Aujourd’hui, je vous parle d’une solution que j’ai testée récemment : la cryolipolyse. Les complexes peuvent gâcher la vie, saper la confiance en soi et le moral. Je le sais parce que pendant trèèèès longtemps, j’ai été hyper complexée : trop petite, hanches trop larges, cuisses qui se touchent, nez trop long, bras trop poilus, pieds trop grands, dents pas assez blanches… J’en passe et des meilleurs. Si à 40 ans, j’accepte beaucoup mieux mon reflet dans le miroir, comme beaucoup de femmes, je ne suis pas totalement satisfaite de certaines parties de mon corps. Avec l’âge, les grossesses et les changements hormonaux, le manque d’activité physique, de petits bourrelets disgracieux se sont installés. Eh non les copines, vous êtes adorables, mais je ne suis pas toute fine ! J’étais donc bien contente (et curieuse) quand Jihane du cabinet de kinésithérapie Daya à Saint Jean de Védas m’a proposé de tester une séance de cryolipolyse. Il y a encore un mois, je n’avais aucune idée de ce que c’était. Si c’est votre cas également, je vous dis tout dans cet article.

C’est quoi la cryolipolyse ?

“Cryo” pour froid, “lipo” pour graisse et “lyse” pour destruction de cellules. Comme son nom l’indique, la cryolipolyse est une méthode qui permet de détruire les adiposités (graisse accumulée dans le tissu cellulaire) grâce à l’action du froid. Contrairement à la chirurgie esthétique, elle a l’avantage d’être non-invasive. Pas d’opération, pas d’anesthésie, pas d’injection de produits non plus… Par contre, elle permet, elle aussi, de travailler sur des zones localisées (ventre, bras, intérieur des cuisses, culotte de cheval, poignées d’amour, fesses, double menton ou encore les petits bourrelets dans le dos), à condition qu’elles fassent au moins 3 mm d’envergure. A noter également qu’elle est adaptée à tous les types de peau et qu’elle convient aussi bien aux femmes qu’aux hommes. La plupart du temps, 1 à 3 séances suffisent à déloger les amas graisseux, même bien incrustés.

La cryolipolyse, comment ça marche ?

Une membrane est placée sur les zones que vous souhaitez affiner pour protéger la peau, avant de poser les cryodes (genre de grosses ventouses). Les tissus adipeux y sont aspirés pour recevoir le traitement. Celui-ci se fait en 2 temps : un réchauffement à +40°C pendant 5 minutes, suivi d’un refroidissement jusqu’à -10°C pendant le reste de la séance. Ce choc thermique va créer une réaction physique appelée apoptose (les cellules adipeuses s’autodétruisent). Les cellules graisseuses vont ensuite s’éliminer naturellement durant les semaines qui suivent la séance. Attention toutefois, le recours à la cryolipolyse est contre-indiqué notamment en cas de cancer, d’insuffisance rénale grave, de problèmes endocriniens, de troubles sévères de la circulation sanguine ou encore en présence d’une plaie non cicatrisée, d’inflammation ou d’une hernie sur la zone à traiter. C’est pourquoi un bilan est indispensable avant d’effectuer votre 1ère séance.

Vous trouverez ci-dessous, une vidéo de démonstration :

N.B : si vous n’avez pas accepté tous les cookies, il est possible que la vidéo ne s’affiche pas dans l’article. Vous pouvez modifier vos préférences relatives aux cookies ici : https://etre-optimiste.fr/politique-de-confidentialite/(paragraphe Utilisation des cookies) ou visionner la vidéo directement sur youtube en cliquant sur ce lien : https://youtu.be/G-x-qEsP3FY

Comment se déroule une séance de cryolipolyse ?

J’ai testé la cryolipolyse au cabinet de kinésithérapie Daya à Saint Jean de Védas, près de Montpellier. J’ai été accueillie par Jihane qui a su me mettre à l’aise car oui, autant que vous le sachiez, la séance débute par des photos en sous-vêtements et la prise de mensurations pour pouvoir faire un comparatif avant/après au moment du bilan. Avec l’appareil qu’ils utilisent, le Cryosquare 360, la séance dure environ 30 minutes. Il peut traiter jusqu’à 4 zones du corps en même temps. J’ai opté pour celles où j’ai le plus de mal à perdre du gras naturellement : l’intérieur des cuisses et les poignées d’amour. Franchement, je n’ai pas trouvé ça douloureux. J’étais de toute façon trop occupée à papoter développement personnel avec Jihane : constellations familiales, estime de soi, lectures du moment, Joe Dispenza, Lise Bourbeau… On s’est vite trouvé des atomes crochus elle et moi !

Cabinet Daya - Cryolipolyse Montpellier

Est-ce que la cryolipolyse fonctionne ?

Vous pouvez espérer une réduction de la masse graisseuse localisée allant de 20 à 45% en une seule séance. J’ai fait un 1er point 10 jours après ma séance car Jihane m’a proposé une séance de LPG (appareil qui reproduit le geste du palper-rouler) pour accélérer les résultats. Nous avons donc repris photos et mesures avant de faire la séance. Honnêtement, je n’en suis pas revenue. En seulement 10 jours, j’avais déjà perdu 3 centimètres de tour de hanches, 5 centimètres de tour de taille et 2 centimètres de tour de cuisses ! Oui, oui, vous avez bien lu. Moi aussi, j’ai eu du mal à y croire en si peu de temps. J’ai même repris mes mensurations plusieurs fois en rentrant chez moi, persuadée qu’on avait dû faire une erreur… J’ai ensuite fait un dernier bilan 3 semaines après mon 1er rendez-vous. Résultats : moins 6 centimètres de tour de taille, idem pour le tour de hanches et moins 2,5 centimètres pour les cuisses. Pour vous donner une idée, j’ai perdu une taille de vêtement.

Pour conclure

La cryolipolyse représente un petit investissement. Au cabinet Daya, une séance sur une zone coûte 250 euros et une multizone, 350. C’est toujours moins onéreux et plus naturel qu’une liposuccion, mais ce n’est pas un remède miracle. Sans une alimentation saine, au revoir les résultats. Alors, je ne vous dis pas qu’il faut perdre du poids pour être heureux. Si vous êtes bien dans votre peau avec vos petites rondeurs, ne changez rien. Pour d’autres personnes pour qui le surpoids et les complexes physiques engendrent un vrai mal-être et une perte de confiance en soi, cela peut avoir des conséquences importantes au niveau pro comme perso. Si affiner sa silhouette peut aider à se réconcilier avec son image et être plus épanouis, je vote pour. En plus, l’autre bonne nouvelle, c’est que les résultats obtenus avec la cryolipolyse m’ont remotivée à prendre soin de mon corps pour les conserver ! J’ai réduit le sucre et je fais à nouveau attention à bien m’hydrater pour éliminer les toxines. J’ai même repris depuis une (petite) activité sportive : 15 à 20 minutes par jour la semaine. C’est toujours mieux que rien. Et comme corps et mental sont liés, une meilleure hygiène de vie a aussi un impact bénéfique sur le moral. Bref, en ce qui me concerne, je n’y vois que des avantages.

Sources

Le site du cabinet de kinésithérapie Daya



Crédit photos : Halayalex – Freepik

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it