L’Organisation mondiale de la santé (OMS) considère le stress comme “le mal du XXIe siècle”. Et en effet, s’il se manifeste différemment en fonction des gens et de leur personnalité, seule une poignée d’élus semblent être épargnée… Fin 2017, il touchait pas moins de 89 % des Français et il était en hausse depuis 3 ans chez 38 % d’entre eux. Rien d’étonnant à cela puisque nous sommes tous exposés régulièrement à des stresseurs de toutes sortes : déménagement, mariage, séparation, arrivée d’un enfant, licenciement, nouvel emploi… Sans compter les soucis d’ordre financier, les problèmes de santé et toutes les petites choses à gérer au quotidien. Je ne sais pas où vous en êtes en termes de charge mentale, mais depuis quelques semaines, ma tête est prête à exploser. Pas de doute, ici la tension est à son comble. Pour que vous puissiez faire le point sur votre situation, cet article répertorie 10 symptômes du stress, autant de signaux d’alerte à surveiller !

Pourquoi stresse-t-on ?

A la base, le stress n’est rien d’autre qu’une réaction d’adaptation à des stimulations externes (ou stresseurs). En phase d’alarme, notre corps se met en action pour assurer notre survie : notre respiration et notre rythme cardiaque s’accélèrent, notre tension artérielle s’élève, nos glandes surrénales sécrètent de l’adrénaline… La vigilance est à son maximum pour se préparer à la fuite ou au combat. C’est si le stress se prolonge que la situation se corse. Notre organisme entre alors en phase de résistance. Les glandes surrénales sécrètent du cortisol et les premiers symptômes du stress se manifestent. Si l’exposition au stress perdure encore, celui-ci devient chronique. L’organisme, complètement dépassé, n’arrive plus à s’adapter et passe en phase d’épuisement. A long terme, elle peut entraîner des troubles cardiaques et digestifs, des maladies, des problèmes de mémoire, une dépression ou encore un burn out

10 symptômes du stress à surveiller

1. L’indécision

Quiconque a déjà dû faire un choix sous pression sait combien c’est difficile. Plus notre cerveau est stressé, plus nous avons de difficultés à prendre des décisions. Et pas besoin que l’enjeu soit de taille. Quel repas préparer ? Quelle tenue porter ? Si même des choix basiques du quotidien se transforment en casse-têtes et suscitent de l’anxiété, vous êtes peut-être plus tendus que vous ne le pensez.

2. La tristesse

Le stress peut également causer un déséquilibre émotionnel. Du fait d’une sensibilité accrue, il est fréquent que les gens stressés se sentent tristes et soient sujets à des crises de larmes. S’il est parfaitement normal et humain de ressentir quelquefois de la tristesse, attention à ne pas laisser cet état s’installer. A long terme, un stress chronique peut mener à la dépression. Soyez vigilants…

3. Les modifications de l’appétit

Nœud à l’estomac, maux de ventre, problèmes digestifs… Le stress peut aussi engendrer des pertes d’appétit voire une anorexie (et donc parfois une perte de poids importante). Au contraire, on peut être pris de fringales et se mettre à grignoter entre les repas (en particulier des produits sucrés pour le réconfort qu’ils apportent) ou à manger en plus grande quantité. Merci au cortisol et à l’adrénaline !

4. L’isolement social

Un niveau de stress trop élevé peut affecter vos relations et votre vie sociale. Lorsqu’on fait face à un stress excessif sur une période prolongée, il arrive qu’on finisse par préférer s’isoler. Bien sûr, passer du temps seul, se recentrer sur soi n’est pas foncièrement mauvais. Se mettre en retrait peut même être bénéfique pour recharger nos batteries. Inquiétez-vous si vous ne prenez plus aucun goût à interagir avec les autres, y compris ceux que vous aimez.

5. Des troubles de la libido

Nous ne répondons pas tous de la même manière au stress… Chez certains (hommes comme femmes), il peut être à l’origine d’une baisse de désir sexuel. D’autres, au contraire, en quête de plaisir immédiat, auront tendance à augmenter la fréquence de leurs rapports. Eh oui, les orgasmes libèrent plusieurs hormones du bonheur (ocytocine, endorphines, sérotonine…). Même si le stress n’est pas la seule cause possible, une modification de libido peut être un signal d’alerte.

