’art de voyager dans les états de conscience.” OK, mais c’est quoi les états de conscience ? Il en existe plusieurs. Voici quelques exemples. Il y a tout d’abord votre état de conscience ordinaire (votre état “normal” quoi). Et puis, parfois, cet état de conscience est modifié. Ça peut être le cas avec des expériences comme l’art, la méditation, le sport, la sophrologie, l’hypnose ou encore si vous êtes fiévreux ou consommez de l’alcool (ou d’autres substances). Dans cet état de conscience modifié, vous fonctionnez un peu différemment. Grâce à un ensemble d’outils, l’autohypnose vous permet de naviguer volontairement entre les différents états de conscience pour explorer votre univers intérieur, mais aussi mieux comprendre et modifier le fonctionnement de votre cerveau.

L’autohypnose, comment ça marche ?

L’hypnose permet donc d’atteindre un état de conscience modifié (ou état de transe hypnotique) à l’aide de techniques dites d’induction. C’est ensuite grâce aux suggestions que vous pouvez dialoguer avec votre inconscient. Quand on parle de suggestions, on pense souvent aux messages que vous adressez à votre inconscient. En réalité, c’est un peu plus complexe. Comme l’explique Kevin Finel, finalement tout est suggestion, pas seulement ce qui est dit. Par exemple, l’endroit où vous vous trouvez, l’ambiance autour de vous, agissent sur vous. Vos pensées, vos sensations physiques également. Ce sont donc aussi des suggestions. Votre état de conscience à un instant t résulte de toutes les suggestions extérieures et intérieures que vous recevez. Contrairement à certaines idées reçues, l’autohypnose est une démarche active et accessible à tous. Vous pouvez vous initier à l’autohypnose accompagnés d’un thérapeute ou encore à l’aide d’une plateforme pédagogique en ligne comme Psychonaute.

L’autohypnose, à quoi ça sert ?

Dans notre état de conscience habituel, nous n’accédons qu’à quelques facettes de notre personnalité. Comme le souligne à juste titre Kevin Finel, nous avons tous une très grande richesse intérieure, mais nous avons aussi très peu d’occasions de l’explorer dans notre vie quotidienne. En effet, on ne nous apprend pas vraiment à nous servir de notre cerveau ni de nos fonctionnements inconscients. C’est bien dommage car nous passons à côté de capacités et possibilités pourtant bien présentes en nous. Et d’une certaine façon, nous nous limitons. L’autohypnose est l’outil rêvé pour vous permettre d’entreprendre ce voyage intérieur. Apprendre les techniques de l’autohypnose peut vous servir à bien des niveaux : pour mieux vous connaître, dépasser certains de vos blocages inconscients, optimiser vos fonctionnements ou encore pour modifier vos comportements, représentations mentales ou réactions émotionnelles, par exemple. Evidemment, elle peut aussi être utilisée à des fins thérapeutiques.

Mon avis sur Psychonaute

Qu’est-ce que j’ai aimé sur Psychonaute ? Plein de choses ! Sinon, je ne vous en parlerais pas. Tout d’abord, la variété des thèmes : bases de l’auto-hypnose, exploration du passé, des émotions, des croyances, motivation et passage à l’action, détachement de l’ego, écriture automatique, rêve lucide, animal totem, écrire sa légende personnelle, optimisation du sommeil… Il y en a pour tous les goûts. Sachant qu’un nouveau thème est ajouté chaque mois. Sympa quand on débute aussi, les webinaires live où l’on peut poser nos questions en lien avec le thème de la semaine. Personnellement, j’aime être un peu cadrée avant de me lancer seule en auto-hypnose. J’apprécie d’avoir d’abord des exercices audio en hypnose guidée, de me les approprier et, ensuite seulement, de les faire sans accompagnement. Enfin, avec Kevin Finel et les animateurs de l’A.R.C.H.E., je suis en confiance. C’est l’organisme où s’est formé l’hypnothérapeute que je consulte à Montpellier et dont je vous parle dans l’article dédié à l’Hypnose Ericksonienne.

Pour aller plus loin

Je vous avais parlé d’un petit cadeau, le voici. En tant que partenaire, j’ai la possibilité de vous faire bénéficier d’un mois d’essai gratuit à la plateforme d’auto-hypnose en ligne Psychonaute.

> Cliquez ici pour obtenir un mois d’essai gratuit à Psychonaute

N.B : vous ne serez pas facturés du montant de l’abonnement. Si vous ne souhaitez pas poursuivre l’aventure après le 1er mois, il vous suffit d’envoyer un mail à Psychonaute avant la fin de votre période d’essai gratuite. Et c’est, tout !

Pour conclure

J’avais déjà eu l’occasion de tester l’hypnose guidée, il y a quelques années, sur les thématiques des blessures du passé et de la confiance en soi. Avec Psychonaute, l’expérience est plus poussée que ce que j’avais pu faire par le passé puisqu’elle propose un apprentissage de l’autohypnose et permet à terme d’être autonomes. En ce qui me concerne, j’ai déjà testé le Challenge sommeil et tout récemment, j’ai fait le thème Motivation et passage à l’action qui m’a réservé de belles prises de consciences et des séances d’hypnose assez émouvantes. Eh oui, j’ai encore pleuré… Mais pas de tristesse. Au contraire, ça m’a fait beaucoup de bien. J’ai réalisé à quel point j’étais soutenue et bien entourée pour mener à bien mon projet professionnel et ça m’a vraiment touchée. Après, je pense que le mieux est encore de tester par vous-mêmes. D’une part, pour voir si vous êtes réceptifs et d’autre part, parce que l’expérience est forcément différente et même unique pour chacun d’entre nous. Alors, prêts pour vos 1ers voyages hypnotiques ?

> Cliquez ici pour obtenir un mois d’essai gratuit à Psychonaute

Pour la petite histoire

La plateforme Psychonaute a été lancée en octobre 2018 par Kevin Finel et Bruno Surace, tout 2 passionnés d’hypnose et membres de l’équipe pédagogique de l’Académie de Recherche et de Connaissance en Hypnose Ericksonienne (A.R.C.H.E.). Ce qui devait être à la base un petit événement sur leurs réseaux sociaux respectifs a suscité tellement d’intérêt qu’ils ont finalement décidé de se lancer dans la création d’une plateforme en ligne pour enseigner l’auto-hypnose au plus grand nombre. C’est ainsi que Psychonaute a vu le jour. Aujourd’hui, le site rassemble plus de 2 500 psychonautes pour le plus grand bonheur de Kevin et Bruno.

Sources

Le site Psychonaute

N.B : cet article contient des liens affiliés. Je participe au Programme d’affiliation de Psychonaute. Je touche une commission si vous souscrivez à un abonnement en cliquant sur l’un de mes liens. Ça ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

Crédit photos : Freepik

GRATUIT : votre guide + 5 vidéos pour apprendre à positiver !
Placeholder

2 Commentaires

  1. Salut Julie. Je ne connaissais pas Psychonaute mais ça a l’air chouette. Je pratique pour ma part la sophrologie depuis 3 ans et suis donc familière avec le processus d’auto-hypnose. Pas forcément évident au début, mais à mesure qu’on lâche prise et qu’on apprend à se faire confiance, c’est un outil ultra puissant. Je suis maintenant capable de faire micro-siestes n’importe où et n’importe quand. Très utile pour récupérer.

  2. Coucou Valentine, merci pour ton retour. Je suis carrément fan des micro-siestes moi aussi, mais je ne suis pas encore capable d’en faire n’importe où et n’importe quand 🙂

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it