Vous connaissez l’EFT ? De mon côté, ça faisait déjà plusieurs années que j’en entendais parler. Pourtant, je n’avais toujours pas testé… Et puis, le 9 janvier dernier, je suis tombée “par hasard” sur une vidéo de Marion Barreyre, praticienne EFT, dans un groupe Facebook de développement personnel. Elle proposait d’offrir des séances d’EFT à quelques membres pour leur faire découvrir cet outil thérapeutique qui avait changé sa vie. Sa douceur m’a tout de suite mise en confiance et, ni une ni deux et encore en pyjama, voilà que je lui envoyais un message privé pour en savoir plus, un samedi à 8h du matin. Depuis, j’ai eu l’occasion de faire 2 séances avec Marion. Dans cet article, je vous donne mon avis sur l’EFT et vous trouverez également les principales informations à connaître avant votre 1ère séance. Qu’est ce que la technique EFT ? Comment ça marche ? Dans quels cas l’utiliser ou encore les contre-indications éventuelles… Je vous dis tout !

Qu’est ce que la technique EFT ?

Le sigle EFT signifie Emotional Freedom Technique, soit en français : Technique de libération émotionnelle. Cette technique est dérivée de la TFT (Thought Field Therapy ou Thérapie du champ mental) développée par le psychologue Roger Callahan. C’est lui qui a découvert le 1er, dans les années 80, que le tapotement des méridiens (canaux du corps par lesquels circule l’énergie dans la médecine traditionnelle chinoise) avait des effets sur les émotions. Dans les années 90, Cary Graig simplifiera ensuite cette méthode pour créer l’EFT. Pour résumer le concept, certaines émotions peuvent ou ont pu bloquer par le passé la bonne circulation de l’énergie vitale (ou Qi) dans le corps.



Le but de l’EFT est de rééquilibrer les flux énergétiques dans le corps. Pour cela, le patient tapote du bout des doigts certains points spécifiques du corps, du visage et de la main, tout en verbalisant à haute voix le souvenir émotionnel. Comme le reiki, dont je vous ai déjà parlé sur le blog, l’EFT est une technique énergétique. L’EFT peut se pratiquer seul, mais selon les problématiques, mieux vaut se faire accompagner par un thérapeute. Si les émotions libérées sont intenses et susceptibles de vous perturber, si vous avez subi des traumatismes importants ou répétés ou des abus dans l’enfance, par exemple, je vous recommande de ne pas vous lancer dans cette aventure en solo.

L’EFT, comment ça marche ?

Dans la ronde de base, on vient stimuler en tapotant légèrement du bout des doigts 9 points énergétiques. Le tapping produit une vibration qui va permettre de refaire circuler l’énergie bloquée dans le corps. La stimulation des points d’acupuncture active également la branche parasympathique du système nerveux autonome, ce qui désactive la branche sympathique (celle qui s’active en cas de stress) et permet le retour au calme. On sait aujourd’hui grâce aux recherches de Pavlov notamment que la majorité des réactions émotionnelles que l’on vit dans le présent sont conditionnées par nos expériences passées. L’EFT vient justement « nettoyer » la charge émotionnelle reliée aux expériences du patient qui peuvent encore avoir des répercussions sur son présent.

Pourquoi utiliser l’EFT ?

J’ai déjà consacré un article sur le lien entre émotions et maladies. Les émotions refoulées, vécues intensément ou de façon répétée et/ou prolongée empêchent l’énergie vitale de circuler harmonieusement dans notre corps et peuvent provoquer des maladies physiques. D’où l’intérêt de s’en libérer… L’EFT est efficace sur les phobies, les états de stress, d’angoisse ou d’anxiété. Il est également indiqué pour les traumatismes lourds, les troubles obsessionnels compulsifs (TOC), les addictions, la perte de poids, les troubles du sommeil, le manque d’estime de soi, mais aussi pour soulager des douleurs physiques. Il n’y a pas de contre-indications à l’EFT, mais comme le praticien EFT peut jouer plus ou moins sur le niveau de conscience du patient, par sécurité, L’EFT est déconseillé aux personnes borderline et atteintes de troubles psychotiques : sujets psychotiques en phase aiguës, schizophrènes, paranoïaques, maniaco-dépressifs.
citation Joe Dispenza

Comment se passe une séance d’EFT ?

