L’arrivée du coronavirus dans nos vies a apporté son lot de surprises. Contre toute attente, des surprises agréables et puis des moins bonnes… C’est ainsi, pour ma part, que j’ai découvert ce qu’était une crise de panique. Et pour être honnête avec vous, je m’en serais bien passée ! Au total, j’ai connu 3 crises d’angoisse, toutes le soir, dans les heures qui précèdent l’endormissement (sinon c’est pas drôle), mais fort heureusement espacées chacune de plusieurs mois. Au départ, je n’ai pas trop osé en parler autour de moi. Puis, quand j’en ai finalement discuté avec certaines amies proches, je me suis rendue compte que nous étions en fait nombreuses à avoir vécu une expérience similaire. Et pour cause, d’après la Haute autorité de santé, 21% des adultes de 18 à 65 ans présenteront un jour des troubles anxieux sévères au cours de leur vie. Et ce risque est 2 fois plus élevé chez les femmes que les hommes. Pas de bol ! Si vous aussi, vous avez connu ou connaissez des attaques de panique et que vous recherchez des solutions naturelles pour calmer l’anxiété, voici mon retour d’expérience.

Une crise de panique, c’est quoi ?

Crise d’anxiété, crise d’angoisse, attaque de panique ou spasmophilie, la crise de panique est une crise d’angoisse aiguë caractérisée par l’apparition subite d’une peur irrationnelle et incontrôlée, accompagnée de symptômes psychiques, psychomoteurs, physiques et neurovégétatifs. Elle atteint son paroxysme en moins de 10 minutes et peut durer jusqu’à une heure. Elle est suivie d’une fatigue intense. Elle fait partie des troubles anxieux les plus répandus avec l’anxiété généralisée, les phobies spécifiques, la phobie sociale et l’agoraphobie. Comme l’explique Cécile Storino dans son livre Enfin surmonter l’angoisse : “la crise d’angoisse est une montée en puissance brutale des neurotransmetteurs du stress (adrénaline et cortisol, entre autres). C’est la manifestation d’un trop-plein énergétique et émotionnel destiné à nous protéger.” Le stress est une réaction normale de l’organisme face à un danger. Il permet d’assurer notre survie en nous donnant l’énergie nécessaire pour fuir ou combattre. La crise de panique n’est donc rien d’autre qu’un moyen pour le corps de nous alerter que quelque chose ne va pas. Et vu comme ça, c’est déjà bien moins angoissant, non ?


Quels sont les symptômes de la crise de panique ?

Les symptômes d’une crise de panique sont assez terrifiants : impression de perdre le contrôle de soi, de devenir fou, de faire une crise cardiaque, sentiment d’irréalité (déréalisation) ou d’être détaché de soi (dépersonnalisation)… Une certaine confusion mentale peut empêcher d’agir, de réfléchir ou de se raisonner. Concernant les symptômes psychomoteurs, vous pouvez ressentir une sensation d’impuissance, comme si votre corps était paralysé ou au contraire, ne pas pouvoir rester en place, avoir envie de crier ou de pleurer. Parmi les symptômes physiques les plus fréquents, on peut noter des palpitations, des difficultés à respirer, des vertiges, des migraines, des douleurs dans la poitrine, des tremblements, des troubles digestifs (nausées, diarrhées), une dilatation des pupilles… Enfin, les sueurs froides, la transpiration excessive, les bouffées de chaleur, les frissons, la bouche sèche, les mains moites, le visage pâle font partie des symptômes neurovégétatifs les plus courants. La peur de faire une nouvelle crise est telle qu’elle peut vite faire rentrer dans un cercle vicieux.

Les causes de la crise de panique

Une crise d’angoisse peut survenir pour bien des raisons. Comme le souligne Amandine Orriols, créatrice du Programme Relax : “une crise d’angoisse peut être une réponse extrême de l’organisme soumis à trop de stress. C’est souvent quand le stress n’est pas évacué au quotidien, qu’il s’accumule et devient trop important que la crise d’angoisse apparaît.” Il peut s’agir aussi d’anxiété réactionnelle liée à un choc émotionnel (décès, rupture), un événement traumatisant (agression, accident, cambriolage) ou un grand changement dans la vie (naissance, mariage, déménagement), une blessure du passé refoulée, une accumulation de fatigue… Les personnes hypersensibles ou ayant subi des traumatismes dans l’enfance y sont plus sujettes. Certaines drogues et médicaments peuvent aussi déclencher des crises. 163 notifications d’attaques de panique enregistrées dans la base de données française de pharmacovigilance ont été imputées à des médicaments (psychotropes, anti-infectieux, isotrétinoïne  et corticoïdes). Enfin, d’après Klaus Bernhardt, psychothérapeute spécialisé dans les troubles anxieux, une carence en vitamine B12, une réaction allergique à un antibiotique ou même une intolérance alimentaire peuvent être des éléments déclencheurs.