6. Des problèmes de concentration et de mémoire

Difficultés de concentration, pertes de mémoire, erreurs, oublis plus fréquents… Quand on souffre d’un stress chronique et/ou que les hormones du stress sont sécrétées en quantité trop importante, nos capacités d’apprentissage, de concentration, mais aussi de mémorisation sont altérées. A forte dose, le stress affecterait l’hippocampe qui permet, entre autres, de transformer la mémoire à court terme en mémoire à long terme et de traiter la mémoire spatiale.

7. L’irritabilité

Depuis quelque temps, vous vous sentez plus nerveux et irritables que d’habitude ? Vous perdez patience beaucoup plus facilement ? Les conflits éclatent pour des broutilles et l’ambiance est devenue électrique à la maison ? Vous êtes à fleur de peau comme on dit. Parmi les nombreuses réjouissances du stress, je vous présente les sautes d’humeur ! Un autre excellent indicateur qui pourra vous mettre la puce à l’oreille.

8. Les troubles du sommeil

Eh oui, le sommeil et le stress sont étroitement liés. Sans grande surprise, les ruminations mentales, les inquiétudes et l’anxiété favorisent, en effet, l’apparition de troubles du sommeil. Qu’il s’agisse de difficultés à vous endormir, d’insomnies, d’éveils nocturnes, de réveils précoces ou d’un sommeil agité, de mauvaise qualité et donc non réparateur… Un changement dans vos habitudes doit vous alerter.

9. La fatigue

Vous avez de plus en plus de mal à vous extirper du lit le matin ? Chaque journée est un parcours du combattant ? Outre la fatigue induite par les troubles du sommeil, en état de stress, votre organisme est constamment en état d’alerte et fonctionne en surrégime. C’est évidemment très énergivore. Vous pouvez donc vous sentir épuisé dès le matin, même après une bonne nuit de sommeil ou piquer du nez en plein milieu de journée.

10. Une tendance aux addictions

Vous avez arrêté de fumer depuis des années et vous avez subitement envie d’une cigarette ? Vous buvez de plus en plus souvent un petit verre de vin pour vous “détendre” ? Alcool, nicotine, caféine, sucre, anxiolytiques, somnifères, drogues… Pour atténuer le stress, on se réfugie parfois dans la consommation de substances addictives. Si celles-ci donnent l’illusion de nous soulager sur le moment, il n’en est rien et, à la longue, elles peuvent être nocives pour l’organisme.

Pour aller plus loin

Si vous vous sentez stressé, fatigué, submergé par le quotidien et que vous souhaitez retrouver une vie apaisée, j’ai un super bon plan pour vous. Mais attention c’est un super bon plan à durée limitée. Mon partenaire Amawé propose son Programme Relax à moitié prix jusqu’au 31 décembre 2022, après quoi il sera définitivement retiré de leur boutique (mais si vous l’avez acheté avant, vous aurez toujours accès à l’intégralité du contenu après le 31/12/2022). Le Programme Relax a été spécialement conçu pour vous libérer du stress et de l’anxiété. Il comprend 15 séances de sophrologie guidées et 23 modules pour mieux comprendre les mécanismes du stress.
programme relax amawe
> Cliquez ici pour en savoir plus et bénéficier de la réduction

Pour conclure

J’espère que cet article vous aura été utile. Votre corps physique et vos émotions communiquent en permanence avec vous pour vous guider vers ce qui est bon pour vous. Et vous l’aurez compris, avec le stress, mieux vaut prévenir que guérir. D’où l’intérêt de prêter attention aux différents signaux et informations qu’ils vous transmettent au quotidien  ! Alors, si vous vous êtes reconnu dans certaines de ces lignes (ou toutes ), surtout n’attendez pas que les symptômes du stress s’installent ou s’aggravent pour réagir et reprendre la situation en main. Lorsqu’il est excessif et/ou prolongé, il peut avoir de graves conséquences sur votre santé physique et mentale. On ne plaisante pas avec ça, OK ? En cas de doute, n’attendez pas pour consulter votre médecin traitant.

Ces articles peuvent vous intéresser

Sources

Sondage OpinionWay pour la Fondation Ramsay Générale de Santé

Crédit photo : Depositphotos.

N.B : cet article contient des liens affiliés. Je participe au programme d’affiliation Amawé. Je touche donc une commission, si vous achetez leur Programme Relax en cliquant sur l’un de mes liens. Cela ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !



Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it