Vous le savez, pour moi, le hasard n’existe pas ! Je parlerais donc plutôt de synchronicité lorsque Patricia m’a écrit en novembre dernier via le blog pour me parler du livre de Sandrine Bonas. Un livre me disait-elle qui « raconte un récit de vie à travers le cheminement intérieur, les transformations à apporter, la découverte de la marche silencieuse, des outils pour avancer et évoluer. Dans un style familier et dans lequel tout le monde peut se reconnaître ». Les quelques lignes de résumé que j’ai pu trouver par la suite sur le site des Editions Baudelaire m’ont en effet interpellée. Sandrine Bonas et moi avions vraisemblablement des choses en commun… C’est donc avec hâte que je me suis plongée dans son ouvrage.

Un récit de vie pour évoluer, avancer, se transformer !

J’ai pris plaisir à lire ce livre car Sandrine est vraiment touchante et attachante. Tel que me l’avait annoncé Patricia, il est facile d’accès car écrit simplement, un peu à la manière d’un journal intime mais dont on aurait enlevé les détails trop croustillants. Bah oui, si l’auteure partage, certes, certaines expériences très personnelles, c’est de spiritualité dont il est question ici. Elle nous fait part notamment de son cheminement, de ses découvertes, de ses lectures, des activités qui lui ont permis d’évoluer, d’aller à la rencontre d’elle-même. Un peu la même démarche que moi à travers ce blog finalement. En seulement une centaine de pages, elle nous parle entre autres de la loi d’attraction, de constellations familiales, de tableau de visualisation, de lâcher prise, de méthode Ho’oponopono, de méditation, de gratitude, de Lilou Macé, de chemin de vie… Mais, forte de son expérience en tant que coach, elle nous invite également à passer à l’action, à nous interroger pour nous permettre d’évoluer nous aussi.

La dédicace de Sandrine Bonas

Si Sandrine Bonas a eu la gentillesse de m’offrir et me dédicacer un exemplaire de son ouvrage « Quand il n’y a plus de certitudes, alors que reste-t-il ? », elle ne vous a pas oubliés mes chers lecteurs. Elle a un message pour vous aussi et le voici :

Dédicace de Sandrine Bonas

banniere inscription newsletter

Pour conclure

J’aime que le livre parte des insatisfactions personnelles de son auteure pour montrer qu’il est malgré tout possible de les transformer en positif, tout en soulignant l’importance d’arrêter de se victimiser pour y arriver. On ne peut pas changer et/ou grandir si on n’accepte pas notre part de responsabilité dans ce qui nous arrive. Cette prise de conscience est indispensable ! C’est un beau témoignage de sa propre expérience mais pas que… Elle donne des outils aux lecteurs pour les aider à avancer eux aussi. Je me suis maintes fois retrouvée dans son livre, plusieurs passages ont fait écho en moi. Et puis, grâce à elle, j’ai aussi maintenant de nouvelles pistes à explorer !

Pour la petite histoire

C’est à 27 ans que Sandrine Bonas découvre la sophrologie holistique. Elle ouvrira ensuite son propre cabinet de sophrologie en avril 2009 puis se formera également au reiki et à l’Art-thérapie. Avant ce 1er livre publié en février 2015, elle était déjà l’auteure de 3 recueils de textes vendus via internet. Artiste pluridisciplinaire, elle pratique également la peinture intuitive depuis janvier 2013.

Sources

Le site de Sandrine Bonas
Le site des Editions Baudelaire

GRATUIT : recevez votre guide complet pour devenir optimiste !
Placeholder
Auteur

Ancienne râleuse et pessimiste repentie, je partage depuis 2014 sur mon blog Etre optimiste toutes mes petites astuces pour apporter plus de positif dans nos vies.

8 Commentaires

  1. Genevieve

    Bonjour Sandrine et Julie, Félicitations pour ton livre Sandrine, ça doit être une magnifique réalisation, j’aimerais un jour faire comme toi, très inspirant tout ça! Merci Julie pour ce partage! Geneviève

  2. Avec plaisir 🙂 J’irai voir ton site de plus près car il a l’air très inspirant lui aussi ! J’aime vraiment la façon qu’a ce blog de me permettre de me connecter à des personnes comme vous.

  3. Eh bien….il va falloir que je lise ce livre!
    Surtout quand on a quelqu un qui vous dit « tu as le temps pour tout le monde » sauf pour moi…. » Qu en penses tu Julie?

  4. Eh bien pour être passée par là auparavant, je te suggérerais de t’interroger sur les raisons qui te poussent à multiplier les casquettes et à être toujours occupée… Qu’est-ce qui se cache derrière cette attitude ?

  5. Merci… Ecrire ce livre a été une évidence, et c’est grâce à la marche silencieuse et contemplative que j’ai pu « épurer » mon mental et faire place à l’intuition et à l’écriture du livre! Ce qui est le plus important c’est de se poser, de calmer le flot des pensées pour accéder à soi… Le reste viendra naturellement et de manière fluide et aligné 🙂 Aussi, focaliser sur ce que l’on souhaite et lâcher prise sur le « comment », l’Univers s’en occupe pour nous! Bises à vous

  6. « focaliser sur ce que l’on souhaite et lâcher prise sur le comment », c’est là-dessus qu’il faut que je travaille ! Ce n’est pas encore ça ^^

  7. C’est tout « simplement » faire confiance sans vouloir contrôler le résultat, avoir foi… quoiqu’il arrive, c’est une expérience à vivre: si je me sens bien avec celle ci super, sinon, clarifier et se sentir aussi bien que possible. J’apprends de plus en plus à accueillir ce qui est, à accepter les situations sachant que c’est moi qui les créer, et le comment, je fais confiance en la vie, si j’ai des idées d’actions je les fais mais sans m’attacher au résultat, je suis aussi ouverte aux synchonicités, et surtout je suis attentive à comment je me sens… le plus important est le ressenti 🙂

Rédiger un commentaire