Si vous vous intéressez au développement personnel, vous avez sûrement déjà entendu parler de Don Miguel Ruiz. C’est l’auteur, entre autres, du best-seller intitulé Les quatre accords toltèques dont je vais vous parler aujourd’hui. Vendu à plusieurs millions d’exemplaires de par le monde, cet ouvrage paru aux éditions jouvence est devenu un véritable texte de référence en développement personnel. Vous y découvrirez les enseignements issus de la sagesse toltèque, une tradition millénaire chamanique du sud du Mexique. Transmise de générations en générations par voie orale, elle est aujourd’hui rendue accessible au plus grand nombre. Des règles de vie simples à appliquer au quotidien pour plus de liberté, de joie et d’amour, mais aussi d’harmonie avec nous-mêmes et les autres…

Qu’est-ce que les 4 accords toltèques ?

Les quatre accords toltèques sont issus de la tradition chamanique mexicaine. Basés dans le sud du Mexique, les toltèques étaient reconnus comme étant des femmes et hommes de connaissance. Cette société composée de scientifiques et d’artistes étaient vouée à explorer et préserver la connaissance spirituelle et les pratiques des anciens. Les Maîtres (ou naguals) et les étudiants se réunissaient à Teotihuacan, ancienne cité des pyramides située au-delà de Mexico City. La connaissance ésotérique des toltèques s’est transmise de générations en générations, à travers diverses lignées de naguals. Elle est restée dans le secret pendant plusieurs siècles. Aujourd’hui Don Miguel Ruiz, nagual de la lignée des Chevaliers de l’Aigle, partage avec nous les puissants enseignements des Toltèques.



Quels sont les 4 accords toltèques ?

Que votre parole soit impeccable

“Que votre parole soit impeccable”, c’est le 1er accord toltèque et le plus difficile à respecter d’après Miguel Ruiz. La parole a le pouvoir de créer ou de détruire. Faites-en bon usage ! Utilisez-la pour répandre l’amour et non des médisances ou autres ragots. Soyez également indulgents et bienveillants envers vous-mêmes car vos propres paroles peuvent avoir un effet dévastateur. On arrête de s’accabler à la moindre erreur, OK ? Si vous vous répétez à chaque fois que vous êtes bêtes, vous en faites une réalité. Cela vous poussera même inconsciemment à faire des choses qui vous conforteront dans vos croyances limitantes ! Vicieux, n’est-ce pas ? Enfin, l’auteur met en garde sur l’opinion des autres qui influence aussi nos croyances ainsi que notre estime de soi.

N’en faites pas une affaire personnelle

“Quoi qu’il arrive, n’en faites pas une affaire personnelle”, voici le 2ème accord toltèque. Il s’applique à la parole et aux actions. Don Miguel Ruiz explique que tout ce que les autres font résulte des accords qu’ils ont passés avec eux-mêmes. Leur colère, par exemple, peut provenir de leurs propres peurs, de leur niveau d’estime de soi, de leurs blessures intérieures… Non, nous ne sommes pas responsables de tout. Tout ce qui se passe autour de nous ne nous concerne pas. D’ailleurs, si on y réfléchit, prendre tout pour soi, c’est se donner une sacré importance finalement. Mais cest qu’on serait limite égocentrés lol. Arrêtons de nous sentir systématiquement attaqués ou offensés. Cela n’engendre que souffrance. Et c’est valable pour soi-même ! Toutes les opinions que nous avons sur nous ne sont pas forcément vraies, alors n’y réagissons pas non plus.

Ne faites aucune supposition

“Ne faites aucune supposition”, c’est le 3ème accord toltèque. Je devrais me le faire tatouer ! C’est sûrement celui qui m’aurait épargné le plus de souffrances dans ma jeunesse. Et je ne dois pas être la seule. Bah oui, plutôt que d’avoir le courage de poser des questions, nous préférons faire des suppositions. Sauf que, bien souvent, on est totalement à côté de la plaque. Parce que l’autre, ce n’est pas nous. Pourtant, nous lui prêtons des intentions que nous finissons par croire vraies. Grand classique chez les couples : nous supposons que l’autre sait ce que nous voulons. Résultat ? Nous lui faisons des reproches s’il ne comble pas nos attentes, alors qu’il ne les connaît même pas… Dit comme ça, avouez que ça paraît un peu tordu quand même, et pourtant… Bref, on n’oublie les suppositions hein, y compris celles que nous faisons sur nous-mêmes (exemple typique : “Je ne me pense pas capable de faire tel truc…”).

