Aujourd’hui, je vous parle de kinésiologie. Vous connaissez ? En ce qui me concerne, j’ai découvert cette pratique en 2011. Ma fille aînée souffrait de troubles du sommeil et parfois même de terreurs nocturnes. Je ne sais pas si vous l’avez déjà vécu, mais c’est assez déstabilisant. En tant que maman, je me suis sentie démunie. Je ne savais pas comment l’aider et côté parents, 3 ans sans faire une nuit correcte, c’est rude. Mon compagnon et moi étions épuisés et au bout du rouleau. “Alors quand est-ce que vous faites le 2ème ?”, “Quand la 1ère fera ses nuits !!!” Grrrr… Ouais, on n’était plus très gracieux non plus. Pour elle, comme pour nous, ce n’était plus possible. J’étais tellement crevée à cette époque-là qu’il m’arrivait de piquer du nez au beau milieu de ma formation en PAO. Un mal pour un bien car c’est mon formateur qui m’a suggéré d’avoir recours à un kinésiologue. Une méthode testée et approuvée depuis et pourtant, je ne vous en ai jamais parlé sur le blog. Il était temps !



C’est quoi la kinésiologie ?

Le terme kinésiologie vient des mots grecs kínêsis qui signifie “mouvement” et lógos qui veut dire “science”, soit la “Science du mouvement”. Bien qu’arrivée en France dans les années 1980, la kinésiologie appliquée a été développée aux Etats-Unis par le Dr Georges Goodheart en 1964. Ce chiropracteur s’est aperçu, en soignant ses patients, qu’il semblait exister une relation entre stress et tonicité musculaire ainsi qu’une interaction entre muscles, organes et méridiens d’acupuncture. Il a alors mis au point le test musculaire kinésiologique et créé une méthode mêlant techniques d’équilibration posturale et énergétique pour les professionnels de santé. Partant du principe que nous gardons en nous une trace de tous les traumatismes vécus depuis notre vie intra-utérine, mais aussi par nos ancêtres, la kinésiologie permet d’interroger la mémoire cellulaire. En dialoguant avec le corps (biofeedback), le kinésiologue va pouvoir identifier les stress à l’origine des déséquilibres énergétiques et dysfonctionnements de l’organisme ainsi que la façon adéquate de vous en libérer.

Quels sont les bienfaits de la kinésiologie ?

La kinésiologie est une méthode holistique, c’est-à-dire qu’elle prend en compte l’individu dans sa globalité, aussi bien sur les plans psychique, émotionnel, physique que spirituel. Son champ d’action est donc assez vaste. Vous pouvez avoir recours à la kinésiologie pour soulager des douleurs physiques chroniques, vous libérer de blocages, croyances limitantes, automatismes ou schémas répétitifs, en cas de stress, phobies, peurs, angoisses, anxiété, fatigue persistante ou inexpliquée, troubles du sommeil ou alimentaires (anorexie, boulimie…), difficultés d’apprentissage ou encore pour des problèmes de confiance en soi, par exemple. La cause de certains malaises est enfouie profondément dans l’inconscient et il arrive aussi que les émotions refoulées et souffrances intérieures s’expriment par le biais du corps (somatisation). L’approche kinésiologique peut alors s’avérer utile pour retrouver la source du mal-être et mieux le comprendre.

N.B : la kinésiologie fait partie des pratiques de soins non conventionnelles. Elle ne se substitue pas à la médecine traditionnelle et ne remplace en aucun cas un diagnostic ou un traitement médical.

La kinésiologie, comment ça marche ?

La kinésiologie s’appuie sur un ensemble de techniques dont les plus connues sont le Touch For Health® (ou TFH ou Santé par le Toucher), le Three in One Concept® (ou Méthode 3 en 1 ou One Brain) et le Brain Gym® (ou Edu-Kinésiologie ou éducation kinesthésique).

Le Touch For Health®

En 1973, le Dr John Thie, autre chiropracteur et élève du Dr Georges Goodheart, simplifie et réunit les techniques de kinésiologie appliquée dans son livre intitulé Touch For Health, afin de les rendre accessibles au grand public. Pour mieux comprendre son fonctionnement, rappelons que l’énergie vitale (Qi) circule dans le corps au travers de méridiens (14 principaux et une soixantaine de secondaires). Or lorsque nous sommes stressés, l’énergie se bloque. Le Touch For Health® va permettre de repérer les zones de blocages énergétiques grâce à l’utilisation de tests musculaires. Le kinésiologue détermine ensuite les moyens les plus appropriés pour faire circuler à nouveau l’énergie de façon harmonieuse (brossage des méridiens, massage des points neuro-lymphatiques, touchers des points neuro-vasculaires, technique des points Luo, équilibrage par les couleurs ou les sons…). Cette technique peut s’utiliser pour soulager des troubles déjà présents ou à titre préventif.