Une séance d’EFT se compose de plusieurs étapes. Avant de commencer à tapoter, il faut d’abord identifier votre problématique et faire en sorte d’avoir un objectif clair, concis et précis. Vous pouvez noter vos croyances limitantes, les phrases que vous vous répétez intérieurement, ce que vous ressentez et où vous le ressentez dans votre corps. L’idée, c’est de verbaliser votre problème et votre état émotionnel avec vos mots, que les phrases que vous allez prononcer en tapotant résonnent en vous. Mesurez également sur une échelle de 0 à 10 l’intensité de l’émotion ressentie. Vous pourrez ainsi comparer à nouveau le degré d’intensité après votre 1ère séquence d’EFT. Si vous avez choisi d’être accompagnés par un thérapeute, il est aussi là pour vous aider dans cette démarche. Puis, la ronde d’EFT va pouvoir commencer autour de l’objectif que vous aurez défini. Je vous invite à visionner la vidéo de Marion Barreyre, praticienne EFT qui vous explique tout en 10 minutes chrono.

Pour en savoir plus, vous pouvez visiter le site de Marion Barreyre, praticienne EFT. Je vous mets aussi son compte instagram Marion B. Soulness.

Mon avis sur l’EFT

J’ai contacté Marion pour mes blocages liés à l’abondance financière. J’adore ce que je fais avec le blog, mais en termes de revenus ce n’est pas (encore) l’opulence. Je sentais bien qu’il devait rester un blocage lié à ma valeur, mais comme c’est l’une des 1ères choses que j’ai travaillée quand je me suis intéressée au développement personnel, je pensais en avoir fait le tour. Et l’EFT m’a bluffée… J’ai mis le doigt très rapidement sur l’origine du blocage et j’ai eu plein de prises de conscience. En 2 séances, j’ai senti que quelque chose avait changé en moi. Cela a été fatiguant et éprouvant pendant plusieurs jours car ça a fait remonter de vieilles émotions pas forcément agréables, mais j’ai ensuite vécu un moment très beau, très fort, comme une libération… Marion a été très douce, bienveillante et à l’écoute pendant et entre les séances. C’était vraiment une jolie expérience, une fois passé le moment où, je dois bien l’avouer, on se sent quand même un tantinet ridicule à se tapoter partout lol.

Pour aller plus loin

Pour conclure

Si l’on en croit Gary Craig, plus de 6 millions de personnes pratiquent déjà l’EFT dans le monde. Maintenant que vous connaissez les principes de base de l’EFT, le meilleur moyen pour vous faire votre propre opinion sur cet outil de guérison émotionnelle est encore de le tester ! En ce qui me concerne, mes 2 séances m’ont définitivement convaincue. Je pense que la technique de l’EFT, tout comme l’hypnose Ericksonienne, peut être une très bonne alternative pour les personnes qui ne se sentent pas de se lancer dans une thérapie plus longue et traditionnelle avec un psychologue ou qui n’en ont pas forcément les moyens financiers. On peut en effet obtenir des résultats en très peu de séances. Alors évidemment, l’EFT n’a pas vocation à remplacer un diagnostic ou un avis médical. Si vous ne vous sentez pas en forme, n’hésitez pas à faire un check-up santé chez votre médecin généraliste. Si vous avez déjà testé l’EFT, laissez-moi un commentaire pour partager votre expérience.

Sources




N.B : certains liens contenus dans cet article sont des liens affiliés. Je participe au Programme Partenaires d’Amazon. Je touche donc une (petite) commission, si vous achetez sur ce site en cliquant sur mes liens. Cela ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

Crédit photo : Freepik.

1 Commentaires

  1. J’adore l’EFT, il m’a beaucoup aidé lorsque je l’ai découvert avec ma coach il y a quelques années, et je l’utilise constamment dans mes accompagnements de coaching depuis que je me suis formée il y a 3 ans !
    C’est magique et scientifique à la fois.
    Bien souvent, une fois que l’n a découvert le point bloquant on se dit « ok je sais que j’ai ceci ou cela « (ex: je manque de confiance ne moi ou j’ai telle peur) « mais maintenant je fais quoi? ». Car si la prise de conscience est le premier niveau, elle ne permet pas au « problème » de disparaître si facilement …
    Les techniques psychocorporelles oui, car elles agissent sur ces points de blocages et libèrent la place pour de nouvelles croyances, de nouvelles facultés à faire autrement!
    Je m’enflamme 😉 comme j’a dit, c’est magique (l’EFt et les autres outils psychocorporels) et j’adore ! Autant sur moi-même qu’en faire bénéficier mes clientes 😀

Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it