Faites toujours de votre mieux

Et enfin, le 4ème accord toltèque“Faites toujours de votre mieux”. Faire de son mieux c’est trouver une forme d’équilibre. En effet, faire plus provoque une perte d’énergie inutile et faire moins engendre souvent regrets, jugement et frustration. En acceptant que nous faisons de notre mieux, nous nous libérerons à la fois de notre auto-jugement permanent et du jugement des autres. Cet accord toltèque est la clé d’une existence apaisée. Il permet de se sentir bien, même si l’on n’est pas parvenu exactement à ce que l’on voulait. Ainsi, si nous n’arrivons pas à appliquer tout de suite les 3 précédents accords toltèques, en faisant de notre mieux, nous ne culpabilisons pas si notre parole n’est pas toujours impeccable, si nous faisons encore des suppositions ou si nous faisons toujours des affaires personnelles de certaines choses 😉

Si vous voulez retrouver l’intégralité du résumé du livre Les 4 accords Toltèques, je vous invite à tester Koober. Avec Koober vous accédez aux idées essentielles des meilleurs livres aux formats écrit et audio. Très pratique quand on n’a pas le temps ou la motivation de lire un livre de plusieurs centaines de pages ! Grâce au code promo JULIESABA vous bénéficiez d’une réduction de 10 euros sur l’abonnement annuel (code utilisable sur le site internet uniquement).

Pour aller plus loin

Pour conclure

Eh bien voilà, il ne vous reste plus qu’une seule chose à faire… Vous engager à partir d’aujourd’hui à mettre en application les 4 accords toltèques dans votre quotidien ! Surtout ne vous blâmez pas s’il y a quelques loupés au début. Il est fort probable que vous n’arriviez pas à les respecter tous les jours immédiatement. Et puis si ces règles de conduite paraissent pleines de bon sens et simples au 1er abord… Dans la pratique, c’est parfois une autre histoire. Les habitudes et surtout les vieux conditionnements sont quelquefois plus ancrés que nous le pensons. Quoi qu’il en soit, ne vous découragez pas. Entraînez-vous, patiemment, jour après jour. Une fois qu’ils seront devenus pour vous de nouveaux automatismes, les accords toltèques vous permettront de gagner en liberté et de vous éviter bien des souffrances inutiles. Alors, tenez bon !

Pour la petite histoire

Don Miguel Ruiz est un écrivain, enseignant et chamane mexicain. Après des études de médecine, il devient chirurgien, mais sa vie prend un tournant décisif suite à une expérience de mort imminente. Souhaitant dès lors trouver les raisons de l’existence, Miguel Ruiz décide de s’intéresser à l’esprit humain d’un point de vue indigène et scientifique. De ce travail, il publie de nombreux livres dont Les quatre accords toltèques qui s’est vendu à plus de 4 millions d’exemplaires !

Sources

N.B : cet article contient des liens affiliés. Je participe au Programme Partenaires d’Amazon, un programme d’affiliation conçu pour permettre à des sites de percevoir une rémunération grâce à la création de liens vers Amazon.fr ainsi qu’au programme d’affiliation de Koober. Je touche une (petite) commission si vous achetez un produit ou un abonnement en cliquant sur l’un de mes liens. Ça ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

Crédit photos : Freepik

GRATUIT : votre guide + 5 vidéos pour apprendre à positiver !
Placeholder

3 Comments

  1. Olivier

    Intéressant. Je vis au Mexique depuis 10 ans et je n’en avais jamais entendu parler, j’ai honte !
    En tout cas je suis complètement d’accord avec ces quatre accords, pour les avoir expérimentés dans ma propre vie. Ils permettent tous de se sentir en accord avec soi-même et de se sentir bien.
    Merci pour l’article 🙂

  2. Coucou Olivier, ah bah comme quoi… Pas de raison d’avoir honte ! On n’en apprend tous les jours 🙂 Très belle soirée à toi.

  3. Proukhnitzky

    Bonjour,
    Livre édifiant… Les 4 principes sont à garder sur un post it ! En apparence simples, mais parfois difficiles à appliquer au quotidien. Qu’importe ! Ils montrent des pistes à suivre à chaque instant, et quand on y arrive… C’est super ! Une méthode de làcher-prise et d’altruisme, en fait : merci !

Write A Comment

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it