Le Three in One Concept®

Le Three in One Concepts®, encore appelé Méthode 3 en 1 ou One Brain a été mis au point par Gordon Stokes, Daniel Whiteside et Candace Callaway dans les années 1980. Cette technique a pour objectif d’identifier et de corriger les blocages émotionnels afin de retrouver le pouvoir de faire des choix conscients. Elle permet, en effet, de travailler en profondeur sur les émotions (présentes, passées ou même oubliées) grâce à des outils comme le Baromètre du comportement ou la récession d’âge (interrogation de la mémoire du corps). Elle est donc particulièrement intéressante dans les cas de stress émotionnels non résolus ou pour se libérer de vieux systèmes de croyances erronées qui limitent votre potentiel. Le Three in One Concepts® va permettre également d’appréhender des événements douloureux du passé sous un angle plus positif.

Le Brain Gym®

Cette “Gym du cerveau” a été mise au point par Paul Dennison, pionnier en matière de recherche sur les mécanismes de l’apprentissage, et sa compagne au début des années 1980. Son but est d’améliorer les capacités d’apprentissage et la performance dans tous les domaines, aussi bien chez les enfants que les adultes, grâce à un ensemble de 26 mouvements et d’exercices simples et amusants. Le succès de cette méthode est tel qu’elle s’est répandue aujourd’hui dans plus de 80 pays. Le Brain Gym® pourra être particulièrement intéressant si votre enfant ou votre ado est en difficulté d’apprentissage (écriture, lecture…), souffre de problèmes d’attention et/ ou d’hyperactivité (TDA, TDAH), de dyslexie, de dyspraxie ou encore de dysorthographie, entre autres.

Comment se passe une séance de kinésiologie ?

Quand on n’a jamais consulté de kinésiologue, on se pose souvent un tas de questions. Je vais donc essayer de vous résumer le déroulement d’une séance de kinésiologie. Celle-ci débute par une phase d’accueil et d’écoute active durant laquelle vous expliquez les raisons qui vous ont motivé à prendre rendez-vous et ce que vous désirez améliorer. Puis, vous définissez l’objectif à travailler au cours de votre séance. Après une série de pré-tests, le kinésiologue procède ensuite au fameux test musculaire pour identifier la nature et la cause de vos blocages. Il utilise les techniques de kinésiologie les plus appropriées pour effectuer les corrections nécessaires et vérifie enfin que les blocages ont bien été levés. Le rendez-vous se conclut par un échange verbal et le kinésiologue donne parfois des exercices à faire à la maison pour renforcer le travail effectué. Comptez une heure en moyenne pour votre séance. Et pour les pudiques, rassurez-vous, pas besoin de se déshabiller !

Pour aller plus loin

Initiation à la kinésiologie : corps, esprit, spiritualité de Marie Desjardins
> Découvrir sur amazon.fr ou fnac.com

Kinésiologie pratique : tests, techniques, corrections de Dominique Bernascon et John Thie
> Découvrir sur amazon.fr ou fnac.com

Kinésiologie : mémoires et intelligence du corps de Françoise Llorca
> Découvrir sur amazon.fr ou fnac.com

Pour conclure

Eh bien voilà, vous savez tout (ou presque) sur la kinésiologie ! Ce qui me plaît dans cette approche, c’est qu’elle propose de traiter les causes et pas seulement les symptômes. Et puis, elle a le gros avantage de ne pas présenter de contre-indications particulières ni d’effets indésirables. Toute la famille peut donc bénéficier de ses bienfaits : parents, adolescents, enfants (y compris les bébés). Nous avons d’ailleurs consulté une kinésiologue également pour ma fille cadette, toujours pour des troubles du sommeil (on cumule !). En même temps, enfant, j’ai moi aussi eu un sommeil très perturbé. J’ai même été somnambule quelques années… Et il paraît que “les chiens ne font pas des chats”, n’est-ce pas ? Pour ma part, j’ai suivi quelques séances de kinésiologie pour m’aider à traverser un deuil difficile. Nous avons toutes ressenti un réel mieux-être suite à nos séances, alors je ne peux que vous inviter à tester vous aussi. Si vous avez déjà sauté le pas, n’hésitez pas à partager votre expérience en me laissant un petit commentaire si le cœur vous en dit. C’est toujours très enrichissant.

Ces articles peuvent vous intéresser

Sources

Fédération Française de kinésiologie
Livre Initiation à la kinésiologie de Marie Desjardins
Livre Kinésiologie pratique de Dominique Bernascon et John Thie
Livre Kinésiologie : mémoires et intelligence du corps de Françoise Llorca

N.B : cet article contient des liens affiliés. Je participe au Programme Partenaires d’Amazon et au programme d’affiliation Fnac. Je touche donc une petite commission, si vous achetez un produit sur ces sites en cliquant sur mes liens. Cela ne change rien pour vous, mais de cette façon vous m’aidez à faire vivre mon blog. Merci pour votre soutien !

Crédit photo : photographie offerte par depositphotos.com



Rédiger un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin it