Vous avez été nombreux à apprécier mon article relatif au célèbre test MBTI (Myers Briggs Type Indicator). Aujourd’hui, je vous propose de découvrir l’ennéagramme, un autre test de personnalité tout aussi connu et pertinent. L’existence de cet outil de connaissance de soi et des autres pourrait remonter à plus de 4 500 ans. En même temps, la connaissance de soi, c’est un peu la base en développement personnel. Pourquoi c’est si important de se connaître soi-même ? Tout simplement parce qu’en connaissant vos valeurs, vos besoins, votre mode de fonctionnement, vos forces et faiblesses, vous êtes plus à même de savoir ce qui est bon pour vous et donc de faire les bons choix. Et se connaître soi-même permet aussi de vivre plus en harmonie avec soi, mais aussi avec les autres. Vous me donnerez votre avis, mais personnellement j’ai été assez bluffée par le résultat de mon questionnaire.

L’ennéagramme, qu’est ce que c’est ?

Le mot “ennéagramme” vient du grec “ennea” et “gramma” et signifie “figure à 9 points”. Personne ne peut dater précisément l’origine de l’ennéagramme, mais celui-ci se transmettrait de façon orale depuis plusieurs milliers d’années. Georges Gurdjieff est le 1er à faire connaitre ce modèle en occident au début du 20ème siècle. Il sera ensuite enseigné par Oscar Ichazo, puis Claudio Naranjo. C’est dans les années 70 qu’il se répand plus largement aux Etats-Unis. Enfin, Helen Palmer et Anne Linden l’ont intégré aux modèles de la PNL. L’ennéagramme a permis de mettre en avant l’existence de 9 profils psychologiques de base (ou ennéatypes) : le perfectionniste (profil 1), l’altruiste (profil 2), le battant (profil 3), le romantique (profil 4), l’observateur (profil 5), le loyal (profil 6), l’épicurien (profil 7), le chef (profil 8) et le médiateur (profil 9). Il est possible que vous vous retrouviez dans la description de plusieurs profils, mais nous avons tous un type de personnalité dominant. Moi, par exemple, je suis l’ennéagramme de type 4 : le romantique, le créatif, le rêveur, le sensible qui déteste la banalité… Ah bon, vraiment ? 😉



L’ennéagramme, à quoi ça sert ?

L’ennéagramme peut être utilisé en tant qu’outil de développement personnel ou comme outil de management en milieu professionnel. Il est idéal pour apprendre à mieux se connaître (fonctionnements, peurs, blessures, ressources, motivations, stratégies d’évitement, besoins psychologiques et émotionnels), vous améliorer, transformer votre vie et vos relations aux autres. Chaque ennéatype est guidé par une motivation fondamentale et possède sa vision particulière du monde. Derrière chaque motivation se cache une peur et des mécanismes de défense inconscients développés depuis l’enfance pour s’en protéger. Ces défenses censées nous protéger déforment aussi la réalité des événements car nous les percevons chacun à travers nos propres filtres. Prendre conscience de tout cela permet de mieux appréhender nos comportements mais aussi ceux des autres…

L’ennéagramme, comment ça marche ?

Je vais essayer de faire simple et de vous résumer le concept en quelques lignes. D’après l’ennéagramme, l’être humain est animé par 3 grandes fonctions : le centre instinctif, le centre émotionnel et le centre mental. Ces 3 centres sont d’importance égale et sont présents en chacun d’entre nous. Nous avons tous cependant un centre préféré. Il est un atout pour nous et en même temps il nous limite puisque nous n’utilisons pas ou peu les autres centres. Notre centre préféré peut lui-même être utilisé de 3 manières différentes : nous donnons la priorité à ce qui se passe à l’intérieur de nous, nous donnons la priorité à ce qui se passe à l’extérieur de nous ou nous recherchons l’équilibre entre l’intérieur et l’extérieur. Avec 3 centres préférés et 3 façons de les utiliser, nous nous retrouvons donc avec 9 combinaisons possibles correspondant aux 9 profils de l’ennéagramme.

> En savoir plus sur chacun des 9 ennéatypes

Comment faire son ennéagramme ?

Pour identifier votre ennéatype, vous avez plusieurs solutions. Vous pouvez bien sûr faire votre ennéagramme avec l’aide d’un coach. La 2ème solution consiste à faire un test en ligne. C’est celle que j’ai choisie. Vous trouverez plusieurs questionnaires gratuits sur Internet. En ce qui me concerne, je suis passée par le site Enneagram.bz. Et enfin, vous pouvez vous aider d’un livre pour faire votre ennéagramme. Ce ne sont pas les références qui manquent sur le sujet… Pour vous faciliter la tâche, je vous en ai mis quelques-unes juste en dessous.

Pour aller plus loin

Pour conclure

J’espère que vous l’aurez compris, le but de l’ennéagramme n’est pas de vous coller une étiquette ou de vous enfermer dans une case. Je déteste ça moi-même ! Je le vois plutôt comme un outil de coaching qui va vous aider à identifier et surmonter vos blessures et les automatismes qui vous limitent pour renouer avec votre nature profonde, votre moi intérieur. Et ça, c’est un bien joli cadeau que vous pouvez vous faire à vous-mêmes. Mieux cerner votre vraie personnalité permet aussi de donner du sens à votre vie. Bon, allez, c’est à vous de jouer maintenant. Je compte sur vous pour faire le test et me partager vos résultats en commentaires. J’ai hâte de découvrir vos différents profils !

Sources

Le site du Centre d’Etudes de l’Ennéagramme



Crédit photos : Freepik

N.B : cet article contient des liens affiliés. Je participe au Programme Partenaires d’Amazon. Je touche donc une petite commission si vous achetez un produit sur ce site en cliquant sur mes liens. Ça ne change rien pour vous, mais ainsi vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

7 Commentaires

  1. Patrick K.

    Bonjour,

    J’ai fait le test sur le site enneagramm.bz. Mon résultat est 6w5. Un résultat qui correspond beaucoup à ma personnalité.

  2. Sabrina ACAPANDIÉ

    Bonjour moi j’ai le profil 1w9, c’est bluffant ça résume bien ma « personnalité  » j’ai fait des test de personnalité differents le resultat est le même ce qui valide la véracité du test! Entre éthique, perfectionniste et pacificateur, médiateur
    Je vis selon mes valeurs, mes croyances je recherche l’équilibre je travaille dur sur ce qui me parait important et me tient à coeur au point de me perdre dans une activité je procrastinise …pour résumer

  3. Coucou Elodie, ça nous fait donc un nouveau point commun 😉 nous avons exactement le même profil !

  4. Merci Sabrina et Patrick également. Plusieurs personnes m’ont fait leur retour via Facebook également et pour l’instant, énormément se retrouvent dans leur profil. Très belle journée à vous !

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it