Que faire quand on souffre de crises de panique ?

Ce qui m’a vraiment aidée pour apaiser mes crises d’angoisse, c’est de mieux les comprendre. J’ai tout noté : date et heure de la crise, événements stressants vécus dans les jours ou heures qui l’ont précédée, émotions ressenties, symptômes, peurs remontées même si elles me semblaient complètement injustifiées etc. C’est important d’accueillir ce qui vient en nous avec bienveillance et sans jugement. Oser en parler à des amies m’a aussi beaucoup apporté. Je me suis sentie moins seule et on a pu s’échanger nos solutions naturelles : les huiles essentielles (merci à Céline pour le mélange Stress away de Young Living et l’Orange douce qui ne me quittent plus), les Fleurs de Bach, la cohérence cardiaque, le yoga, la méditation de pleine conscience, l’ancrage à la terre, la sophrologie, la kinésiologie, la thérapie comportementale et cognitive (TCC)… Il n’y a pas une seule solution et il n’y a pas non plus que les anxiolytiques ! Testez et trouvez les vôtres. Et puis, surtout écoutez votre corps. Il sait exactement de quoi vous avez besoin. A chaque crise, le mien m’a ramenée à la nature : furieuse envie de jardiner (pourtant je ne jardine jamais ! Je fais mourir toutes les plantes vertes, même les cactus), d’être au contact de la terre, de prendre l’air… Et il m’a imposé le repos.

Pour aller plus loin

En ce moment, je teste le Programme Relax d’Amawé, un programme spécialement conçu pour retrouver une vie plus apaisée en se libérant du stress et de l’anxiété. Il comprend 15 séances de sophrologie guidées par Maéva Caballero, formatrice et sophrologue certifiée RNCP depuis 5 ans, ainsi que 23 chapitres pour mieux comprendre les mécanismes du stress partagés par Amandine Orriols, professeure de yoga et co-fondatrice d’Amawé. En tant que partenaire d’Amawé, j’ai la possibilité de vous faire bénéficier d’une réduction de 20%. Cliquez sur le lien ci-dessous pour en savoir plus sur le Programme Relax. Cela ne vous engage à rien, mais votre réduction sera automatiquement appliquée si vous décidez de suivre le programme.
Programme Relax Amawé

Cliquez ici pour tout savoir sur le Programme Relax

Pour conclure

J’espère que vous l’aurez compris, les crises de panique, et les troubles anxieux d’une manière générale, ne sont pas à prendre à la légère. S’ils sont négligés, ils peuvent à la longue devenir chroniques et handicapants dans toutes vos activités du quotidien (travail, vie sociale, vie de famille…) et nécessiteront bien souvent une prise en charge thérapeutique. Pour éviter d’en arriver là, soyez attentifs à votre corps. Souvent, il vous donne des signaux d’alerte avant que la crise d’angoisse ne survienne : fatigue, pensées négatives, tristesse, manque de motivation, digestion difficile, troubles du sommeil, vertiges, maux de tête, baisse de la concentration… L’anxiété se manifeste aussi par des sentiments de peur, de malaise et de tension. Prenez soin de vous avant qu’elle ne se généralise. Trouvez les méthodes qui vous conviennent pour évacuer votre stress avant le trop-plein et n’ayez pas honte d’en parler autour de vous ou à un professionnel de santé. Ce phénomène est bien plus répandu qu’on ne le croit !

Sources

Le Programme Relax d’Amawé
Livre Contrôler les crises d’anxiété et de panique de François Chambellan
Livre Pour en finir avec les crises d’angoisse de Klaus Bernhardt
Livre 8 Semaines pour vous libérer de l’anxiété et des crises d’angoisse de Natural Health
Livre Enfin surmonter l’angoisse de Cécile Storino
Le site de l’Inserm
Le site référence de l’anxiété
Article “Les crises de panique sont parfois dues à des médicaments”



Crédit photo : Wayhomestudio – Freepik

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it